Aller au contenu principal
Body

Chronique d'un pays nu

Cacher le nu des statues et fermer les yeux sur le roi nu

Samia Khomri et Hassan Laribi, députés d'Ennahda et du FJL, mènent la charge contre la statue d'Aïn El Fouara "pour l'intérêt du pays", disent-ils. 

Au parlement, les députés islamistes marquent un point d’ordre : ils rappellent bruyamment qu’ils sont les gardiens de l’ordre et de la morale. Ceux-là qu’on leur offre depuis qu’ils ont échoué à les arracher par l’immorale guerre sainte et le désordre des canons sciés. Ils exigent une halte temporelle, veulent un retour aux années GIA, rêvent d'un califat ou d’un sinistre Baghdadi. Ils réclament le retour à l’âge de pierre qui cache des corps et exhibe des cœurs en pierre.

Retour sur une situation alarmante.

Jeudi dernier : dispute parlementaire houleuse. Ambiance électrique. Orages cosmiques, tonnerres pieux des «représentants » d’Allah. Pluie de baves abondantes et mousseuses. Hurlements stridents. Agressivités et grognements ; signes cliniques d’une rage extrême.

Les décibels emplissaient la voûte de la chambre basse, qui faisait écho à un violent vent de colère. On s’agitait comme des sacs en plastique sous le vent des « smaim » (vent de sable chaud), comme des ombres brouillées qui cherchent l’embrouille. Les micros sifflaient, se tordaient sous des convulsions nerveuses et des mains qui auraient aimé tordre des bras et des cous.

Pourtant, on ne parlait pas de la pénurie du lait qui oblige à dormir sous le comptoir d’une « alimentation générale», ni des coupures chroniques d’eau  qui nous obligent à rester la nuit éveillés, ni des sacs en plastique qui inondent nos campagnes, encore moins des harragas qui dorment coulés sous l’eau pour la vie. 

On ne parlait pas de la rougeole qui châtie les enfants non vaccinés (par la faute de campagnes de boycotts obscures), tels les « smaim », les vergers fruitiers. Personne n’évoquait l’apnée prolongée du président ou son cinquième mandat qui coule de source. 

On ne rappelait pas non plus les agressions sexuelles en immersion sur les médecins résidentes ou les rapports internationaux des droits de l’homme qui déferlent furieux.

Le pays coule comme un corps pesant d’un harraga enroulé dans un sac en plastique, mais aucune gorge extrémiste n’était, ce jeudi-là, et tous les autres jours du calendrier de l'hégire, assez puissante pour dénoncer la corruption, les usines de montages automobiles factices, l’état scandaleux de l’autoroute à scandales Est-Ouest ou les biens mal acquis par des personnes bien connues et bien nanties d’un régime qui nous coule enroulés dans le tourment. 

Non, personne et pourtant ; la dispute sous la voûte de la chambre basse fut âpre et houleuse et les bouches, pleines d’écumes et d’accusations beuglaient des verbes tranchants et assassins. 

Le sujet grave du jour concernait donc une femme en pierre, ou plutôt une pierre sculptée en femme. Ses seins morts et ses formes figées dérangent les têtes dérangées aux idées mortifères et figées.  On demande son voilement ou sa séquestration, comme furent séquestrés les ossements du Colonel Amirouche. Ce pays déteste son art et ses vrais héros.

La présence à l’air libre de la statue est jugée plus préoccupante que l’absence d’un président en apnée. Son arrogante insouciance, sa curieuse indépendance dans un pays qui a tendance à emmurer vivants et morts, sa désinvolture, seraient plus préjudiciables au pays que l’arrogante désinvolture, l’insouciance et la curieuse indépendance des apparatchiks du système. 

Malgré son aspect libre, la sirène nue est prisonnière d’un océan d’inculture, pétrifiée par des campagnes de diabolisations déferlantes, des voix rauques, signes cliniques d'une rage extrême qui se généralise.

L'histoire de cette statue est le syndrome évident d’un malaise monté de toutes pièces comme ces usines de voitures factices, la résultante d’un profond ouvrage belliqueux sculpté depuis plus de cinquante ans. Les yeux des frustrés sont braqués sur elle, tels des attentats à la dynamite ou des coups de burin soutenus. La vieille dame nue est devenue l’obsession de la mouvance islamiste, la nouvelle conquête, le poste avancé de leurs idées belliqueuses. À Sétif se joue un nouvel épisode de la guerre sainte des tranchées que mène sournoisement le terrorisme résiduel. À Sétif se joue la « ghazouat » d’Ain El Fouara.

Pourquoi s’attarde-t-on sur le détail du nu ? Parce que c’est dans le détail que réside le diable qui hante les têtes en érection d’une mouvance démoniaque et c’est de là, aussi, que l’on avance à plat ventre, que l’on défriche à coups de burin et de marteau, endossant la « taquia » comme cape d’invisibilité, l’œil sur le nu d’une statue, le doigt sur la détente de l'ignoble, prêt à abattre un verbe libre, un ministre ou à conquérir la présidence. 

Le nu d’une statue permettra, alors, d’avancer rampant, par petites coudées, par petits pas, gagnant la loi et la morale, les âmes et les consciences, la rue et les institutions et le siège laissé pour vide, par un roi nu que tout le monde voit, mais qu’aucun islamiste n’ose dénoncer... pour le moment. 

Auteur
Hebib Khalil
 

Commentaires

Permalien

Ces `deputes` ne nous interessent pas, ils ont ete `elus` avec les voix de leurs parents et celles que le regime leurs a donne. Mais beaucoup d` algeriens continuent a croire que la pudeur est une valeur morale qui les empechera d`arriver au `mariage pour tous`. S`ils n`ont pas pu degager le `roi nu` cela ne veut pas dire qu`ils accepteront la statue nus. Par ailleurs un lieu public ne doit pas agresser le citoyen qu`il soit croyant ou non mais vous voulez agresser le croyant avec cette statue comme ceux qui ont agresse le non croyant en priant dans la rue. Essayez d`installer une statue pareille dans n`importe quelle ville algerienne: El Oued; Ghardaia; Batna, Constantine, Tizi, Blida,Tlemcen, etc...

Permalien

La conclusion est trés pertinente .Les islamo- racaille sont laches ils prêchent le faux pour cacher la verité. L'islam de ces gens c'est de la merde point final.

Permalien

Tout le monde connait les barbus pédophiles, plus intéressés par le business que par la foi; génétiquement néfastes, ils disposent de leur propre trinité : Ils mentent par nature, trichent par principe et nuisent par vocation.
Quant à leurs femmes, celles qui acceptent la polygamie, je ne pense pas qu'elles sont épanouies sexuellement, elles sont souvent habillées avec des chiffons importés de Dubaï laissant apparaître leur derrière cyclopéen... sans parler du fichu sur la tête qui ressemble plus à une bonne sœur qu'à une musulmane qui se respecte. Il faut barrer la route à ces énergumènes !

Permalien

Et, ça repart ... comme en l'an 91 après Chadli !!

Il y a comme un air de déjà vu dans cette ane-j'ai-ri des enfoulardées et enturbannés, cette ane-j'ai-ri de médias dits "libres", cette ane-j'ai-ri aux viols quasi "collectifs", cette ane-j'ai-ri "bastion" du nationalisme "arabe" à deux sous (dinars), cette ane-j'ai-ri où règne l'à-peu-presque, vivier d'humanoïdes tout droit sortis des pires fictions télévisuelles ou cinématographiques.

Si "le nu" dérangeait à ce point, ne faudrait-il pas plutôt aller chercher du côté des "refoulements" et autres complexes "textuels" comme dirait Fellag?

Car, à part les dépravé(e)s et autres obsédé(e)s en tous genres, qui pourrait quasiment TOUT ramener à la chose "TEXTUELLE" sous le fallacieux alibi de la morale, de la h'chouma et tutti quanti?

L'histoire pourtant récente nous a démontré qu'avec cette vermine point de dialogue ou de discussion possibles! Mise en quarantaine et encore! Or, les chaines TV avec leurs animat(rices)eurs-vedettes barbus ou enfoulardées distillant leurs fetwas en direct sur les ondes sont devenues légion!

Les "La Yadjouz" ou encore "Haram" avaient été chassés par la porte, reviennent désormais par les fenêtres ; celles de la concorde civile ou nationale (plutôt capitulation!).

On ne dialogue pas avec un barbus ; on le combat, et basta! Car débattre avec ces énergumènes, c'est déjà leur reconnaître un statut ; celui d'interlocuteurs "crédibles".

Cette ane-j'ai-ri que j'exècre est de retour!

Permalien

L'oxygène de la dictature ce sont ses Assemblées où des mercenaires votent des lois contre le peuple pour un salaire qui fait presque trois fois le smig, C'est aussi le silence de la plèbe, voire sa honteuse soumission, notre jeunesse se jette à l'eau pour aller à l'autre rive en devant d'une ville meilleure que celle d'un pays qui fait presque 5 fois la France et où ses richesses sont dilapidées ou aspirée par une faune de flibustiers vivant les mille est une nuit au détriment d'un peuple qui ne s'est plus se défendre, l'école en a fait des assistés.

Permalien

Ce qui pourrait régler ce conflit, c'est de satisfaire les deux parties et rendre la statue acceptable à tous, faire de manière qu'elle soit regardée comme une personne et non comme une femme d'un genre défini. Quelques travaux pour polir cette création et lui ôter ce qui enrage, l'induire d'un bon plâtre sans la déplacer et faire pareillement pour le roi nu, le temps que s'apaisent les frustrations et que les gens regardent ailleurs que ces deux personnes. A l'ère où les gens préparent leur voyage sur la lune, ici on craint encore les ombres et les statues.

Permalien

Certes, les colons maltais, espagnols, italiens et français sont partis, mais ceux qui les remplacent sont terribles et ravageurs. Les colons qui sont partis ont au moins fait du bien pour notre patrie, ils ont défriché nos terres (metija), ils ont ouvert des routes, ils ont construit des hôpitaux, ils ont introduit l'électricité, le téléphone, ils ont ouvert écoles, centres de formation et université, ils ont construit villes et villages, ils ont protégé faunes et flore....Certes, c'est grâce aux bras des autochtones algériens mal payés et surexploités que tout ça a été réalisé, en ces temps l'Algérie n'importait pas lait, blé, oignons, tomate et ail ...au contraire elle en exportait. En ces temps Peugeot et Renault fabriquaient leur voitures en Algérie, ce n'était pas des usines qui plaçaient durites, les feux et le gonflage des roues.. et j'en passe,....Certes les algériens de souche n'étaient pas considérés comme citoyens à part entière et vivaient la misère au sens propre du terme.. mais une fois les colons chassés, il n'ont pas pu prendre avec eux les terres défrichées, ni les routes ouvertes ou les bâtiments construits ni le système scolaire et administratif établi ni le savoir faire que les algériens ont pu acquérir dans certains métiers qui leurs sont permis et dans d'autres juste on regardant de loin le colon travailler. C'est tout cette richesse que la France n'à pas pu déménagée de la'Algérie qui l'a poussé a trouvé un moyen qui lui permettra de la détruire sur place. Un peuple éduqué et instruit, une terre cultivée, des forêts protégées, des villes et villages épanouis en fera de ce pays un conquérant potentiel et pas facile à en faire un consommateur de tous ses produits. Finalement, la France a trouvé les ânes et mulets sur lesquels elle a misé, elle a commencé par détruire le système scolaire, sachant que c'est la première chose la plus importante à faire pour freiner le savoir clé de toute réussite. Pour en faire la France a joué la carte des arabobathistes, ainsi commença le processus de l'arabisation de nos écoles. Ensuite elle passa à la deuxième étape qui consiste à détruire toutes les terres agricoles en particulier la mitija, pour cette étape elle s'est appuyée sur le phénomène de la bidonvilisation, des baraques qui sortent de la terre comme des champignons toute autour des villes et sur des terres agricoles, ensuite un cercle invisible à la solde de fafa qui a tout initié en respectant le plan et les échéances soumis des solutions, qui consistent à éradiquer ces bidonvilles, au gouvernement. Ces solutions sont simples. ..attribuer des lots de terrains sur ces terres agricoles à ces familles et les aider à construire leur maison et au même temps initier un projet d'urbanisation des cités dortoirs. .QU'EST CE QUE RESTE DE METIJA.? C'est ainsi que les bidonvilles apparaissent un peut partout en Algérie, chaque bidonville commence par faire apparaître en quelques nuits 10 à 20 baraques sur un terrain communal bien choisi, à vocation agricole, très plat au bords d'une route nationale et peut importe s'il s'agit d'un terrain de ALEARCH ou non. Quelque jours après une mosquée bidonville construite la nuit fait son apparition sur laquelle est attachée une grande plaque sur laquelle on peut lire تبرع لبناء هذا المسجد . A ce stade, qui est le wali qui aura le courage de donner un ordre pour raser ces constructions baraques illicites, qui est la personne qui osera raser une mosquée même une baraque soit-elle . Encore une décision d'attribution et de construction sera prise et rncore une autre terre agricole est bétonnée. ......la question que tout personne soucieuse peut se poser est, qui sont ses familles qui sont induites dans ce processus et d'Où viennent -elles??? La deuxième étape entamée, la troisième enclenchée,et qui consiste à détruire ce qui reste fonctionnel dans le secteur industriel et probablement mettre toute l'Algérie à plat ventre. Pour cette etape , ils ont réveillé leurs zombies, ces zombies bien dressés et bien engraissés qu'ils ont déjà préparé et programmé pour faire répandre feu, sang et terreur au nom de dieu. Sauf que cette étape n'à pas pu atteindre son objectif recherché, et c'est grâce aux algériens patriotes qui ont pu résisté et sauvé leur patrie. Malgré cet échec, les créateurs des zombies en lancé l'exécution de leur programme pour la quatrième étape qui consiste à mettre la main sur tous les leviers décisionnels et operationnels dr 'algerie. Pour cette étapes ils ont allié à leurs zombies islamistes leurs clones islamochquaristes et islamobathistes. Ce sont ces zombies là qui sont entrain de faire d'une statue un problème national, au lieu de soulever des problèmes cruciaux, de suggérer et soumettre des programmes qui nous permettront de nous lancer dans le vingt et unième sciecle avec force et detrmination , ils nous suggèrent de déboulonner une statue dont la poitrine est à découvert, à cause de cette poitrine, au lieu de comprendre le message sain et sans arrière pensée, ce message qui renvoi chacun de nous à ce souvenir de sa mère et de ces années en tant que bébé accroché à sa poitrine, à la respecter et à respecter toute femme pour ce qu'elle donne, elle donne une vie.......au lieu de penser à tout ceci il pense à. ........ce sont ces zombies qui seront la cause de la destruction de notre nation et de notre patrie, . ce sont ces zombies barons de l'import-import, barons des grossistes semigrossite et détaillants, ce sont ses islamistes qui importent les hijabes modernes et sexistes pour les revendre aux femmes algériennes, sachant que la statue de elfouara est plus respectable qu'une fille musulmane portant ce soit disant hijabe qui met en relief et en amplifiant tous les traits féminins.......!!!!!!!!!!!!!!
Rouuuuh agassabi rouuuh

Permalien

La nudité de la statue Ain Fouara de Sétif sera dévoilée en même temps que la mise en service de sa Ligne de tramway.Youpi !!! Est-ce que ce n'est pas beau tout cela!

Permalien

pourquoi presque tous les commerces de la lingerie féminine sont gérés par cette racaille d'islamistes..Avec barbe et kamis, ils négocient les prix des slips et soutien gorges avec des femmes dont certaines sont voilées et même avec "djilbab" ...que disent ces racailles de députés??? remarque avec leur 30 millions de centimes par mois et leurs autres avantages, les femmes députés (et les femmes des députés) achètent leur slips et soutien gorges chez FAFA....n'est ce pas Samia Khomri??? quelle bande d'hypocrites!!!

Permalien

Chez gens là Monsieur, l'habit fait le moine, alors que la majorité d'entre eux sont des pédophiles et des harceleurs sexuels en puissance. Seulement voilà, le sujet reste tabou dans notre société et personne n'ose en parler. Et comme notre société est maintenue sous une chape de plomb, sous l'influence des muftis et des imams vicieux, payés comme des fonctionnaires pour maintenir la paix sociale, on continue à pousser la poussière sous le tapis de prière. Amin

Permalien

These Islamists or Ignoramuses are threated by a statue ! They are threatened by a work of art ! Nudity for them is ugly and forbidden. These Islamists must have sex in the dark.

Permalien

These Islamists perverts are the biggest consumers of pornography on satellite TV. We must ex[pose them for what they are...hypocrites, mentally unstable, diabolic and above all beasts from the middle ages.

Permalien

- Phidias, le grand maître sculpteur grec, compatriote de Démocrite, Héraclite, Platon, Aristote et d'Alexandre le Grand, dit Dhu L"qornaïn le bâtisseur de la muraille en bronze pour contrer les Gog et Magog, plus prosaïquement Djoudj ou Madjoudj , en complétant son triptyque d'Athéna (Parthenos - Primachos - Pallas), sublimé par le don divin dont il était dépositaire, s'est écrié Allah u akbar devant son propre chef d'œuvre.
- Plus proche de nous, à Sétif, le Phidias local, de la gracieuse de Ain Fouarra, il a voulu en faire une règle de trois : un marteau, un burin et un petit cerveau. C'est à conjuguer Comme il a dit lui : ''d'habitide li famme vont à la fontine remplissé le bougal é ritorni à la mizon. Elle...ci pas normal, il lé tojor là, en pliss sur la fontine et 3aryana! Alor ci soûr que le chitane il l'habiti. Jé vé li chassi di son kor por ki li capab di ritorni à la mizon.". Une fetwa est lancée subito presto : le Phidias sétifien est fou, meskine, n'avez-vous pas vu sa barbichette ? Faut pas l'accabler...
- Dans son palais, le petit pharaon régnant sur le royaume Andjé-rien, non pardon... le Dey de la Régence Si Abdeqa 1er wa ma a3dhamouhou 3ala el mou'minoun bihi, du haut de sa stature Nabot-Léonienne a décidé de lancer une fetwa historique : il a puisé directement de son trésor personnel des millions de sesterces et de dananirs pour faire construire par des chinois communistes un temple digne d'une ziggourat de Babylone, dédié tout à la gloire d'Allah le Grand, dont le penthouse céleste commençait à ne plus suffire à ses besoins d'entrevues, de rencontres du 3e type, de transe et téléportassions, de transsubstantiations, d'interviews et de danses de derwiches tourneurs pour loger tous les Benhadj, Hammadache, Abassi, Ferkous, Djaballah, Aribi, Mokri, Abou Djerra, Ghoul, Douibi, Menasra, Rahmani de ce monde. Il est dit que c'est de là que seront diffusées toutes les fetwates à venir : la fetwa du vote des 5e, 6e et 7e mandats (avec 5 dans les yeux du chitane), la fetwa de grève, la fetwa de Tamazight devenue Hallal, la fetwa du ballon, la fetwa de Djamel Ould Abbas le druide branquignol contre les incorruptibles, la fetwa contre la Harga, la fetwa de la shawarma, la fetwa de la Garantita à Alger et celle de la Karantika à Oran, la fetwa de ''serrer la sebta pour payer la batinta'' (dixit M. Hilmi), la fetwa de ''Jma3 liman-J'ti jure de vais me soigner au Val-De-Grâce" etc. Sans oublier la plus importante : fais-toi oublier le temps de classer dans le tiroir de l'oubli tous les dossiers compromettants de rechwa et autre corruption, des paradis fiscaux, de Mossack-Fonseca, du duo élégiaque Chakib Khelil -Bédjaoui et bien d'autres coquins de la ripouxblique. Morale de l'histoire:
Fais pas confiance au FLN de Ould Abbas le druide branquignol ! Lance ton Allah u akbar et fetwa petit, en attendant Godot !
Comme dirait l'autre : '' Si l'djem3a ar l'djem3a ad-yas Budjem3a... Tariq el moustaqim, l'djwama3 socialistes, kouminitaristes, salafistes, wahhabites, obscurantistes... Ou khelli Ddenya temchi ya bou l'fouchi !"

Permalien

Algeria is becoming closer and closer to Afghanistan...with the help of the Saudis and the Bouteflika government. The Islamists Algerian senators impose on us, free Algerians, a censure on art , a censure on free expression, a censure on marches by doctors, nurses, teachers, scientists, intellectuals, journalists, students and any free Algerian out there. They oppose love, music, display of affection, bars, and beauty. They will limit the amount of oxygen that we need to breath if they could. They want Algerian men to wear disgusting beards, dresses, and smell worse than anchovies. They want our women, wives, sisters , mothers and daughters to be covered from head to toe by a black ( or Afghan blue) burka that makes them look like vampires. Bouteflika wants to build mosques instead of hospitals. Sharon opted for Israeli hospitals with Israeli doctors. Mandela was treated in South African Hospitals with South African doctors, but Bouteflika opted to travel to France and Switzerland to be treated by French and Swiss doctors. What an insult to our doctors !
We are about to sink.....The Algerian Titanic is about to go down...The captain is safe, he is on dry land in Zeralda in a wheelchair. The new captains are the Islamists. They are in command...and they will bring the entire Algerian ship ( country) with them. Because they believe that they will end up in heaven.
It is too sad that they will also sink an entire people. INSANITY IN ACTION !

Permalien

Quelle serait la différence entre une femme réelle nue et une statue nue???!!!!! et pourquoi certains organes du corps humain s'appellent les parties intimes!!!!!???? et pourquoi dans la plupart des pays du monde interdisent la nudité dans la vie public y compris les pays les plus libéraux, démocrates, laïc, développe, civilisé!!!!!!???? Pourquoi chez nous les Algé-rien pensent que le développement et la civilisation et le modernisme se limitent chez les nudiste et les féministes et la laïcité?!!!! Pourquoi les soit disant illuminés pensent que notre seul problème c'est la religion et ils refusent catégoriquement les religieux???? et dans ce cas là, le refus de l'autre "religieux", quelle serait la différence entre les deux parties alors que l'un refuse l'autre?????!!!!!! qui est ce qui a raison?????!!!!!!! j'aimerai bien que qlqun m'éclaire sur ces points!!!!!!

Permalien

L'Algérie est "Talibanisée", qui ne se souvient de ces statuts millénaires détruites à la dynamites en Afganistan? Ces gens qui veulent se voiler dans le drap de la pudeur, sont d'après diverses statistiques de connections aux sites internet, comme leur frère arabe d'ailleurs, les premiers pays en consultation de sites pornographiques dans le monde. Des frustrés atteints de troubles identitaires et sexuels, qui ne peuvent voir dans une oeuvre d'art que le sexe. Un pays conquis par les arabos -musulman est un pays voué à la destruction. Triste pays.

Permalien

Il me revient une anecdote, à la fin des années 1980, pendant le ramadan, il y'a une foule immense de barbus qui s'agglutine devant la mosquée après la "sallate de Taraouih". Ils sont là des heures à discourir. Par contre le samedi soir jour où un filme porno est diffusé sur Canal+, il n'y'avait personne. Ils rentraient presque tous chez eux.

Permalien

le peuple algérien a choisi son projet de société il est trop tard pour en débattre,il n'y'a qu'à regarder les gens dans la rue pour comprendre que les jeux sont faits .il ne reste en fait que la présidence qui n'affiche pas ses choix avec franchise autrement les algériens n'ont pas eu a subir l'épreuve du referendum sur cette question .il l'ont tranché tous collectivement et tranquillement avec determination au fond de leur conscience . maintenant tous les autres débats sont d'arrière garde .la minorité qui est pour la modernité devra certainement se trouver des solutions de rechange pour sauvegarder ses principes et ses choix ,l'exil en est un exemple .

Permalien

Ton peuple algerien est victime de la terreur des arabo-islamistes, galvanises par les decisions politiques du regime qui , infiltre, les laisse faire. Que vous soyez a l'ecole, dans la rue , au boulot , a l'universite, tel une peste , leur presences et terreur sont la pour vous pertuber la vie. j
j' ai une cousine qui est tous les jours harrasses par des collegues de travail en tchadors..A qui vas t elle se plaindre ?
Vous dites que 'le peuple a choisi " ? dans votre cervelle peut etre ? On ne choisi pas quand on est victime. Le peuple Algerien est otage d'un monstre venu du Moyen Orient. Il n a rien choisi. En fait jamais depuis 1962, on ne lui a ete donne la chance de choisir. Quand a cette minorite dont vous parle, je devine que vous faites allusion aux Kabyles, comme toujours. Ils n'iront nulle part . C'est aux autres de partir, eux ils sont chez eux.

Permalien

Cette dame et ses mentors a certainement ingurgité des dattes de : DAR EL NEKHLA !
Pour ceux qui ne connaissent pas , Dar el nekhla est une institution reversée aux grands penseurs Algériens incompris .
Toufik KLOUL

Permalien

Oups une petite erreur s'est glissée ,il fallait lire : "Cette dame et ses mentors ont et non pas : a cert.."

Ajouter un commentaire