Aller au contenu principal
Body

COUP DE GUEULE

Bouteflika, un homme nommé Apocalypse Now

La dernière convulsion politique de Bouteflika s’exprime par une tentative d'escroquerie en bande organisée face au soulèvement populaire unanime et historique pour dire non à l’homme de l’apocalypse.

Bouteflika s’insurge avec ruse, stratagème, arrogance et égoïsme et place son fauteuil roulant  au-dessus de la volonté de notre peuple. Une dépravation sans équivoque qui illustre la configuration de l’hydre de lerne.

Bouteflika n’est pas encore mort, il s’attache viscéralement à la chaise du pouvoir et s’offre dans la honte un dernier mandat. Il puise dans le terroir de ses fidèles et retrouve  des courroies de transmission pour se donner le temps de mener sa politique de la terre brûlée. Bouteflika plonge dans le corps de l’OAS.

La voie et la voix du peuple algérien sont claires M. Bouteflika : Nous ne voulons plus vous voir dans le paysage politique algérien.

Le peuple ne supporte plus vos agissements irrespectueux et irresponsables et ne vous porte plus dans le coeur de la nation. Votre texte de moquerie et irresponsable est juste pour se mettre au-dessus de la légitimité de notre indépendance, il  n’est qu’une moquerie à caractère débile et asthénique, ceci, prouve votre impuissance a comprendre le peuple algérien, une preuve de votre non appartenance à notre Algérie profonde.

Votre plume gothique manifeste un comportement indécent face à la dignité de notre peuple. Il est temps de déguerpir  à la vitesse de malfaiteur.

Nous allégeons les poursuites de mille milliards de dollars à vos proches à condition que nous récupérions notre indépendance sans effusion de sang algerien. Le sang de nos citoyens est précieux et ne doit en aucun cas être  un instrument de calcul politique.

Bouteflika est ce vivant qui ne mérite aucune confiance. Il demeure le vivant des grandes intrigues et l’ordonnateur de l’assassinat de notre jeunesse et de la démocratie.  Il est la source de la faillite de notre Algérie.

Le peuple dit non à la honte d’un cinquième mandat, ce qui explique votre départ imminent de la scène politique algérienne. La disjonction d’Ouyahia  du titre de premier ministre n’est pas la revendication principale du peuple algérien, votre décision n’est qu’une supercherie pour se donner le temps de jouir encore, et encore, de la misère de notre peuple.

Le texte que Bouteflika a pondu est un bavardage vide de sens et de légitimité, il est une réaction invective à l’adresse de notre peuple. L'Algérie n’est pas la propriété privée de la famille de Bouteflika. Hélas !  Bouteflika prendra son dernier voyage pour l’au-delà sans se donner la chance d'être apprécier par la citoyenneté Algérienne. Son histoire sera marqué par la corruption et l'égocentrisme.

Un cinquième mandat déguisé d’une prolongation au-delà des frontières des présidentielles de la quatrième confiscation, prouve l'état d’esprit du régime en place qui s’engouffre dans la coquille des richesses nationales.

Bouteflika est un véritable traumatisme du paysage politique algérien, qui laissera des séquelles sur le plan économique et politique à travers des générations futures.

Bouteflika est un véritable  mythe de l’Apocalypse Now, avec un comportement de corrupteur, a pu  et a su diriger et manipuler de grandes structures militaires, sécuritaires et judiciaires avec mégalomanie et avec de la mythomanie.

Il est temps de restituer le pays à son peuple et de mettre la richesse de notre Algérie sur la balance des droits et des devoirs.

Bouteflika est une histoire du passé, un cauchemar algérien qui fera l’objet d'études universitaires pour comprendre les rapports de de force à travers les centres du pouvoir:

Bouteflika et lui même;

Bouteflika et les généraux;

Bouteflika et les exécutants politiques du FLN;

Bouteflika et le système D du RND;

Bouteflika et les partis de faux et usage de faux;

Bouteflika et l’opposition réelle;

Bouteflika et le peuple.

Le vent de la contestation a soufflé, le peuple ira à la limite de toutes les frontières pour sauver Bouteflika de son égocentrisme, pour le libérer de  ceux qui le maintiennent en otage et pour restituer l'indépendance au peuple algérien. 
 

Auteur
Brahim Gater
 

Commentaires

Permalien

Par Bouteflika et ses larbins arrivera sûrement l'apocalypse pour le pays et qui ses initiateurs Soyez certain
Même s'ils fuiront ils seront aucun refuge ne les protégera ni leurs fortunes volées au pays.
Ils seront des fugitifs et atteindront dans la peur la main vengeresse anonyme et au moment le plus inattendu.
L'histoire en témoigne en pareilles situations
Si ce n'est leurs amis étrangers qui leur font miroiter une éphémère protection qui les detrousseurs tu de biens mal acquis et les détruiront y compris en France car Macron est juste un passager au pouvoir en France à titre d'exemple.
Que cet apocalypse arrive le peuple algérien en a survécu a bien des apocalypses mais Bouteflika sa famille indigne et sans honneur avec tous son clan et autres larbins eux seront détruits le temps joue Pour le peuple et sa jeunesse.
Cela donné froid aux dos des décideurs bouteflikistes désemparés dans leur dernier quart d'heure tout comme les anciens colonisateurs qu'ils remplacent depuis 1962.
Ou est Toufik ou est zeroual le. Démissionnaire et dérouleur du tapis rouge a Bouteflika où sont les autres ...?
Dieu est plus grand et ce peuple Amazigh vaincre.

Ajouter un commentaire