Aller au contenu principal
Body

ARABIE SAOUDITE

Trump tente d’innocenter MBS d’avoir ordonné la mort de Khashoggi

Trump montrant tous les faramineux contrats qu'il a fait signer à MBS.

 

Le président des États-Unis Donald Trump a affirmé  qu'il disposait de l'enregistrement du meurtre de Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien d'Istanbul début octobre, mais qu'il ne souhaitait pas l'écouter car son contenu est « très violent ».

Le locataire de la Maison-Blanche a une nouvelle fois refusé de se prononcer sur l'éventuelle responsabilité dans cet assassinat du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, 33 ans, mettant en avant les dénégations de ce dernier.

Vendredi, depuis la Californie, il a assuré qu'un « rapport complet » sur ce dossier lui serait remis dans les jours à venir. « Nous avons l'enregistrement, je ne veux pas l'écouter car c'est un enregistrement de souffrance », a-t-il déclaré dans un entretien à Fox News diffusé hier. « J'ai été intégralement briefé, il n'y a aucune raison pour que je l'écoute, a-t-il poursuivi. Je sais exactement ce qui s'est passé (...), c'était très violent, très brutal et horrible.»  

Le prince, qui conteste toute implication, « vous a-t-il menti  ? » a demandé le journaliste de Fox News au président des États-Unis. « Je ne sais pas. Qui peut véritablement savoir ? » a répondu Donald Trump.

« Il m'a dit qu'il n'avait rien à voir avec cela. Il me l'a dit peut-être cinq fois, à différentes occasions, y compris il y a quelques jours », a-t-il ajouté.

Rappelant que les États-Unis avaient annoncé des sanctions financières ciblées contre des responsables saoudiens, il a aussi longuement insisté sur le fait que l'Arabie saoudite était un allié précieux. « Je veux rester avec un allié qui, à de nombreux égards, a été excellent », a-t-il dit. « Ils sont un allié véritablement spectaculaire en termes d'emplois et de développement économique, avait-il déjà souligné samedi. Je suis président, je dois prendre beaucoup d'éléments en compte. », Donald Trump a dit avoir échangé avec Gina Haspel, la responsable de l'agence de renseignement, et indiqué qu'un rapport complet serait achevé en début de semaine. «C'est horrible ce qui s'est passé, le meurtre d'un journaliste, a-t-il affirmé samedi. Nous aurons un rapport complet dans les deux prochains jours, sans doute lundi ou mardi ».

Le département d'Etat a également cherché à minimiser les informations parues dans la presse. «Les informations laissant croire que les Etats-Unis sont parvenus à une conclusion sont fausses, de nombreuses questions restent sans réponse dans le meurtre de M. Khashoggi », a réagi le ministère, samedi, dans un communiqué insistant sur la proximité des deux pays et l'importance de leurs liens.

R. R.

Renvoi :

https://t.co/nBVfSW3zsZ

Auteur
Rabah Reghis
 

Commentaires

Permalien

pourquoi la turquie ne considère pas l'arrivée du supposé commando (militaire) saoudien en turquie pour commettre un assassinat (politique) comme une agression et une violation de son territoire?
pourquoi ce défunt journaliste n'est pas allé chercher le fameux document de divorce à l'ambassade saoudienne de londres?
entrer dans une ambassade avec du matériel de transmission est considéré par toutes les puissances comme une opération d'espionnage,
est ce que les américains sont assez idiots pour demander (ou laisser) (à) gulen (opposant à erdoane) d 'aller chercher quoique ce soit à l'ambassade ou un consulat turque aux usa?

Permalien

Trump défend son beefsteaek, pardon son pétrole, et c'est norrmal, et là où son intérêt est menacé, il agit.

Ajouter un commentaire