Aller au contenu principal
Body

Il prône la stabilité

Ahmed Ouyahia appelle le président Bouteflika à briguer un nouveau mandat

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a appelé jeudi à Alger le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à "poursuivre sa mission et son sacrifice au service de l’Algérie", l'assurant du soutien de son parti pour l’accomplissement d’un nouveau mandat à la Présidence de la République.

"Je suis heureux de constater que notre Conseil national entend appeler le moudjahid Abdelaziz Bouteflika à poursuivre sa mission et son sacrifice au service de l’Algérie et que le Rassemblement national démocratique l’assure de son soutien pour l’accomplissement d’un nouveau mandat à la Présidence de la République", a indiqué M. Ouyahia à l'ouverture des travaux de la 5ème session du Conseil national du parti.

"Ce sera là un engagement digne du Rassemblement national démocratique, pour la continuité et la stabilité et pour l’Algérie", a ajouté le SG du parti.

 

Commentaires

Permalien

Question idiote : pourquoi diable modifier pour une énième fois la constitution pour continuer à la violer allégrement?
Et le peuple dans tout ça? il a son mot à dire ou pas nom de Dieu de nom de Dieu !
Vous êtes en train de pousser à l'explosion , ce n'est pas possible !
Vous avez tous trahis ce pays. L'histoire le retiendra soyez tranquille.

Permalien

Yes.....another 5 year term for a cadaver.....more mosques and zaouias for the people...and more wealth for the regime. They will not stop until there is no more milk in this big cow called Algeria. We live in hell and hope to go to paradise when we die. The regime lives in Heaven and they will take their chances once they die.
Can they really look at us in the eyes and tell us that they believe in Allah?
Allah is for the masses. Mosques are for the masses. Zaouias are for the masses. $$$$$$$$$$$ are for the Junta in power.
We are in a pure and brutal dictatorship. Police state, a brutal security apparatus that puts anyone who dares to criticize the regime to years in prison, such as bloggers, journalists and intellectuals. They own the justice system, the military, the wealth , and the people can have religion, tchadors and burkas.

Welcome to BOUTEFLIKASTAN !

Permalien

quel stabilité, de quoi il parle se mec , on'es dans le gouffre , tout marche a l'envers , et puis n'es pas la moindre des chose qu'un president s'adresse a ses citoyen , si non pourquoi tant de courtisant qui lui lèche les botte de jour comme de nuit , je parle bien-sur de said , par se que abdelaziz , ne sait plus dans quel univers il es , pourquoi cette avis commun de dernière minute fln /rnd , les hommes n'existe plus en Algérie pour élire un impotent , purée la ou sa sent la merde sa sent ses cons

Permalien

De quelle stabilité s'agit-il ? La votre bien entendu ! Continuer à vous sucrer tous autant que vous êtes sur le dos d'un pays que vous avez mis en faillite ! La preuve, vos affaires personnelles réussissent mais celles de l'état, de la société, neni ! Mais il y a un Dieu, et déjà cela commence, tous ces scandales qui éclatent en ce moment même et qui touchent cette engeance qui a pris le pays et son président en otage ne reflètent, je le crains, que les prémisses d'un réel bouleversement….que j'espère pacifique.

Permalien

Bouteflika ou plus exactement les marionettistes qui font encore gesticuler son cadavre, devraient inviter Trump en Algerie et lui proposer une alliance dure et durable comme pour l'Arabie-Saoudite. Et comme Trump aime bien les bizzareries et les dictateurs il pourrait bien accepter , surtout que le sous-sol algerien est extremement riche.

Permalien

5 e mandat la decadence continu .. A entendre ce zebbal du systeme , j'ai mal à la mauvaise .

Ajouter un commentaire