Aller au contenu principal
Body

TRIBUNE

Appel des scientifiques, intellectuel(le)s, entrepreneurs et artistes algérien(ne)s de Belgique

Pour « Une Algérie nouvelle : démocratique, unie, multiculturelle, solidaire, développée, heureuse et attrayante »

En tant que citoyennes algériennes et citoyens algériens de Belgique et en nos qualités de scientifiques, d’intellectuel(le)s, d’entrepreneurs et d’artistes nous affirmons notre solidarité et notre soutien à la demande légitime de nos concitoyen(ne)s pour une Algérie nouvelle. Une première victoire est là et nous saluons le renoncement du président Abdelaziz Bouteflika à briguer un 5ème mandat.

Cependant, le système politique toujours en place -et remis en question ces derniers jours- demeure responsable de la situation de blocage et sans avenir dans laquelle se trouve notre pays. L’Algérie, qui fut un phare d’espoirs et de changements sur la scène internationale, capable d’influencer la vie diplomatique et économique mondiale après l’indépendance, a fini par sombrer progressivement jusqu’à ne plus être qu’un géant aux pieds d’argile sans voix.

Les revendications de la population algérienne justes et légitimes pour la création d’une Algérie nouvelle : démocratique, unie, multiculturelle, solidaire, développée, heureuse et attrayante pour ses citoyens et les citoyens du monde épris de liberté, d’équité et de solidarité suscitant espoir et utopie méritent une réponse adéquate du système politique algérien et un soutien au changement sans ingérence de la communauté internationale.

L’Algérie demeure riche en ressources naturelles capables de générer des fonds souverains qui pourraient assurer les bases de cette Algérie future. L’Algérie est riche d’une population jeune et éduquée qui aspire à une vie meilleure dans la liberté et ambitionne de contribuer au développement du pays. L’Algérie est riche de talents susceptibles d’accompagner l’avènement de cette Algérie nouvelle et digne tant souhaitée.

L’Algérie est riche d’une diaspora répartie dans le monde, bien instruite, aguerrie aux défis de l’entrepreneuriat et de l’innovation dans un monde concurrentiel, qui ne demande qu’à contribuer à soutenir l’évolution dynamique de ce pays pour sortir de la stagnation actuelle; dans cette perspective, la diaspora algérienne de Belgique, qui a contribué à la lutte d’indépendance et toujours montré sa disponibilité pour servir les objectifs nobles de l’Algérie, veut maintenant jouer un rôle de lien facilitateur entre l’Algérie et son pays de résidence.

L’Algérie est riche d’une armée expérimentée capable de préserver l’intégrité territoriale et d’assurer la sécurité du peuple algérien. Elle réussira toujours ces missions nobles tant qu’elle restera l’émanation du peuple au service du peuple algérien.

Le chemin est encore long pour atteindre l’objectif de faire naître cette nouvelle Algérie et il exigera encore endurance et persévérance. Pour cela, ensemble nous devons œuvrer au développement du bien-être commun pour garantir un avenir meilleur à nos enfants et petits-enfants. Il s’agira aussi de mettre fin à la corruption qui a gangrené notre société. La voie pour y parvenir sera probablement semée d’embûches que nous sommes également prêts à affronter.

Les scientifiques, intellectuel(le)s, entrepreneurs et artistes algérien(ne)s de Belgique ont toujours contribué aux efforts de développement de l’Algérie en tentant de livrer une image positive de leur pays dans la capitale de l’Europe.

Nous ne pouvons que soutenir l’idée d’un avenir meilleur pour nos enfants en proclamant que nous sommes disposés à contribuer à l’avènement d’une Algérie digne, « Une Algérie nouvelle : démocratique unie, multiculturelle, solidaire, développée, heureuse et attrayante pour ses citoyens et les citoyens du monde épris de liberté, d’équité et de solidarité mus par l’espoir de l’utopie »

Liste des premiers signataires

  1. Nassima Touisi, ingénieur agronome et auteur

  2. Taoufik Semmad, publicitaire, concepteur de polices de caractères typographiques et pictogrammes et graveur

  3. Saïd Tas, Médecin Dermatologue

  4. Hamid Aït Abderrahim, Prof. Génie nucléaire, Directeur Général Adjoint SCK•CEN

  5. Khaled Ould Hamou, Marketing Manager industrie pharmaceutique

  6. Souhila Tadjer, neurologue

  7. Farida Doulami, DG-société d’Ingénierie et Conseil dans l’Environnement

  8. Arezki Mokrane, Journaliste

  9. Tewfik Hamidouche, Chercheur en Sûreté nucléaire

  10. Mrabet Noury, Psychiatre

  11. Miloud Bouazza, ICT Project Manager

  12. Rabea Zemirli, Sociologue

  13. Melikechi Abdenour, Dr. ès Sc. Physiques, Systems Engineering Manager

  14. Ferhat Khettab, Médecin Généraliste 

  15. Samia Smahi, Artiste

  16. Dahmane Mazed, Chercheur en Génie Nucléaire

  17. Nouredine Hakimi, DG société de consultance en sûreté nucléaire

  18. Nabila Belkacem, Historienne de l’Art et fondatrice d’Itinérances asbl (production artistique et culturelle) Lombaerts

  19. Ryad  Benhabyles, Courtier en Assurances, Épargnes et placements boursier & Conseillé fiscale et Gestionnaire de patrimoine

Rejoignez-nous et suivez nous sur Linked In via ce lien : https://www.linkedin.com/groups/13689437/

 

Ajouter un commentaire