Aller au contenu principal
Body

Bonne année amazigh

Assegas amegaz de Chréa. (Vidéo)

Chréa sous un épais manteau de neige attire des centaines de familles, en ces temps de fêtes amzigh, curieuses de découvrir la beauté sauvage d’une contrée étrangement bien algérienne. 

Les rires innocents des enfants se mélangent dans une atmosphère festive à la blancheur magique des lieux pour épandre comme un parfum de joie, enivrant même pour les plus vieux, que pourtant rien ne devrait plus surprendre.

Mais la beauté a ceci d’inexplicable qu’à mesure qu’on la contemple, on ne cesse de s’émerveiller. Ça ne s’explique pas, ça se ressent tout simplement et ça se vie. 

Assegas amegaz à tous de la part de l’équipe du Matin d’Algérie. 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Assegass Amegaz à partir de Tichy Bacaro à toute l'équipe du journal Le Matin notre canard fétiche qui dit la vérité toute la vérité. Hellal khelaf Tichy

Permalien

Au début des années 70 je suis monté à Chréa en excursion. En passant par un petit village j’ai entendu un vieil homme parler à son petit-fils en kabyle. Je me suis arrêté et je lui ai dit que j’étais surpris de trouver un kabyle là-haut, dans un tout petit village. Il m’a répondu en bon kabyle qu’il n’était pas kabyle. Croyant qu’il plaisantait, j’ai ri de bon cœur. Et puis il m’a expliqué qu’il était natif du coin et que tout le monde parlait le berbère dans les environs avec un accent presque identique au kabyle ! Je me demande si, et j’espère que c’est toujours le cas.

Ajouter un commentaire