Aller au contenu principal
Body

La sortie d'Ahmed Ouyahia vue par l'AFP

Algérie : le Premier ministre souhaite un 5e mandat de Bouteflika

Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a émis le souhait que le président Abdelaziz Bouteflika brigue un 5e mandat l'an prochain, une semaine après un appel en ce sens du chef du parti au pouvoir.

« Nous ne pourrions être que ravis que le président poursuive ses fonctions à la tête de l’Etat », a déclaré M. Ouyahia lors d’une conférence de presse, selon des propos cités par la presse dimanche.
A un an de la fin du mandat du chef de l’Etat, en avril 2019, les spéculations vont bon train en Algérie autour d’une nouvelle candidature du président Bouteflika, 81 ans, au pouvoir depuis 1999 et très affaibli depuis cinq ans par les séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

« Désir des militants de le voir poursuivre son œuvre »

Le 7 avril, le secrétaire général du Front de libération national (FLN), parti de M. Bouteflika, avait publiquement fait part du « souhait » et du « désir des militants de le voir poursuivre son œuvre » après 2019.

Deux jours plus tard, en fauteuil roulant, M. Bouteflika faisait une très rare apparition devant la population, en inaugurant dans le centre d’Alger une mosquée historique rénovée et deux nouvelles stations de métro.

Le chef de l’Etat est très affaibli depuis l’AVC dont il a été victime en 2013, qui a affecté sa mobilité et son élocution, suscitant des spéculations sur son état de santé et sa capacité à gouverner.

« L’image ne ment pas »

Cette sortie « a été pour le peuple algérien l’occasion de voir son président et l’image ne ment pas », s’est félicité M. Ouyahia, estimant qu’elle avait permis de montrer que « le président n’est pas une « poupée » ».

« Certains sont allés jusqu’à dire que les images montrant à la télévision le président recevant ses hôtes étrangers étaient truquées », s’est-il insurgé, « nous n’avons rien à cacher ».

Ces derniers mois, M. Bouteflika est essentiellement apparu devant les caméras de la seule télévision publique, présidant le conseil des ministres à sa résidence médicalisée ou y recevant des dirigeants étrangers.

En mai et novembre, lors des élections législatives puis locales, il avait été accompagné en fauteuil roulant à un bureau de vote d’Alger où il avait déposé son bulletin dans l’urne devant les médias privés et internationaux.

Auteur
AFP
 

Commentaires

Permalien

Vivement l'independance de la kabylie. Visir des assassins le jour du jugement arrivera bientot

Permalien

Une sortie de 1/4 de journée pour inauguration se traduit par.....
1/ Un pont qui s'écroule (lA CHIFFA)!
2/ une ville sous les eaux (Batna)!
3/ Un crash d'avion (Boufarik)!
4/ Emeute dans un stade (Constantine: JSK-MCA)!....
Et j'en passe et des meilleures!....

Permalien

Bouteflika can hardly raise his hands. He can hardly raise his head. He did not say or articulate a single word and Ouyahia has the audacity to tell us that the president is totally capable of running the country?
Bouteflika is physically , mentally and morally unfit to run the country. Ouyahia has zero credibility . Shame on you !

Permalien

Sans aucun doute ce monsieur a droit a son opinion.
Ou sont nos journalistes et politiques ?
A 12 mois des elections presidentielles et toujours pas de candidats ou sont les leaders de l'opposition les louisa, Benflis, Sofiane etc....
C'est vrai nous sommes devenus un peuple qui existe mais ne vit pas.

Permalien

UN MALADE C ÉST UN MALADE IL VOIT DES CHOSES BIENS SUR LA TêTE DE LA SANTE RESIDENT

LES MEDECINS : Médecins Sans Frontières (MSF) is an international, independent, medical humanitarian organisation. VOIT LA POUPEE DE COUSETTE DONC EN DIT QUE LA MISER:A miser is a person who is reluctant to spend, sometimes to the point of forgoing even basic comforts and some necessities, in order to hoard money or other possessions. Although the word is sometimes used loosely to characterise anyone who is mean with their money, if such behaviour is not accompanied by taking .. ETTEIND: pc qui s'allume et s'etteind tout seul : bonjour tout le monde LE VISAGE D ÚN MORT VIVANT:Un mort-vivant est, dans la culture populaire, un être mort mais qui continue à s'animer, que ce soit sous l'effet de sa propre volonté ou non. On distingue deux grandes catégories de morts-vivants, les cadavres réanimés et les esprits de personnes mortes qui se manifestent. Les cadavres réanimés possèdent encore leur

VÔTRE PRESIDENT BOUTEFLIKA MORT NËE ET LE BEBE AVEC GRAND MOUSTACHE:La rumeur, insistante, désigne Ahmed Ouyahia, un haut fonctionnaire né en 1952 en Kabylie, soit dix ans à peine avant l'indépendance et dont on sait qu'il vient .... Cela grâce au Rassemblement national démocratique (RND), un parti créé dans les années 1990 et que les Algériens ont surnommé « le bébé à moustache .
LAISSER LE 20/04/ PRINTEMPS BERBER SA MARCHE ET 16/AVRIL YOUM ILM LES RESIDENT MEDICIN TRAVAILLES ET EN MÊME TEMPS ETUDIERS LES MALADIES DE SIECLES

ET MA SOEUR WAHIBA 04/AVRIL SON ANNIVERSSAIRES BONNE ET FELICITATION LA FEMME DE DIGNITE ET DE RESPECT

Permalien

Spot on, man.
Despair is for people who know, beyond any doubt, what the future is going to bring. Nobody is in that position. So, despair is not only a kind of sin, theologically, but also a simple mistake, because nobody actually knows. In that sense there is always hope : Patrick Curry
Cheers.

Ajouter un commentaire