Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Amar Ghoul renie ses déclarations

 Amar Ghoul, le président perpétuel du parti microscopique Taj, a tenu une conférence de presse pour revenir sur ses déclarations un peu sur le tard.

"Pour que la présidentielle se tienne dans les délais, il faut que le corps électoral soit convoqué le 11 janvier, le 18 janvier ou le 25 janvier. C’est ce que dit la loi. Et dans le cadre de notre appel au président de la République pour se porter candidat à la prochaine échéance présidentielle, cela signifie que l’élection aura lieu dans les délais», a-t-il  soutenu affirmé lors d’une conférence de presse, animée donnée à Alger, selon El Watan.

Il y a quelques jours, il soutenait devant la presse la tenue d'une conférence nationale sous l'égide de Bouteflika avant la présidentielle, suggérant par là même un report de l'élection. L'information a fait le tour des journaux pendant plusieurs jours. Puis ne voilà-t-il pas que Ghoul vient soutenir un autre discours.

Décidément, il y a le feu dans la demeure. Il y a eu Louisa Hanoune autre soutien patenté de Bouteflika qui a déclaré que le président Bouteflika allait faire d'importantes déclarations pour le mercredi 26 décembre, avant de revenir face aux journalistes pour nier tout en bloc. 

Maintenant c'est Amar Ghoul, lui aussi inconsolable courtisan du pouvoir, qui se dédit publiquement. Que leur arrive-t-il tous ainsi ?

Auteur
Yacine K.
 

Commentaires

Permalien

Ce margoulin est complètement à côté de la plaque , le matin il dit blanc et le soir tellement complètement zinzin il dira le contraire ?. Demandez lui ou sont passer les milliards de dollars de l'autoroute Est-Ouest ?. Il vous répondra quel milliards ?. La politique de son chef et exactement la même chose : 5 ème mandat - continuité il ne sait même pas sur quelle planète il est pauvre bougre ?.

Permalien

Ceux qui sont au sommet de ce systeme, ne reculent devant rien pour faire euthanasier et le peuple et le pays. Il ne s'agit plus de suicide comme dans le cas d'un dépressif. Non, il s'agit d'euthanasie le peuple et le pays, dans le seul et unique objectif de poursuivre la saignée et le pillage du pays à leur seul profit et celui de leurs maîtres (les puissant de ce monde). Le bricolage, le replâtrage, le rafistolage, l'amateurisme, l'incompétence, l'egoisme, l'égocentrisme, l'autisme, l'IGNORANCE, la CORRUPTION, le MENSONGE, la FOURBERIE, l'IMPOSTURE...et toutes les tares de l'être humain se réunissent dans le corps de ce système CRIMINEL. L'unique moyen de se débarrasser de ce système est un autre 1er novembre. Soyons clairs ! Ce système fonctionne sur la base de cellules cancéreuses, il est proche de sa fin mais il survit grâce à une médication qui pourra nous emporter tous dans une métastase foudroyante. Donc, l'unique moyen de s'en débarrasser c'est la mise à mort du ce système. Et il nous faudra une stratégie pour eviter une régénération comme c'est le cas en Egypte et en Tunisie.

Ajouter un commentaire