Aller au contenu principal
Body

Imposture, incompétence et clientélisme

Comment le régime politique algérien a fabriqué la députée Naïma Salhi

Le régime de Bouteflika n'exige pas la compétence de ses clients mais le soutien total et aveugle.

L’intervention de la députée Naïma Salhi contre la langue berbère, via une vidéo, a mis à nu l’indigence du système politique algérien, dont la fraude électorale est la principale marque de fabrique.  Ce système avait su, jusqu’à la fin des années 1990, coopter au sein des courants laïques ou islamistes des élites politiques en état de posséder un niveau intellectuel et politique plus ou moins appréciable et parfois même très élevé.

Si le régime de l’époque avait opté pour une démocratie de façade, il était néanmoins très soucieux du paraître. C’est pourquoi il y trouvait un grand intérêt pour intégrer dans l’échiquier politique des hommes et des femmes dont la crédibilité politique, voire la «popularité» était admise par le plus grand nombre.

Mais à partir de 1999, sous le double effet de l’arrivée au pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika et de la remontée en flèche des prix des hydrocarbures, le régime d’Alger a élargi son mode de recrutement en ciblant des personnalités présentant un niveau de culture politique nettement déficient.

Le choix des personnes cooptées cette-fois-ci ne prend pas en compte le critère de représentativité sociale des candidats potentiels. Mal élu, Abdelaziz Bouteflika, entendait par cette politique de nivellement par le bas, discréditer l’ancien personnel politique. Il y parviendra malheureusement, cela dit en passant, avec succès.

La classe politique traditionnelle a eu toujours tendance à négliger ces manigances de bas étage. Naïma Salhi, apparaîtra pour la première fois sur l’échiquier politique en 2012 sous la casquette de présidente d’un parti islamiste dénommé Parti de l'équité et de la proclamation (PEP). L’année précédente cependant fut marquée par le débat sur le « quota des femmes». Au moment où Naïma Salhi sortait de l’ombre, une nouvelle loi organique datant du 12 janvier 2012 (en application de la constitution amendée en 2008) est adoptée. Elle fixe de nouvelles modalités visant à augmenter les chances d’accès des femmes au Parlement.

L’Algérie à l’instar de beaucoup de pays africains montre à l’Europe sa volonté de moderniser ses institutions politiques accusées de nourrir la discrimination entre les sexes. C’est ainsi qu’à la faveur des législatives de 2012 l’Assemblée populaire nationale s’ouvrit aux femmes à hauteur de 31,6 % de ses sièges, amorçant ainsi une rupture avec les taux précédents qui ne dépassaient guère les 7,7 % . Louisa Hanoune, figure féminine emblématique de la politique en Algérie dut trouver en la personne de Naïma Salhi, un étrange double.

Issue d’un courant laïcisant et partisane invétérée de l’égalité en droits entre l’homme et la femme, elle se retrouve du jour au lendemain, face à face avec une « sœur » qui proclame publiquement sa préférence pour la polygamie et la soumission à l’époux.  Mais le système politique algérien n’en a cure des incohérences.  A la faveur des législatives de 2017, et système des quotas oblige, l’Assemblée populaire nationale ouvre ses portes à Naïma Salhi qui va donc être consacrée comme une femme politique mais qui ne conçoit de politique que comme une activité orientée contre l’émancipation des femmes. En fait, Naïma Salhi veut persuader les Algériennes qu’elles peuvent devenir des femmes politiques, occuper de très hauts postes de responsabilité ; mais tout en faisant l’économie d’une acculturation, c’est-à-dire sans sacrifier à l’analphabétisme politique des aïeules.

Cette posture qui semble être très personnelle trahit en réalité le désir profond du système politique algérien à ne pas évoluer et à maintenir les femmes sous-tutelle. L’acculturation de cet élément de la société à des valeurs autres que patriarcales lui semble tellement dangereuse qu’il n’ose pas l’encourager.

La campagne menée par Naïma Salhi contre la langue berbère, confirme ce que nous disions à propos de la culture politique de la nouvelle génération de recrues du système politique algérien. Ce qu’il faut souligner c’est le hiatus qui existe entre la charge de députée censée être l’émanation symbolique de la nation algérienne, et le comportement politique qui en est attendu. Les paroles que Naïma Salhi va proférer via une vidéo postée sur les réseaux sociaux sont éloquents.

Les images montrent « la femme politique » sous l’œil approbateur de son époux qui fixe la caméra. En résumé, voilà ce que dit la présidente du PEP : le berbère n’a pas le statut de langue, il n’est pas une langue des sciences et par conséquent il n’a pas sa place dans la société. […]  Ma fille a appris à parler le kabyle, j’ai fermé les yeux au début, mais maintenant qu’on veut nous imposer le berbère, je lui ai dit si je t’entends prononcer un seul mot de kabyle, je te tue ». On notera l’absence totale de sens politique dans la mesure où ce type de discours ne sert ni la cause du parti politique que la députée prétend diriger, ni même le courant islamiste dont elle se réclame.

Ces propos semblent mêmes passibles de condamnations pénales au vu de leur caractère violent. On a l’impression que la députée souhaitait s’adresser aux autorités pour exprimer son hostilité à l’officialisation de la langue berbère, mais ce faisant, elle s’est également adressée aux franges de la population qui peuvent être favorables à cette décision du gouvernement. C’est ainsi que par un étrange des paradoxes, Naïma Salhi s’est retrouvée dans la peau d’une sécessionniste au sein d’une entité nationale mais sans avoir la culture politique y afférente.

L. G.

Auteur
Larbi Graïne, journaliste    
 

Commentaires

Permalien

Sikwa askhouzed agui ?

A3eqa netcheth suqarni3iss , on a entendu des vertes et des pas mûrs à ce sujet mi khinwi mazel ath doukirem aslène.

Tojor cet hégémonisme kabichou ya din erreb ! Elle ne va pas parler kabyle bla rebbi kamim ! Isk ya3ni loukane matchi bessif vous allez vous zôtres envoyez vos rejetons apprendre l’arabe ? Iben poua non ! Même amchich enni yennou je ne lui ferai pas subir ce calvaire-là. Loukane j’ai le choix je vais apprendre à mes enfants à miauler et pas l’arabe.
Je trouve injuste ce tir grouppé contre cette députée qui après tout n’exprime qu’une opinion en vérité bien partagée. Cette députée doit son mandat comme tout les autres à la même politique.Etr il y en a eu de plus avisés qu’elle qui n’en étaient pas en reste et encore aujourd’hui.
Un médecin venu faire un stage dans un hôpital parisien m’a fait cette confidence à propos de tamazight : « On a demandé dans l’école de ma fille aux parents d’élèves s’ils voulaient que leurs mioches apprennent tamazight . Parmi tous les parents d’élèves j’étais le seul à répondre oui ».
Cette députète, de nœud , a interdit à sa fille de parler kabyle, et alors ? Combien de fois j’ai été sorti de la classe parce que j’ai parlé kabyle, sans parler des algérois qui me prenaient pour un plouc à cause de mon accent. A cette époque on était révolutionnaire rien que parce qu’on osait écrire quelques mots sur un mur en tifinagh. Et la revue « imazighène » était une revue subversive.

Quant à la formule « je vais te tuer », c’est une formule qui est utilisée à toutes les sauces chez nous : balek ak enghagh, ou yenghath, pour n’importe quoi. Ou la formule MDR consacrée sur la toile désormais.
Beaucoup d’algérien ne veulent pas de tamazight pour leur enfant et encore moins de kabyle.

Qu’est-ce que vous croyez ? Moua si j’étais pas kabyle congénitalement et si j’étais arrivé à me guérir de ma kabylitose vous croyez que je parlerais encore kabyle ? Dakmez ikhemzagh iyis acharig enni.

Permalien

je vois pas pourquoi tous ce vacarme , tous cette hamla de désinformation , de hogra , rien que , pour une libre femme qui a osé dire non, rien que non à l'apprentissage de sa fille de la kabylie francisée , est cela est inderdit ?, la femme n'a pas dit autres choses , ni insultes ni rien d'autres , moi personnellement aprés ce que j'ai vu tous cette hamla d'insultes envers cette dame , je vais plus autoriser à mes enfants d'aporendre cette langue de ségragation qui va nous séparer et qui va rien nous donner, vous les kabyles vous dites que étés un peuple libre et vous autoproclamez la démocratie est cela? , tous le monde veut pas créer la fitna mais si vous poussez le bouchons tous monde vont pas rester ls bras croisées r

Permalien

On aurait dû reconnaître uniquement l amazighite du peuple algérien et la derja comme sa langue ,les cours d amazighite doivent être facultatifs laissés au choix de chacun.
La majorité du peuple ne parle pas berbère,ne le forçons pas,laissons les choses se faire pacifiquement à travers l apprentissage volontaire

Permalien

l'auteur de l'article se porte pour un qlq'un qui la vérité absolue , rien que pour lui et ses coéquipiers de la meme tribus, rien que lui , il voit que lui
, c'est lui l'histoire , c'est lui l'algerie , c'est l'esprit de l'exculision DE L'AUTRE et du snobisme pour rien , son histoire commence en 1947 avec la crise berbere, quand il veut parlez de l'histoire il vous parle de koseila et de massinissa qui n'est le sien, pas de vestiges , pas de villes historique , et quand il veut vous parlez de poesie il vous dit Idir que sa fille ne sait parler kabyle.

Permalien

Merci NAIMA SALHI.

Merci d'avoir permis de devoiler sous leur vrai jour certains sois-disant
démocrates, intellectuels , journalistes , qui vous font dire ce que vous n'avez pas dit.
Vous n'avez pas insulté le TAMAZIGHT , et encore moins le kabyle. Vous avez dit , je cite
"je suis contre le kabyle " FRANCISE " (francisé), développé dans une académie francaise..."
Vous avait dit aussi que le kabyle n'est pas une langue , c'est un dialecte. Mais voyons ,
vous avez parfaitement raison. Quand on parle du ministre des affaires etrangère , on dit wazir el bara (ministre du dehors).
on dit aussi wazir el bi oua chra (ministre de l'achat et de la vente).

Ces gens-là veulent forcer les algériens à apprendre le kabyle. Non , non et non! Et mon parlé à moi.Et mon chaoui, mon mozabite , mon targui...

Permalien

vous n'avez jamais connu le tifinagh et vous avez bien raison car beaucoups de kabyles ne veulent pas apprendre à leurs enfants lécriture d'une amazighité kabyle qui n'a aucun alphabet sauf celui écrit et rédigé par une académie française à Paris et ces Messieurs qui veulent tromper le peuple algérien leur seul dessein est d'enfoncer l'algérie dans un tombeau à tout jamais. Déjà avec l'arabe considérée comme langue universelle nous nous trouvons aux bord d'un précipice et on aurait du mieux laisser le français comme nos pays voisins pour ne pas etre là où nous sommes alors qu'actuellement les français se délaisse de leur langue et apprennent l'anglais américain meme pas celui de la Grande Bretagne et souligne en ce sens que c'est la langue de la technologie. Les algériens doivent aller vers l'avant que revenir en arrière des siècles et des siècles et s'écarter de ce NIF qu'est un honneur incensé qui nous emène vers la destruction totale et la dévision.

Permalien

madame la députée inscrit ses enfants dans des écoles privées, pour qu'ils apprennent le français, l'anglais mais pour la plèbe elle tient un discours nationaliste pour promouvoir l'arabe,
en fait c'est ce que font tous les députés et tous les responsables, leurs enfants dans les écoles privées pour un meilleur enseignement et des langues étrangères et le peuple ile lui imposent l'arabe et dans toutes les matières,
cette dame est hypocrite, à sa fille elle permet (en payant très cher) d'apprendre le français et l'utiliser dans toutes les matières, et elle la menace de mort de mort s'il elle parle le kabyle (mélangé au français), ça c'est de l'hypocrisie pire et pure,
et cette dame est destinée à être candidate pour les élections de 2019,

Permalien

on va surement vers lea catastrophe avec des gens qui ecrivent ces conneries

"Les algériens doivent aller vers l'avant que revenir en arrière des siècles et des siècles et s'écarter de ce NIF qu'est un honneur incensé qui nous emène vers la destruction totale et la dévision"

T'as qu a ceder ton nif mais touche pas au nif de la kabylie ok ?

Permalien

Vous nous "aimez" pas , on vous DÉTESTE ... ya Bnou Hillal !!! KAHINA , KOCEILA , KABYLIE ne font qu' 1.... contre OKBA BNOU NAFA et ses semblables...... Capito ????

Permalien

Bonjour monsieur concernant la reconnaissance ou même l 'enseignement du kabyle ,on est en mesure de se poser la question suivante "à qui profite ce nouveau désordre je dirai social et même pas politique ,toujours mais toujours aux mêmes ,ils sont là ,toujours la ,ils ne ratent pas une seule occasion pour monter les algériens les uns contre les autres....vous connaissez tous cette veille devise"diviser pour mieux reigner:...ce n"est certainement pas madame hanoune connue pour ces positions racistes envers les islamistes ,et produit de marque de ce système corrompue,ni madame SALHI qui apprend elle aussi à défendre le système à sa manière ,qui pourront mettre sur les rails un pays fauché....il faut être solidaire kabyle ou arabe pour le système c"est la même chose....l"arabe est une grande langue de culture et civilisation à ne pas confondre avec les arabes ...le kabyle est le langage d 'une frange de la population algérienne...aujourd'hui ou le me de uns sont matraques com mes des animaux en pleine rue ..peut on encore espérer à quelque chose de meilleurs ç 'est à vous de répondre.....a la prochaine.

Permalien

Permettez- moi chers lecteurs et lectrices de ce journal de me laisser rabaisser à son niveau; cette femme qui se prend pour une dame. Si aujourd'hui et suite aux déclarations de cette pseudo-politicienne je décide moi citoyen algérien n'ayant appris l'arable qu'a l'age de 14 ans, de ne plus considérer cette langue, la langue arabe, comme langue officielle et que j'interdisais son utilisation pour tous les membres de ma famille et inciter tous les citoyen de ma ville et de mon douar dans les aurès a déclarer que cette langue est une langue étrangère et de ce fait tout utilisation de cette langue est considérée comme trahison à notre identité et à toute l'histoire de notre pays. Nul n'a le droit de m'imposer , au nom de quoique ce soit, une autre langue autre que ma langue paternelle, et personne n'a le droit d'imposer une quelconque langue comme officielle encore plus pire comme langue nationale Quelle sera la réponse de nos politiciens et de nos pseudo-politiciens si aujourd'hui tous les chouias, les kabyles, les touarègues, les mozabites, les chleuhs, les chenouis prennent la décision de bannir la langue arabe de leur territoire, cette décision qui ne peut être en faite que tout à fait légitime, sachant que nul n'a le droit de leur imposer une langue, une culture ou un mode de vie étranger à leur peuple. Voilà à quoi mène les actes irréfléchis qui émanent des personnes immatures qui ne pèsent leurs paroles. Les paroles de cette femme raciste m'ont profondément blessé dans ma dignité. Dans un pays qui se respecte elle serait convoqué par le magistrat de la république dans les heures qui suivent sa déclaration insultante de tout le peuple algérien malgré son immunité qui dans cette situation de trahison tombe de facto. Et dire qu' en Israël l'arabe est considérée comme langue officielle.... .

Permalien

Kabyle Algérien Berbère Yugurtha Libre Imazighen Ennemi de TOUS colonisateuŕs d'où qu'ils viennent !!!! SURTOUT de Chark et El Khalidj.... Y'a dîne kassem ca fait 14 siècles que l'on vous vomit ......... A yir esseka....A yajradh....... GO HOME (essaoudia )

Permalien

Si les Berbères arabophones veulent que Tamazight soit écrite en arabe, ils ont raison car rien ne justifie de l'écrire en latin.
Rejeter notre alphabet c'est tuer notre langue.

Permalien

La dictature agite ses fantoches pour animer la gallerie! En realite' il n y a ni Etat ni normes communes. L' abyssale fracture est verticale le fosse' toujours plus large entre les nouveaux colons et les indigenes. Les milles miliards $ dilapides valent bien un Etat islamique pour changer de peuple qui pretend les comptes rendus!

Permalien

V ous etes chaoui, vous un amazigh comme tous les algériens et persoinne ne vous défend de parler votre langue ou de l'écrire et nous somme s tous d'accord e,n disant oui à l'amazighité et personne et aucun algérien ne s'oppose à l'amiziguité qui est une culture algérienne avec toute ses ressources . Ce que j'ai compris vous avez mal compris le discour de ceette dame et pourtant ele a parlé de la kabylité et non de l'amazighité. Etes vous Kabyle ? Compreniez vous le Kabyle ? certains certaines paroles vous échappent certainement tout comme un kabyle certaine parole chaoui, targui, chlouh ou mozabite lui échappent. Cette dame a dit simplement que les kabyles veulent prendre les arabes et en meme temps les autres amzigh, chaoui, targui, chlouf et mozabite de vitesse en voulant un enseignement immédiat de leur propre langue kabyle au lieu de l'amazigh qui sera étudié dans une académie algérienne et enseigné à tous les enfants algériens. Alors où est l'insulte de votre langue chaoui bien au contraire cette femme courageuse a défendu le chaoui, le targui, le chlouh, le mozabite et meme le kabyle qui lui aussi est une langue Amazigh mais s'est opposé au Seul kabyle à etre enseigné en faisant fi des autres langue amazigh 'chaoui, targui etc.... Cette dame n'a insulté personne et reprenez son intervention sur Ennahar vous verrez bien qu'elle s''est opposé à la kabylité et non à l'Amazighité tout en pensant plus que vous n'etes qu'un kabyle qui se cache derrière un chaoui pour dire ainsi mais on a bien compris votre manigance et les chaouis que je connais bien et beaucoup ne mangeront jamais du pain de la bassesse.

Permalien

Pourquoi ne pas vous aimez vouc etes des algériens comme nous et ce pays on se le partage avec ses maux et ses biens avec ses bonheurs et ses malhaurs mais à nous mettre une datte là où je pense en voulant nous enseigner votre Kabyle en lieu et place de l'Amasigh de toutes les ethenies confondues alors là nous n'acceptons pas et nous dirons bien haut et sans aucun recule " OUI A L'AMAZIGHITE ET NON A LA KABYLITE" surtout qu'elle nous vient de l'autre rive d'une académie implantée à Paris et en plus l'enseigner à nos enfants en lettre latin mais ne disconvient nullement pas qu'elle soit ainsi enseignée avec l'accord de notre académie qui verra prochainement le jour. Alors nous refusons l'enseignement de cette langue meme avec l'accord du ministère de l'enseignement jusqu'à la décision de cette académie. C'est clair, net et bien précis qu'en vous déplaise.....Mais nous vous aimons toujours et ne sommes guère racistes.

Permalien

Sachez mon cher ami que le mien est bien haut pour me battre pour cette Algérie comme l'avait fait mon père et mes oncles et ne l'abaisserait ni lui et encore moins mon pantalon et je ne vous permettrez pas d'y toucher au moindre lopin de ce pays y compris en kabylie meme en cas où..... Quand à vous (certains kabyles particulièrement ceux de l'extérieur) dont MEHENI et MATOUB en tete vous avez déshonorez l'Algérie et tous les algériens en allant vous le fourrez dans les toilettes des sionistes et comme dit le Coran " ceux qui les cotoyent sont d'eux " fin de citation et j'espère que vous avez compris ce que je pense de vous comme la majorité du peuple algérien.

Permalien

On va te nommer comme conseiller ä Bouteflika pour lui ordonner ce qu il doit faire et dire s'il peut parler..Si tu avais un peu de jugeote, tu aurais pu compendre que vous avez été obligés de lacher du lest maintenant que les caisses sont et vides ne peuvez plus acheter des supports populaires et des appuis internationaux.

LES PAYS QUI VOUS SOUTIENENT VONT BIENTOT VOUS LACHER, VU QUE VOUS N'AVEZ PLUS RIEN A LEUR DONNER EN ECHANGE DE LEUR SILENCE ET VOS FRERES
MOYEN-ORIENTAUX SONT DANS LA M....DE.
LE POUVOIR COLONIAL DZ EST ISOLE , LES CAROTTES SONT CUITES..

Permalien

Parmi les commentaires de cvette pagede cette page 'j ai lu des menaces de fitna adressées aux kabyle par un arabophone .
je reproduis le comnmentaire en question lisez dans la conclusion la mecae evidente de cet energumene:mes enfants vont plus parlez kabyle
je vois pas pourquoi tous ce vacarme , tous cette hamla de désinformation , de hogra , rien que , pour une libre femme qui a osé dire non, rien que non à l'apprentissage de sa fille de la kabylie francisée , est cela est inderdit ?, la femme n'a pas dit autres choses , ni insultes ni rien d'autres , moi personnellement aprés ce que j'ai vu tous cette hamla d'insultes envers cette dame , je vais plus autoriser à mes enfants d'aporendre cette langue de ségragation qui va nous séparer et qui va rien nous donner, vous les kabyles vous dites que étés un peuple libre et vous autoproclamez la démocratie est cela? , tous le monde veut pas créer la fitna mais si vous poussez le bouchons tous monde vont pas rester ls bras croisées r

lisez et partagez pour divulguer ce qui se prepare pour nous exterminer.Les paroles de soltani qui voulaient
BOMBARDER LA KABYLIE, PRENNENT FORMES CHEZ LES ISLAMO/RACAILLE.
IMAZIGHENE REVEILLEZ VOUS !!

Permalien

j E VIS A L'ETRANGER ET JE RENCONTRE CHAQUE JOUR DS JUIFS , JAMAIS IL NE M'ONT DIT QUELQUE CHOSE SUR LES ARABES ILS FONT LEUR VIE ETUDIENT TRAVAILLENT ET AVANCENT , MAIS POURQUOI EST CE QUE LES ALGERIENS ARABOPHONES N'ARRETENT PAS DE MAUDIRE LES JUIFS ET LES TRAITENT D E SIONISTES. SERAITCE PARCE QUE ILS ONT PRIS UNE TANNEE EN 1967 PAR MOSHE DAYN ET QUE MADMA GOLDA MEHIR A MIS LES POINTS SURS LES .......i....... A BOUMEDIENNE QUAND IL VAGABONDAIT AU MOYEN ORIENT POUR CONSPIRER AVEC SADAM ET EL ASSAD CONTRE ISAREL, JE ME VOUS QU ELLE L A APOSTROPHE EN LUI DISANT:

monsieur boumedienne si vous êtes berbère que faites vous au noyen orient, et si vous êtes arabe que faites vous en Algerie ,terre amazigh???

Permalien

On sait parfaitement bien pourquoi isarel est resté sur la gorge des Alge-riens arabophones depuis 1967 ,on est pas dupes on sait qu'i ils en veulent a mort a isarel et qu' ils traitent les kabyles de sionistes.pour les raisons je vousai exposées dans mon précédent commentaire. relisez le et vous comrendrez le genre de maladie dont sont atteints les oulad bakhta qui nous colonisent

Permalien

Le fondateur de l 'academie berbère est un grand moujahid de la renommée willaya3 historique mais un vrai moujahid pas comme ton harki Boutef,
Il s'appelle BESSAOUD MOHAND ARAV POUR TA GOUVERNE ET 'CEST LUI QUI A ECRIT LE LIVREUNE AUTRE VERSION DE L'HISTOIRE DE L alGERIE ET SA LUTTE DE LIBERATION.C'EST PAS COMME TOn BOUMEDIENE QUI A FAIT ECRIRE PAR D'AUTRES ( parcequ il n' etait pas instruit suffisament) UN LIVRE INTITULE :
"UN ALGERIEN NOMME bOUMEDIENE "EN POUR NOUS DIRE QU IL ETAIT UN GRAND COLONEL (heros de la guerre de liberation etgrand revolutionnaire aprés avoir SESQUESTRE LE CORPS D'UN VRAI COLONEL AMIROUCHE DANS LE SOUS SOL DE LA GENDARMERIE NATIONALE PENDANT DES DECENNIES

Permalien

A lire les commentaires des arabophones algériens , il se dégage une haine du kabyle qui ne date pas d'hier. J'espére que tout les kabyles vont tirer les conclusions qui s'imposent. Nous ne pouvons rien partager avec un peuple aussi raciste .Soit nous vivrons sous la botte arabo-islamiste ou nous prendrons notre destinée en main et batir notre propre pays.

Permalien

haaaaaaaaaa j'adore votre commentaire
C'est un concentré de verités!!! surtout la phrase suivante:
monsieur boumedienne si vous êtes berbère que faites vous au moyen orient, et si vous êtes arabe que faites vous en Algerie ,terre amazigh???
Brillantissime et encore bravo !!!!!!!!!!!!(comment j'ai pu loupé ça)

Permalien

Il y aura deux destinations si les arabes irons en Arabie Saoudite mais bien avant je pense que les algériens toutes thenie confondue eux vont vous envoyer à votre pays des vandales qui haissent le prophète juste comme vous car nous avons des preuves tangibles par le sang, les gènes et la phisyonomie que vous etes d'une descendance Vandale et les vandales avaient passé avant l'arrivée des arabes dans ce pays et ont été chassé aussi comme colonisateurs.

Permalien

vous savez ce que me rappel tout ce boucan fait a Naima Salhi par les kabyles (non les amazighs dont je fait partie ? ) c'est les méthodes du CRIF en France, si quelqu'un ose critiquer Israel c'est tout les journaux qui lui tombe dessus en l'accusant d'antisionisme. est pourquoi les kabyles ont le monopole de l'amazighité, moi aussi je suis contre le kabyle francisé de Mhenni et consorts.

Permalien

Merci NAIMA SALHI.

Depuis que le problème identitaire est posé sur la place publique (après l'indépendance 1962), aucune région d'Algérie
ne s'y est opposée. Les algériens en trés grande majorité ont accepté cette revendication , LEGITIME, dont la paternité revient à la Kabylie.
Malheuresement , certains défenseurs de cette identité veulent suivre le démarche du pouvoir , démarche qui pousse la
population à accepter des faits accomplis, comme par exemple enseignement obligatoire du tamazight,généralisation de cet enseignement sur tout le territoire national , et transcription avec les caractères latins.
Non messieurs. Cet enseignement se fera avec l'approbation de tous les algeriens , et avec la prise en compte de toutes
les spécifités régionales OU IL NE SE FERA PAS!.
Ou alors , utiliser la darridja comme langue nationale et officielle. Je vous rappelle que celle-ci est parlée par :
-ALGERIE, TUNISIE, MAROC, MAURITANIE, LYBIE et EGYPTE.
Aie! Je vois déjà un tollé contre l'EGYPTE. Je vous rappelle que ce sont les bérbéristes qui ont parlé de l'EGYPTE ,
en s'enorguellissant que SHACHNAK soit un bérbère pharaon.
Alors le plus sage pour que cette revendication aboutisse avec la satisfaction de tous les algériens est que ces
extrémistes mettent au peu d'eau dans leur verre.
A propos , comment qu'on dit "minisre du commerce" , "ministre des affaires étrangeres" , "ministre de la poste et des TIC" , en kabyle?

Permalien

"Il faut apprendre à lire et tu verras l'histoire, sans lumière, tu peux me croire, rien qu'avec tes yeux bleus".

« L’état romain, qui sait commander, dit SAINT AUGUSTIN, a imposé aux peuples domptés non seulement son joug, mais encore sa langue ».

Autrement exprimé, le jour où nous nous donnerons la peine d'apprendre notre histoire, tout sera clair pour les uns et les autres et les incultes n'auront plus à semer la zizanie entre nous.

Permalien

Ferhat MEHENI est un fils de chahid. Son père était le premier à avoir ouvert un refuge aux Moudjahidines et il est tombé au champ d'honneur en 1961 à AIN EL HAMMAM (wilaya de TIZ-OUZOU.

Le premier responsable de la zone de Constantine était feu DIDOUCHE MOURAD qui est un kabyle sauf erreur de ma part.

Ceux qui vomissent leur haine gratuite du Kabyle peuvent dire de même de leurs parents?
Jusqu'à quand inversera-t-on les rôles?

Pourquoi faudrait-il que ceux qui ont troqué leurs origines imposeraient-ils leur dictat à ceux qui tiennent par dessus tout aux leurs?

Permalien

La réponse est claire "Chabou el djazair est mouslimoune ou ila Al3ourouba yantami " Qui veut dire que le peuple algérien est musulman et par ce fait il est une partie des arabes par l'Islam car seuls les arabes sontmusulmans mais ni les juifs vos amis ni les chrétiens et il aurait répondu et "vous que faites vous au moins Orient puisque vous n'etes ni arabe et encore moins musulmans, ni chrétiens car cette terre appartient aux arabes et aux chrétiens pas aux juifs et encore moins aux sionistes.

Permalien

je demande pardon pour lerreur que j ai fait dans mon commencntaire titrö:
"on nous menace "
j 'avais écris par erreur et je m'en excuse que Mr soltani avait dit de bombarder la kabylie alors que je devais ecrire cheikh Nah Nah et non pas Mr Soltani
Priere au moderateur du matindz de publier au plus tot possible ce rectificatif et je par la memempresente mes excuse a Mr Soltani Désolé pour cette erreur !!

Permalien

Je suis content que tu as apprécié mon commentaire, je pense que tu l'as pas raté mais plutot parceque tu es etais jeune au moment des faits (1967) moi je lisais deja les journaux je n epuvais pas piffrer bokhabouba qui avait insulté torturé ifait exilé et meme assasneér beaucoup de personalités kabyles .J ai été trés heureux de lire la giggle morale de Madame Golda Meir a ce dictateur assassin et tortionaire .I Avec tous le mal qu il a fait aux berberes ila osé dire enplsu a la tele en direct que les kabyles sont racistes. je repetes ses mots qui resonnent encore dan sma tet a pres plus de 50 ans :
" kabail ,had nass 3ala koul ihal 3ouma 3ansouryine " voila dou vienne les paroles de boutef qui adit qu il nous voit comme des nains et cette naima qui nous dit que nous sommes terroristes et ignorants , sans veritable langue ni racine mais ma3lich l opinion nationale et internationale jugera sur la base de sa video .

Permalien

Effectivement en 67 j'étais encore dans le ventre de ma mère mais ne vous inquiétez pas je suis issue d'un milieu trés conscient de la question kabyle et identitaire!!!Dans les années fin 70, mon père paix à son âme, nous a envoyés mes deux fréres et moi en colonnie de vacance à Chréa.je ne parlais pas un mot en arabe et tenez vous bien j'avais droit à une correction de la part de la monitrice à chaque répetition de la piéce de theatre parceque je n'arrivais pas à prononcer correctement!!!!!!!
Figurez vous 40 ans aprés j'y pense!!!!!! aprés aujourd'hui ils se demandent pourquoi on réclame la difference!

Permalien

Entre celui qui dit qu un bon musulman et forcément un arabe , ceux qui critiquent a juste titre la politique d'Israël ( et non des juifs !! ) mais qui finalement appellent à agir comme Israël en Kabylie ,
Ceux et celles qui sont totalement intolérants.... Juste parce qu il faut être arabe !!!!
C ça que le. Système algérien a produit ! DES ignorants !!!
Demandez à Naima comment elle gère l'éducation de ses enfants ..... On va rire !
AlgeRIEN ...... C don ça que vous voulez ???
Reprenez vous bordel et vive l'Algérie avec toutes ses composantes ...et seulement les siennes !!!

Permalien

Une belle découverte vient d'être effectué au courant de 2017 au Maroc qui fait repousser l'âge de l'homme de plus de 100 000 ans soit à 315 000 ans environ.

L'Afrique septentrionale est donc le berceau de l'humanité n'en déplaise à ceux qui se considèrent comme le nombril du monde alors qu'ils n'ont jamais contribué au progrès et à l'avancée technique et technologique du monde, eux qui ont l'habitude de regarder le rétroviseur au lieu de voir les horizons lointains du présent et de l'avenir.

L'islam est une religion et donc relève de la sphère individuelle, il n'est pas un acte de propriété. Il ne faut pas s'attendre d'ailleurs à ce que les profiteurs de ce système (tout ce qui gravite autour des mosquées et qui en font un fonds de commerce) nous apprennent quoi que ce soit. L'islam n'a pas arabisé, à ma connaissance, les Iraniens et les Indonésiens pour ne citer que ceux-là et je ne comprends pas comment il va m'arabiser moi qui me revendique de mes origines berbères et qui assume pleinement l'histoire passée et présente de mon pays.

Il y a lieu de revoir l'histoire et vous vous apercevrez qu'il s'est bien agi d'invasions et de conquêtes qui ont conduit à des barbaries qui dépassent le seuil de l'entendement qui ont été commises en Afrique du nord par les hordes envahissantes poussées en cela par l'appât du gain qui consiste en le butin recueilli.

Libre à ceux qui veulent renier leurs origines de le faire, mais de grâce n'incriminez pas ceux qui tiennent aux leurs et qui sont fiers des leurs.

Je ne troquerai pas ma berbérité pour tout l'or du monde.

Chaque colonisateur qui arrive commence par essayer d'imposer sa langue et si IBN BADIS avait quelque chose à dire aux berbères ou aux Kabyles - puisque ce sont ceux-là surtout qui gênent et qui tiennent le plus à leurs origines- que quelqu'un m'explique pourquoi n'a-t-il pas essayer de se soulever comme l'avait fait CHEIKH AHADDAD ou EL MOKRANI en 1871? Que quelqu'un essaie de m'expliquer ce qui a conduit des membres de zaouias bien implantées à accompagner le sieur LEON ROCHES qui était français et secrétaire particulier de l'émir AEK alors que celui-ci se rendait en Tunisie (ZITOUNA) puis en EGYPTE (EL AZHAR) pour finalement atterrir en Arabie saoudite pour l'obtention d'une fetwa et sa validation aux fins de faire cesser les combats aux Algériens et d'accepter le sort qui les a fait coloniser par les Français?

Permalien

Il est utile de rappeler à ceux qui ne veulent rien entendre que le fameux émir AEK avaient eu pour hommes d'affaires des Juifs - les BEN DURAND- et un secrétaire particulier qui était français.

Pour rappel, les Juifs dont la population totale mondiale ne dépasse pas les 15 millions de personnes ont fourni au monde plus de 20% de lauréats au prix Nobel et que les 1.7 milliards de musulmans sont aux abonnés absents dans ce registre.
Que ces Juifs ont tenu et tiennent toujours en laisse le monde arabe sans que cela émeuve nos biens pensants défenseurs de l'arabité à tout va en Algérie et ailleurs.
Que la plupart des pays du moyen-orient ont leur ambassade bien en place depuis longtemps en Israël.
Alors de grâce ne parlez pas des Juifs sachant que notre président avait lui-même serré la main d'EHUD BARAK au Maroc lors des cérémonies de recueillement à la mort de HASSAN II et qu'il a décidé d'inviter le chanteur MACIAS qui faisait partie des milices anti-FLN de Constantine durant la guerre de libération nationale.

Permalien

Qu'est venu foutre CHEZ NOUS...Okba Bnou NAFA ?? A-t-il été invité ? Pourquoi KAHINA et KOCEILA l'ont combattu et zigouillé. ...... Chechez et méditer à votre façon ya Bnou Hillal 🤘🤘🤘🤘🤘

Permalien

quand les valeureurs imjouhadh kabyles affrontaient la 4eme puissance du monde dans le djurdjura ,avec des fusils de chasse, les khoroutou se posaientt la question:

"wach bi3oum leqbayel ma3aa firança "?

Permalien

je n ai jamais entendu un tel contre-sens phlisophique une telle abberation,ni dans le christianisme ,ni dans l'hebraisme,ni dans le boudhisme ni dans
l'indouisnes Aucune religion a part l'Islamoracaille n'a jusqu a présent utilisé la foi en un Dieu damour et de paix pour oter et banir l'identité de a son prochain pour lenvahir , lui voler la terre de ses ancetres ou il est né pour le dominner et en faire un arabe . Seuls les muslumans arabophonesn algeriens ont trouvé et pratiqué cette soit disant technique astucieuse qui sort de entrailes de Boumedienne Ben bella et Bouteflika pour justifier d une maniere sAugrenue leur invasion et occupation de Tamzgha depuis des siecles. Ils sen serve pour diviser les Algeriens en groupe arabe et groupe berbère pour les diviser et les guider comme de smoutons endormir leurUne religion est cencé developper l homme non pa sle de sintegrer et se la pproprier comme eclave,

je suis Boudhiste le matin chretien l 'apres midi athé la nuit ,juif durant le ramadhan,mais avant tout et pour l'eternité je suis et je resterais kabyle 24 sur 24 et personne au monde ne changera d un yota mon identité et mon ethnie et ma foi personnelle et intime en mon Dieu qui est celui de tous les humains anoureux de la paix et du et en quete du bonheur ,ici ,sur cette terre et maintenant. ,sous n importe quel pretexte ou magouille que ce soit.je ne negocie pas ,omame avec momoh le pedophile .

Permalien

Il parait que meme Adam est né en Afrique du Nord et je pense avoir lu qu'il était kabyle du Djurdjura précisement de Tizi Touzou . Arretez vos manigance vous etes de descendance Vandale et n'est que la France votre mère Patrie qui vous joue des tours. Pourquoi les kabyles n'avaient pas aidé l4meir Abdelkader, ni Bouamama , ni El Mokrani, ni El Hadda et tant d'autres arabes qui se sont battu pour ce pays. Alors que c'étaient vos femmes qui conduisaient les batailles meme pas des guerres. et jusqu'à la Révolution qui b'est arrivée dans vos maison en 1957 alors que d'autres régions arabes et amazigh étaient à la quatrième année de la révolution sans oublier que vous ne l'avait fait que sous la menace du FLN dont l'un deux était Kabyule qui avait pris toutes les mesures adécates contre les cartes blanches qui se comptaient par milliers et avaient pris les armes contre le FLN et les harki dont deux ou trois village ont été frappé par la foudre du couteau. sans oubliez ceux qui étaient dans les FFS à majorité kabyles et qui avaient essayez d'entraver la marche de la révolution . Donnez nous le nom d'une seule bataille meme pas une guerre que vous avez menez durant c'es plus de 300.000 ans y a sidi vous qui vous vantez etre des hommes libres. mais que vous n'avez été libre que grace aux arab es et aux musulmans Ce pays a été colonisé depuis par les romains, les turcs, les vandales vos descendants, , les espagnoles et des dizaines d'autres pays à qui aujourd'hui dont les français à qui vous abaissez le pantalon. Le peuple Algérien n'est pas dupe et connais très bien l'histoire.

Permalien

La langue Kabyle n'est pas celles dites dans vos journaux télévisés. Il faut le savoir. Mais pour revenir à Naima Salhi, elle n'a fait que confirmer ce que nous autres du MAK avons toujours dit. D'abord nous sommes contre l'obligation à la langue Tamazight qui n'existe pas. Nous sommes pour la langue kabyle mais uniquement chez nous en Kabylie. Et pour cela nous exonérons l'État algérien de ces responsabilités envers notre langue puisque ce n'est pas une officialisation qu'il faut à la langue kabyle mais un État. Ce sera l'État kabyle.

Il y a plusieurs langues en Algérie, qui sont toutes issues du même rameau amazigh. Et ces langues-là appartiennent aux différents peuples d'Algérie. Ainsi notre discours sur l'inexistence d'un peuple algérien, tient et même confirmé par nos ennemis ! Il y a des peuples, tous Alazighs, dans les frontières algériennes tracées par la France.

Oui, car l'Algérie n'existait pas en tant qu'État. C'est la France qui en a créé un en annexant les peuples autour y compris les confédérations kabyles en 1871. Donc, nous sommes avec Naima Salhi et comme elle nous appelons les peuples amazighs frères à développer chacun sa langue et travailler dans le sens de nos indépendances respectives. Laissons les amis de Naima Salhi sur leur territoire s'ils en trouvent un après que nous ayons tous repris les nôtres. Pour l'instant, tout travaille dans notre sens. Même le subterfuge de l'officialisation de Tamazight qui n'était là que pour couper l'herbe sous le MAK

Ajouter un commentaire