Aller au contenu principal
Body

DECRYPTAGE

Coincé, Bouteflika a toujours demandé un sursis pour renverser la situation

En proposant dans sa « lettre aux Algériens » de ce jour 3 mars 2019 une élection présidentielle anticipée dans un an, Bouteflika use d'une ficelle, d'un subterfuge, qui lui a réussi au moins à deux reprises : 1965 contre Ben Bella qui voulait le limoger et en 2011 contre les manifestants du printemps arabe.

En juin 1965, Ben Bella prend la décision de retirer à Abdelaziz Bouteflika la responsabilité de la diplomatie algérienne à quelques jours de la Conférence afro-asiatique qui devait se tenir à Alger. Il convoque, à la mi-juin, son ministre des Affaires étrangères à la villa Joly pour l’informer qu’il était dessaisi de son portefeuille et que la diplomatie allait être dirigée directement par la Présidence de la République. Bouteflika, un peu interloqué, demande un délai au chef de l’Etat. Ben Bella, naïf, accorde le sursis sans se douter que Bouteflika ne cherchait, en fait, qu’à gagner du temps pour permettre au colonel, qui se trouvait au Caire, de regagner Alger et de reprendre en main la situation.

Bouteflika, très angoissé sur son sort, fera la tournée de ses compagnons et même des proches de Ben Bella, avec un raisonnement désarmant : «Sans doute Ben Bella peut-il prendre une telle décision à l’égard d’un ministre technicien. Mais je suis ministre des Affaires étrangères et, à la veille de la conférence, la mesure apparaîtra comme un camouflet infligé à ma propre personne et à Si Boumediène. Par ailleurs, je suis non seulement le chef de la diplomatie, mais également membre du Bureau politique et, surtout, chargé des relations extérieures du parti. Il revient donc au parti de décider de mon départ.»

Boumediène arriva le lendemain à Alger très remonté contre le président Ben Bella. Ce dernier l’accueille à l’aéroport de Dar El Beïda en compagnie des membres du Bureau politique et du gouvernement. Froides retrouvailles. Dans la voiture, les deux hommes échangent quelques propos polis, avant de s’enfermer dans la villa Joly pour un tête-à-tête orageux qui va durer deux heures. C’est la rupture. Tous les témoignages concordent sur le sujet : c’est

Bouteflika qui, à force d’assaillir Boumediène de ses insistances, a obtenu que le colonel sorte les chars dans la rue pour écarter Ben Bella. «Paradoxalement, Boumediène n’est pas le plus chaud partisan du coup d’Etat, confirme Hervé Bourges. Alors qu’il passe aux yeux de l’opinion internationale pour un militaire intransigeant, sans scrupules dans l’action, c’est en fait un légaliste et un inquiet. »

Selon Chérif Belkacem, Bouteflika a décidé Boumediène en le persuadant que le temps jouait en faveur du président Ben Bella. «Si on le laisse présider la Conférence afro-asiatique, il en sortirait suffisamment grandi pour nous éliminer."

«Bouteflika, d’Oran, téléphone et encourage l’intransigeance, raconte le général Nezzar. En présentant la situation comme “maîtrisée à l’Ouest”, il signifie au chef d’état-major que le rapport de forces est plus que jamais en sa faveur. Il plaide pour la fermeté. » Le colonel finit par se ranger aux arguments de son ministre entre les 2 et 8 juin 1965. Bouteflika prendra alors part aux réunions préparatoires du coup d’Etat contre Ben Bella, organisées sous la présidence de Boumediene, début juin, au ministère de la Défense. Ben Bella dans la nuit du 19 au 20 juin 1965 est renversé.

M.B

(à suivre)

 

Auteur
Mohamed Benchicou
 

Commentaires

Permalien

Bouteflika le zombie est tenace. Finalement il se représente encore et encore ya bou rab ! Le suspense n’a servi à rien sauf à nous amuser, à nous occuper. En tout cas, il est certain que les « promesses » contenues dans sa lettre qui vient d’être lue aujourd’hui à la télévision ne vont pas apaiser la colère du peuple ou régler la grave crise politique car une grande majorité de la population, surtout les jeunes, les partis politiques d’opposition, la société civile ne croient plus en ce pouvoir ! Personne ne croit à ses promesses. Je ne sais pas comment vont réagir les partis politiques dits de l’opposition, mais cette lettre n’est pas une nouvelle rassurante pour nos lendemains ! Si les manifestations de rue vont continuer comme il a été dit, je ne crois pas qu’elles resteront pacifiques ..... hélas !

Ce qui est certain, c’est qu’il est établi que bien Bouteflika que ses frères, le haut commandement de l’armée, le DRS et les différents clans du pouvoir cherchent le chaos pour notre cher pays, c'est clair et net ! Il est flagrant qu'il ne veulent pas du bien à notre pays.

Je pense que les lendemains de l'Algérie seront très incertains avec une instabilité institutionnelle, politique, économique et sociale des plus prononcée. Les conséquences seront même beaucoup plus néfastes et compliquées que la décennie noire ! Pour moi cette nouvelle va provoquer une amplification du désordre institutionnel et politique (voire social) auquel a assiste depuis ces derniers mois ! Ce pouvoir est inconscient, irresponsable, il est fêlé de la tête ! Seul son propre intérêt compte, seul son intérêt égoïste compte. Il met carrément en danger le pays. Il est clair qu’il endossera tout seul la responsabilité ainsi que toutes les conséquences qui pourraient en découler ! Les responsables et je le répète sont Bouteflika, ses frères, le haut commandement de l'armée, le DRS et les clans du pouvoir! Allah yester comme on dit chez nous !

Permalien

Un diable qui se joue de l'avenir de tout un pays. Il n'est pas à son premier coup de Jarnac. Même malade il déploie toutes les ruses pour tromper le peuple et rester au pouvoir.

Permalien

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL EST ANTICONSTITUTIONNEL ET HORS LA LOIS !!!!!!!!!!!!!!!!

COMMENT PEUT-IL ACCEPTER LE SUPPOSÉ INCONNU RACHID NEKKAZ LE MÉCANICIEN COMME CANDIDAT ALORS QUE LES ISTIMARAT ONT ÉTÉ SIGNÉ POUR RACHID NEKKAZ LE PLUS CONNUS, NÉ EN FRANCE, DÉTENTEUR DE MAITRISE À LA SORBONNE.
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL À ACCEPTER UNE USURPATION FLAGRANTE D'IDENTITÉ !!!!!

LE GOUVERNEMENT ALGÉRIEN EST ENTRE LES MAINS D'UNE BANDE DE GANGSTERS !!

Permalien

Merci Mohamed Benchicou, sans vous probablement on connaitera jamais l'histoire de ce bandit de BOUHAZGA. Grand merci.
لن نركع.... لن نركع لن نركع.... لن نركع لن نركع.... لن نركع لن نركع.... لن نركع
We the people, we'll never give up. Nous n’abandonnerons pas la rue jusqu'au départ de ce système crapuleux et tous ses soutiens mafieux

Permalien

Aujourd hui 4 Mars c est le mariage de Mohamed Larbi Ben M Hidi qui a rejoint ses frères et sœurs au paradis éternel
Gloire et éternité à nos martyrs

Permalien

Le président menteur tel est Bouteflika et mysogine depuis des décennies à ne pas croirecet adepte de la ruse : seul le sauvetage de sa fratrie et du millier des detrousseurs de l'Algérie le preoccupe
écouter cet ange Christ "dadjal" et.croire en ses mensongères promesses c'est croire en la rédemption du diable.
Lui même et mensonges et ruse archi connu depuis 1962....
Seul le sauvetage de sa famille son clan de mercenaires et les dizaines de milliards détournés le preoccupe.
Depuis vingt années en monarque Insolent pourquoi n'a t il pas placée l'Algérie au dessus de tout et son dernier mensonge date de dix années a Sétif et son mensonger 'tab djenana" la preuve il nommé deux vieillards au sénat en qualité de vices présidents le batard Ould Abbes 81 années et Salah goudjil 88 années'.....
Sa révision constitutionnelle familiales et clanique le peuple Algérien n'en veut pas
Ce suppôt de Satan humilier comme il est par Dieu est un menteur congénital à ne pas écouter et croire.
Son Gaid Salah avec le transfert massif de troupes militaires la nuit d'hier de Boufarik et Blida avec des Blindés est irresponsable et prévoit une répression type octobre 1988.
Le peuple n'est pas dupe et sait très bien que Bouteflika est à son ultime ruse pour gagner du temps pour son clan voleur pas plus l'Algérie il se fiche complètement ...
Maintien de l'armée désobéissance civile et non écoute des sites et autres Mensongers propos du Satan algérien par le peuple est le salut
Un massacre de préparer en Algérie avec le Silence criminel de la France trop mercantile et des USA qui semblent observer passivement...?
Mille et une Promesses mille et une ruses mensongères de ce grand taré et traître Abdelaziz Bouteflika ses deux frères aussi sataniques que lui
Gaid Salah est la honte des Chaouia et demeure le. véritable verrouillage du système par son soutien au régime actuel car ce général analphabète a détourné des milliards en rétro commission sur tous les marchés militaires et demandier aux Emirats arabes et Dubaï a combien s'élève sa fortune tout comme tous les autres pontes du régime de Bouteflika sans exception.
Si ce n'étaient les lâchetés de Toufik et. Des autres ce régime serait sous terre.
La France les usa la Russie et la grande Bretagne sont ils les amis de l'Algérie et son peuple ?
Bouteflika réfugié encore en Suisse Indécente récipiendaire de milliards en comptes bancaires secrets de la famille Bouteflika avec la France insulte le peuplé Algérien et l'avenir.
Réformes alors que l'homme lui même est déjà réformé physiquemt mentalement et politiquement.... syndrome 'mungabe ou Bokassa" mais ça ne passerai pas en Algérie quitte a faire flamber la région.les Algériens le ferons.
Vivre ou disparaître le choix est clair pour le peuple Algérien et sa jeunesse
N'ecoutez pas le voleur et le menteur....
Bouteflika dans sa tombe connaîtra la vérité cela ne saurait tarder par la grace de Dieu .

Permalien

Si Ben Chicou

Vous avez oublie ou omis de mentionner que le Colonel Boumediene Chef de l ALN stationnee a la frontiere marocaine et pour detourner l Attention des Algeriens sur le complot en Cours a Alger a decide aussi d attaquer la Garnison des Forces auxiliaires stationnee a Figuig.

Permalien

حظيت بدعم الملايين

Comme c'est curieux ; cette phrase extraite de la lettre apocryphe du mourant de genève est une réplique presque mot pour mot des rodomontades de kadafi hurlant : انا معى الملايين ملايين الصحراء.
Nous connaissons tous comment il a fini lynché par une foule en délire (de joie,bien évidemment ).
Les tyranneaux ont cette manie de se voir ,et de se croire adulés par leur peuple qu'ils pillent plus que ne l'a fait le colonialisme.
Et à ce propos,la déclaration de patrimoine omet les 9 milliards de FS ,détournés par les maroqui (selon aboud) ,et déposés à l'UBS .

Ajouter un commentaire