Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Résidence d'Etat de Zéralda : où est passé le portrait du président Bouteflika ?

Il y a eu quelque chose de particulièrement troublant au cours de la dernière rencontre entre Ahmed Ouyahia et le prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salmane.

Comme la présidence l’a avoué, le président Bouteflika était trop malade pour accorder une audience à MBS. Mais voilà, comme toujours c’est Ahmed Ouyahia qui s’y est collé. Jusque-là tout est normal. Ou presque.

Car si l’on scrute bien les images de cette rencontre, on découvre un fait particulièrement troublant. En effet, en lieu et place du portrait du vénérable président Abdelaziz Bouteflika, c’est celui du roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud qui trône au-dessus dans le salon officiel où Ouyahia reçoit le prince héritier. Pourtant, les deux illustres n’étaient pas à l’ambassade saoudienne à Alger !!! 

L’entretien s’est en effet déroulé à la résidence d’État de Zeralda, en présence de nombreux ministres.

Pourquoi les autorités algériennes ont viré le portrait de Bouteflika pour mettre celui du roi du royaume d’Arabie saoudit ? C'est à se demander qui reçoit qui ? 

Le précédent est sans commune gravité. Comment se peut-il que le Premier ministre reçoit en Algérie un étranger sous l’œil d’un roi étranger ?

Pourtant on est bien dans un salon officiel algérien. La preuve ? La vidéo ci-bas dans laquelle on voit le même Ahmed Ouyahia recevoir le président français Emmanuel Macron lors de sa dernière virée à Alger. Même murs, mêmes mobiliers,...

On aimerait bien comprendre pourquoi le portrait du président Bouteflika ne figure pas à sa place au lieu de celui salmane Ben Abdelaziz. Car n'y aurait-il pas entorse au protocole et au respect des institutions dans ce cas-ci ?

Auteur
Yacine K,
 

Commentaires

Permalien

c est une honte que d enlever le portrait du président de la république et de mettre a sa place celui du roi d un pays étranger.une bassesse qui ne dit pas son nom d autant que les projets d investissement tant vantes portent sur quoi, la fabrication de papier hygiénique et autres produits chimiques .quelle grande prouesse de nos éclairés gouvernants qui n ont encore tire la leçon sur les mésaventures connues avec des investisseurs de ce pays qui ont coule la CNAN.

Permalien

En fait le roi bensaouds est malade et ne peut pas se déplacer, message donc, MBS représente son roi de père et pas lui même, pas besoin de gripper les relations avec le royaume saoudien, les dirigeants algériens sont plus malins qu'on peut le penser,

Permalien

Oui, le portait est aussi utilisé pour représenter abdelaziz bouteflika, président de la République algerienne démocratique et populaire

Permalien

... l’importance du portrait de celui qu'on accroche devient caduque et du coup peu importante.
Que l'on soit en Arabie Saoudite ou en Algérie c’est la même demeure, celle des frères arabes.
De toute façon les deux protagonistes partagent le même prénom, Abdelaziz, et sont absents (temporellement et spatialement) et même par mémoire, puisque tous les deux sont des séniles.
Restent que Hmimed le charcutier et le MBS le boucher pour égayer leur audience par une danse magique, puisque MBS est prêt par sa tenue vestimentaire légère (Djelaba et sandales en plein hivers) … bon show !

Permalien

Ayez un peu d'ethique et de sincerité ! mm la perversité possede une morale ! vous considérez le peuple algerien dupe a ce point de traiter des infos à deux euros ! vous ne faites que vous discréditer encore plus le Matin a perdu son soleil ! pauvres idiots !

Permalien

La République un bien grand mot, ils auraient du mettre ouyaha avec portrait de Bouteflika et en face le portrait de Bensaoud avec MBS.
Ça aurait été cool.

Permalien

Ils ne sont pas à une infamie près. Qui ne se rappelle, le mini conseil des ministres réunissant Bouteflika, Gaid Salah, Sellal; sous le portrait et l’oei vigilant de papa Holland, à l’hop du val de grâce. Rien que la tenu de ce conseil en dehors du territoire est déjà en soi la plus grande forfaiture, et normalement passible du tribunal pour haute trahison. Mais la répoublique couscoussière obéit à des lois et un protocole à part et inédit qui n’existe nulle part ailleurs. Les Saoud se comportent en terrain conquis, ils ont acheté tous ces merdeux donneurs de leçons de patriotisme de pacotille.

Ajouter un commentaire