Aller au contenu principal
Body

Contrat de sponsoring entre Global Motors et le CA Batna

5 milliards de cts pour la saison sportive 2018

  

 

 

Une cérémonie de  signature d’un contrat de sponsoring entre l'équipe sportive de football du Chabab Aurès batnéen et le sponsor Global Motors, Arbaoui et frères pour la saison sportive 2018, a eu lieu au siège de la wilaya en présence du wali Siouda Abdelkhalek, l'ensemble des joueurs.

L'accord signé entre le PDG de Global Motors Yousef Arbaoui et Farid Nezzar , représentant de l'équipe Chabab Aurès Batna est constitué d’une enveloppe fiancière d’un montant de 5 milliards de cts, apprend-on. Au cours de cette cérémonie, le wali Siouda a réitéré son soutien au club de foot, CAB qui “aujourd'hui se trouve dans une mauvaise impasse, plongé dans de nombreux problèmes rencontrés durant la ou les saisons passées". A dire vrai, cette enveloppe très attendue autant par le président du club que le staff dirigeant. Le wali a insinué d'autres surprises au CAB en cas ou il y aurait de meilleurs résultats pour cette saison. Il a également incité  les joueurs à consentir de gros sacrifices pour arracher le match qui aura lieu ce week-end à Relizane. 

Cette aide financière est un grand soulagement pour un Chabab Aurès Batna (CAB) très endetté. Ce club a tiré la sonnette d'alarme à maintes reprises. Selon ses dirigeants, une partie de cette aide permettra au CAB d’effacer les dettes cumulées durant la saison passée. Pourtant le club a une longue histoire à faire valoir. Il a commencé en 1932 avec sa participation au championnat de première division. Puis vers 1933, il accède en division promotion d'honneur où il évolua jusqu'en 1939. Ensuite de 1939 jusqu'en 1944, il y a eu arrêt de toute activité sportive pour cause de la Seconde guerre mondiale.

Durant juillet 1936, le club fut présidé par le docteur Benkhelil, vice-présidents : Guedj, Clanfarani, Fezza Lahcène, Hammami Mouloud, secrétaires Bentalha et Benghezal, trésorier Beroual, Roudesli, directeur sportif, Perroucci, assesseurs: Salah Fadhli, Athmana M, Madoui Mostefa, Kouitène H, Bourouba M, Hamimed M, Bouraghda Mohamed et le garde matériel, ce fut Amar Mihoubi.

La majeure partie de l'équipe avait adhéré au PPA.

En 1951, le club fut affilié à la Ligue de Constantine  par le comité directeur, le 28 octobre.

Le club a cessé ses activités avant la guerre à cause du manque d'argent. Plusieurs membres de cette équipe rejoignent les rangs du FLN. Et la plupart tomberont au champ d'honneur. Le club fut une école du nationalisme qui a fourni le premier noyau pour la révolution, avec une soixantaine de martyrs.

Le club a donné 64 martyrs au pays dont : Djebari Rabah - Chitar Belgacem - Drana Ahmed - Guellil Abdallah - Demagh Saïd - Guellil Kadour - Khlafena Saleh - Lamrani Abdelhamid - Mechlek Ahmed - Mestek Rachid - Nezzari Rachid - Nezzar Saleh - Sefouhi Elhachemi - Sefouhi Mostafa - Saidi Rachid - Debbache Abderrahmane - Ali N’Meur - Bekhouche Salah - Bouabsa Malik - Djabellah Mohammed - Boulila Massoud.

Après l'indépendance, le club revient dans la scène du football algérien, le CA Batna  a mis plusieurs années pour se refaire une santé. Il a parcouru la division d'honneur, la régionale et la division 2, après treize ans, il accède en première division. Il a connu des difficultés financières et un manque de moyens, ce qui ne l’a pas empêché d'être en première division puis de jouer dans la deuxième division. Le club changera de nom et de main pour devenir CNB (Chabab Nassij Batna). Après quelques années, le CAB revient avec son appellation ancienne.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia
 

Ajouter un commentaire