Aller au contenu principal
Body

LE COIN DES POETES

Mon cher président

Où êtes-vous cher président je voudrais vous entendre

Sur bien des sujets qui me préoccupent en tant que citoyen

Où êtes-vous cher président j’aimerais bien comprendre

En votre absence prolongée qui gère le pays au quotidien

 

Où êtes-vous cher président éclairez ma lanterne

Etes-vous réellement au courant de ce qui se passe

Car il est clair qu’on nous ment et qu’on nous berne

Sur votre fragile état de santé qui nous tracasse

 

Prenez votre courage à deux mains et dites la vérité

En vous adressant directement au peuple qui vous a « élu »

Dites-lui dans un élan d’honnêteté et de sincérité

Qu’on le gouverne et qu’on le commande à votre insu

 

Dites-lui que pour son bien et pour celui de l’Algérie

Vous avez pris la décision de vous retirer du pouvoir

Dites-lui que votre souhait est qu’une vraie démocratie

Voit enfin le jour pour redonner aux gens de l’espoir

 

Demandez-lui pardon pour les erreurs qui on été commises

Pour la corruption qui a fait et fait encore tant de dégâts

Pour la dilapidation des richesses et les transferts de devises

Par les voleurs en cravate, les larbins et autres renégats

 

Demandez-lui pardon pour l’injustice et bien d’autres choses

Qu’il serait fastidieux de toutes les énumérer ici

Demandez-lui pardon pour l’avoir mis dans un état de sinistrose

Et de l’avoir englué dans d’inextricables soucis

 

Mon cher président faites-le car vous n’avez pas d’autre choix

Si vous voulez que l’histoire imprime votre nom en lettres d’or

Vous partirez soulagé et heureux d’avoir réagi comme il se doit

Pour l’intérêt de la nation, son développement et son essor

 

Cet espace est le vôtre ami(e)s poète(esse)s. Nous vous le réservons pour la publication de vos poèmes avec votre illustration.

 

Auteur
Hammouche Zouggari
 

Commentaires

Permalien

c est vrai qu on peut demander a boutef de parler, mais comme nous le savons tous ...boutef n est pas du tout en etat de dire quoi que ce soit a part peut etre '...a bouaaar...j ai faiiimmm...fatigueeee' . en ce qui concerne tout les autres qui l entoure et le vois tout les jours ou bien constamment ...ceux la oui c est la honte du pays car tout ces gens la en parlant des ministres, et tout ceux qui sont supposes preserver la constitution ....
Ils Sont Tous Devenus Les Nouveaux Harkis De L Algerie Et De Son Peuple

Ajouter un commentaire