Aller au contenu principal
Body

Images sans commentaires

Bejaia : la RN 24 croule sous les ordures des automobilistes

Ce sont des images que nous avons recueillies aujourd'hui mercredi de Facebook. Elles ont été postées par Ghania T. Elle y exprime son dégoût du manque de civisme de la part des citoyens de Bejaia ou ceux qui viennent visiter cette wilaya.

Les ordures à Bejaia

Ordures

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Mais où sont les services municipaux ? Où sont les services de police et de gendarmerie?
Le citoyen a tort mais les services d enlèvement des ordures aussi...
Il n y a qu en Algérie où les éboueurs ne passent qu une fois par semaine....dans les pays qui se respectent c est tous les jours surtout dans les zones touristiques....

Permalien

La ville de Bejaia est devenue un no man's land livrée à elle même et aux vautours de tous horizons. C'est désormais une ville sans âme et sans identité propre qui se bâtardise au fil des années. Contrairement aux médias qui lui tressent des lauriers et l'encensent à tout bout de champs, elle est devenue un nid de rapaces qui ne cessent de la dépecer et de la défigurer au grand dam de ses habitants authentiques. Elle se caractérise par un désordre urbanistique, une catastrophe environnementale et un chaos sociétal qui finiront par l'enfoncer dans des profondeurs ténébreux et sans fin. Cette ville ne respire plus la joie et par la même occasion a perdu ses repères depuis qu'elle est devenue un lieu de blanchiment d'argent sale par le truchement de transactions immobilières plus que douteuses qui permettent à des individus de tous horizons d'avoir pied à terre et d’asphyxier davantage la région. La région est sens dessus-dessous sous le regard ébahi de ses authentiques habitants. Ces derniers, par la force des choses, des événements, de la résignation, du fatalisme, le tout agrémenté d'un pouvoir machiavélique, ont fini par se diluer dans un magma incolore et inodore et se sont éclatés en autant de particules invisibles si bien qu'ils ne sont que l'ombre d'eux-mêmes et autant pour la ville qu'ils sont censés défendre contre les prédateurs de tous bords. Au rythme de la détérioration de cette ville, il n'est pas exclu que des pans entiers de ses habitants voudront la quitter pour ne plus y revenir. La ville et toute la wilaya est entre les mains de gens sans foi ni loi ni aucun scrupule qui activent et sous traitent pour le compte du pouvoir d'Alger. Parmi ces sous traitants véreux, il y'a le FFS et le RCD qui, faute de gagner la confiance des électeurs et de la population se sont rangés graduellement sous la bannière de ceux auprès de qui ils émargent. Aujourd’hui, toute la Wilaya et son chef lieu sont en attente du messie capable de faire le ménage, de nettoyer les écuries d’Augias, de restituer à la région son âme et ses racines perdues, de la délivrer de son marasme et des griffes de ses saboteurs de tous bords.

Permalien

Cette image de pays poubelle a ciel ouvert donnes l'image d'un pays non gouverne ou les gens sont d'un incivisme sureel! Ne parlons pas de patriotismme car ce serait un mot trop hautement place.

Permalien

Les seuls présidents qui auraient pu mettre de l'ordre dans ce pays se résument à deux : l'un a été assassiné parce que justement il avait compris qu'il s'agissait d'une mafia politico-financière et l'autre poussé à la sortie voulant faire de l'Algérie un pays digne, respectable, et surtout un état de droit, car il avait rétabli la limitation des mandats à deux. Vraisemblablement on ne voulait ni de son intégrité ni de son honnêteté. Je considère que ceux qui ont toute latitude pour mettre un terme à ces dérives et qui ne le font pas pourraient être considérés comme coupables de faiblesse ou de complicité.

Permalien

Moi çà me rire (moi qui suis Bougiote depuis ma naissance en 1946) , qu'on dise que Bougie (Saldae, V'gayeth, Bejaia) est une ville touristique l'une des plus préférée de beaucoup d'algériens !

D'abord je ne sais plus ce que veut dire ce mot "touristique" utilisé à tort et à travers , et je ne voie plus ce qui reste de touristique à notre ville , jadis rivale de Juan les Pins du Sud de la France !!!

Permalien

ce sont des sacs d'argent pour ceux qui savent,
et seulement des ordures pour ceux qui ne savent pas,
dans cette histoire les ordures sont recyclables et récupérables
sauf celui qui l'algérien qui les jette de cette façon pour polluer l'environnement,
l'algérien est non recyclable, non récupérable il est définitivement perdu,

Permalien

C'est avec un grand regret d'assisté passivement à la dégradation et à bidonvillisation de notre chère ville. Combien d'élus politique (FFS, RCD, FLN, RND), hommes d'affaires (mafias foncières ou industriels)qui se sont enrichi mal sainement et combien d'associations civiles fières de cette ville mais complice de l'abus qu'elle a subi . On n'est même pas capable de préserver le passé de notre Saldae le cauchemar continu !

Permalien

On se retrouve dans cette situation de non gestion car les autorités algériennes l'ont décidé ainsi. Le peuple "GHACHI" trouvera à redire. Des exemples de ce type d'anarchie se multiplient. Machiavel est de retour. Le pouvoir algérien est comploteur, sourd, joue beaucoup tant que le pétrole dépasse les 25 Dollars.

Permalien

On se retrouve dans cette situation de non gestion car les autorités algériennes l'ont décidé ainsi. Le peuple "GHACHI" trouvera à redire. Des exemples de ce type d'anarchie se multiplient. Machiavel est de retour. Le pouvoir algérien est comploteur, sourd, joue beaucoup tant que le pétrole dépasse les 25 Dollars.

Permalien

Les gens se plaignent des services municipaux mais les premiers responsables sont les Algériens eux-mêmes. Que ce soit chez moi ou chez vous, la même indiscipline, le même irrespect, la même absence d'éducation. Cette RN est une poubelle exactement comme les quartiers nord de Marseille où les gens, majoritairement venus de pays africains jettent leurs ordures depuis leu fenêtre et se plaignent ensuite qu'il y a des rats.
Les pays sont ce qu'en font leur population. Si j'avais une route dans un tel état chez moi, nous l'aurions nettoyée depuis longtemps. Vous, vous publiez des photos sur FB pour déplorer une situation que vos concitoyens créent eux-mêmes... A l'évidence c'est un sport national. Si d'aventures une discipline olympique de "pleurniche au bord des routes" devait voir le jour, nul doute que vous en décrocheriez la médaille d'or.
Faites la même photo mais cette fois-ci avec des habitants, enfants de la ville en tête, qui se retroussent les manches et nettoient cette m... et vous verrez la différence d'impact. Si vous ne le faites pas, c'est juste que vous préférez pratiquer votre sport national...

Ajouter un commentaire