Aller au contenu principal
Body

Festival de musique et des Arts Berbères

Amazigh Legend's du 11 au 13 octobre à Paris

Il s’agit de consacrer un temps fort, récurrent, à Paris, en proposant une programmation artistique riche et ambitieuse, dont l’objectif est de valoriser la musique et les arts berbères.

D’édition en édition, diverses formes artistiques seront présentes : musique, poésie, photographie, danse, conte, lecture…

La 1ère édition se déroulera du 11 au 13 octobre, dans le 10ème arrondissement de Paris,  à La Scène du Canal / Jemmapes (116, Quai de Jemmapes)

Voici la programmation de cette 1ère édition :

JEUDI 11 OCTOBRE

Nourredine Chenoud

Auteur, compositeur et interprète kabyle.

A l'âge de 13 ans, il se passionne pour la musique et fabrique sa propre petite guitare à 2 cordes. Il commence alors à jouer des airs traditionnels, notamment ceux issus du répertoire de Slimane Azem.

Dès le début des années 1970, il est largement diffusé en France et en Algérie. Avec une douzaine d’albums et plus d’une centaine de chansons à son actif, l’artiste devient très vite un chanteur populaire.

Le style musical acoustique de Nourredine CHENOUD, ainsi que la nouvelle génération d'artistes des années 70, a connu une audience certaine qui n'a pas manqué d'attirer, sans cesse, de nouveaux adeptes. Une école et un symbole sont nés.

Ferhat Bouda: Voyage photographique en musique

Ferhat Bouda est né et a grandi en Kabylie. En 1994, le Mouvement Culturel Berbère lançait la "grève du cartable", appelant au boycott de l'école algérienne et à la lutte pour la reconnaissance officielle de la langue berbère.

Cet épisode a été déterminant dans sa prise de conscience du caractère vulnérable, menacé de cette culture. C'est alors que Ferhat met tout en oeuvre afin de contribuer à la reconnaissance et à la transmission de cette langue berbère.

Il s'installe en France dans l'objectif de réaliser un film en langue kabyle, et c'est finalement en 2002 qu'il a opté pour la photographie, qui s'est la mieux adaptée à sa sensibilité et à son engagement.

Il débute ainsi son travail sur la préservation de la culture berbère et de ses formes multiples. Il développe cette enquête photographique aussi bien en France et en Allemagne où il vit depuis 2005, qu'en Algérie, au Maroc, en Lybie aux côtés des rebelles berbères, en Tunisie après la chute de Ben Ali, ou encore au Nord du Mali avec les Touaregs...

VENDREDI 12 OCTOBRE 

Tarik Aït Menguellet

Auteur, compositeur et interprète, Tarik Aït Menguellet, appelé TAM (son nom d’artiste), propose un univers musical mêlant des mélodies universelles aux couleurs traditionnelles kabyles. Il choisit une formation instrumentale acoustique qui lui permet d’obtenir la sonorité idéale : l’élégance musicale en toute simplicité, au service du texte.

En effet, on se laisse naturellement charmer par le mélange des timbres des vents, tels la flûte, le ney ou l’harmonica, les cordes de la guitare, violon ou contrebasse, et les rythmes du bendir.

SAMEDI 13 OCTOBRE

Sissi Imaziten

Sissi Imaziten vous invite au voyage en kabylie dans la région des Bibans. Elle a su saisir l'essence des chants traditionnels de son village pour écrire et composer des chants intemporels qui vous transporteront vers d'autres horizons. C'est sa rencontre avec Saïd Akhelfi, le grand joueur de flûte traditionnelle et dépositaire de la tradition musicale berbère qui permet à la sensibilité créative de Sissi de s'exprimer pleinement. Sissi Imaziten espère rendre ses lettres de noblesse au chant traditionnel, un art vivant et en constante évolution.

Muhend Nnegh

Artiste kabyle, auteur compositeur et interprète, son premier album « Tawaract » en juin 2018.

La musique et les textes de Muhend, sont inspirés de l'histoire et le l'âme de la Kabylie ancienne et contemporaine.

Entre tradition et modernité, ses mélodies vous feront voyager à travers toute l'Algérie...

 

 

Commentaires

Permalien

Amazigh Legend's ???? a quoi sert cet apostrophe ??? Mauvais anglais. Aussi comme l'as dit deja quelqu'un, il fallait ecrire Kabyle Legendes ... mais je ne vois aucune legende sur la liste. A la rigueur Chennoud?

Ajouter un commentaire