Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Le général-major Gaïd Salah s'en prend encore à Ali Ghediri

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP) a prévenu, mardi à Oran, contre certaines parties mues par des "intentions sournoises" qui ont pris l'habitude, à l'approche de l'élection présidentielle, de tenter de préjuger "sans véracité" des prises de positions de l'institution militaire vis-à-vis des élections présidentielles.

C'est la troisième fois que l'institution militaire lève le ton en quelques jours. Que cela soit par communiqué, la revue El Djeich ou encore comme cette fois-ci par la voix directe du vice-ministre de la Défense.

Au 3ème jour de sa visite à la 2ème Région militaire, et lors d'une réunion au siège du Commandement de la Région, le général de Corps d'armée "a attiré l'attention sur une importante question ayant trait à certains individus et parties qui tentent de préjuger, sans véracité, des prises de positions de l'institution militaire vis-à-vis des élections présidentielles, et s'arrogent, à chaque fois, le droit de parler en son nom par tous les moyens, notamment les médias", souligne un communiqué du ministère de la Défense nationale. 

"Je tiens, à cette occasion, à rappeler, voire attirer l'attention sur cette importante question ou certains individus et parties mus par des ambitions démesurées et animés par des intentions sournoises ont pris l'habitude, à l'approche de l'échéance électorale présidentielle, de tenter de préjuger, sans véracité, des prises de positions de l'institution militaire vis-à-vis des élections présidentielles, et s'arrogent, même, le droit de parler en son nom par tous les moyens, notamment les médias", a affirmé le chef d'Etat-major de l'ANP dans une allocution à cette occasion.

Pour Gaid Salah, "tel est ce genre d'individus qui font prévaloir leurs intérêts personnels étriqués et leurs ambitions démesurées qui n'est, absolument, pas en rapport avec leurs véritables capacités sur plus d'un plan". 

Il enfonce encore le clou de la critique : "Ces individus optent, désormais et sans scrupule, pour cette démarche en paroles et en actes, en faisant fi de toutes les traditions et les bonnes valeurs desquelles est imprégné l'Algérien correct et qui sont adoptées par le peuple algérien pour devenir parmi ses spécificités qui le singularisent d'autrui. Ces bonnes manières sont les mêmes auxquelles l'ANP ne cesse, avec l'aide d'Allah, de donner la place méritée", a-t-il ajouté. 

"C'est sur cet ensemble d'éthiques que la démarche professionnelle et effective de l'ANP se repose en permanence, et c'est à la lumière des orientations de  Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale que notre Armée oeuvre, sans répit, à rendre la conduite de ses personnels militaires avec leurs différents grades et diverses responsabilités, une source d'inspiration et un exemple à suivre sur le chemin de la droiture qui cadre avec les valeurs de l'ANP et sur lequel elle s'appuie dans sa démarche qui  constitue le fondement de son caractère légaliste et républicain, respectueux de l'ordre constitutionnel. Une Armée qui n'a jamais de leçons à recevoir d'individus qui n'existent que par les cercles qui les commanditent", a-t-il fait valoir.

"Perdant le sens de la mesure, ces individus s'accordent une vocation et une dimension qui ne sont pas les leurs, et se lancent, sans aucun scrupule, dans des affabulations débridées, découlant d'un narcissisme maladif, qui les pousse jusqu'à prétendre bien connaitre le Haut Commandement de l'ANP pour prévoir sa position vis-à-vis des élections présidentielles, grave dérive qui dénote d'un seuil inquiétant d'inconscience que seule l'ambition aveugle peut provoquer", a encore poursuivi Gaïd Salah dans son allocution.

Il a rappelé, par la même occasion, que l'ANP "continue, sans répit, à consentir davantage d'efforts persévérants, réfléchis, prometteurs et ambitieux avec la même volonté et la meme détermination, étant une Armée purement professionnelle qui aspire à promouvoir et à développer toutes ses composantes, afin de pouvoir demeurer ce rempart qui défend et protège l'Algérie et uniquement l'Algérie, contre toute éventuelle menace quelles que soient la nature et l'origine".

"Cette ambition qui émane de certaines mentalités vaincues par leur égoïsme et leur ingratitude envers la prestigieuse institution qui les a accueillis, a vu grandir et a formés à l'intérieur et à l'extérieur du pays. Ils ont exercé, tout au long de leur carrière professionnelle, dans de simples fonctions qui ne leur permettent pas de songer ou d'aspirer à avoir meilleur que cela", a relevé le chef d'Etat-major de l'ANP. 

Il a ajouté que "de surcroît, ces individus se sont permis de s'autoproclamer porte-parole de l'institution militaire et d'être asservis à des parties qui n'accordent aucune considération aux intérets suprêmes de l'ANP, sachant que porter atteinte à l'Armée de n'importe quelle façon  possible, constitue, assurément, un tort contre l'Algérie et son peuple".

Ces individus "font semblant d'oublier que les efforts consentis par l'ANP sont des étapes franchies pour l'Algérie et exclusivement pour l'Algérie", selon le chef d'Etat-major de l'ANP, précisant que "ces étapes s'appuient, en réalité, sur une stratégie clairvoyante, qui a permis de relever les multiples défis auxquels fait face notre région, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, ou la contribution de notre pays et de ses Forces Armées dans la stabilité de la région lui a valu la reconnaissance à l'échelle internationale, ou la stratégie et les modes d'action adoptés sont devenus un cas d'école".

"A dire vrai, une Armée avec de telles caractéristiques, de tels efforts professionnels et avec de telles réalisations sur le terrain qui parlent d'elles-memes et que nous sommes intimement convaincus qu'elles suscitent un écho favorable au sein de notre peuple sur l'ensemble du pays, une Armée avec cette dimension et cet engagement saura toujours repérer son chemin droit qui concorde avec ses nobles missions constitutionnelles, et saura cerner les contours de la démarche active et rationnelle avec laquelle le parcours vers davantage de réalisations au service de l'Algérie et de son  avenir, sera parachevé", a souligné le général de Corps d'armée. 

"Que tout le monde sache que l'ANP ne prêtera pas attention, à travers le parachèvement de son processus effectif, à ceux qui ont égaré la capacité d'établir une distinction entre ce qui est personnel et ce qui est national", a-t-il mentionné.

"A ce titre, nous soulignons que la réglementation juridique sert toujours de controleur et de gardien contre tout agissement ou dépassement, et elle protégera les intérêts de l'ANP et de l'Algérie. Sur ce, cette réglementation juridique doit rester en vigueur et à travers laquelle notre institution se réserve le droit de faire appliquer à l'encontre de ces individus, les mesures légales appropriées", a ajouté Gaïd Salah.

 

Auteur
APS
 

Commentaires

Permalien

il est de quelle partie? celle de la cooke ou celle des autoroutes?

Permalien

S'il est vrai que vous occupez le poste de Ministre "Adjoint" de la Defense Nationale, Pour ne pas dire President en excercice de la RADP, ayez au moins de l'humilité a répondre CORRECTEMENT aux defis et horreurs qui attendent l'Algerie au prochain tournant. Vous savez tres bien qhe SONATRACH depend des reserves en hydrocarbure que peut "genereusement" offrir cette Algerie que se fait delapider jour après jour. Vous savez aussi que VOUS en tant que Minsitere, et bcp d 'autres institution de l'Etat dependent des rentes de SONATRACH. Faites donc un peu de "gymnastique intelelctuelle" pour que vous vos rendiez a l'evidence, que la SOUVERAINETE de l'Agerie est quasiment INEXISTANTE, car sans le petrole, vous seriez aussi "UN HARRAGA" et comme nous tous entrain de quemandier aux portes des pays qui ont su se batter pour que leur Peuple soit LIBRE. Oui! LIBRE, car dans la culture arabo-musulmane que vous entretrez, le terme 'Liberté' n'existe que dans l'imaginaire du citoyen lambda.
Arretez donc de pomper dans l'illusion et la semer a tous vents. Votre mode de penser est obsolete, perimé et aurait du etre mais sur la voie de garage par le GPRA depuis 1962. La frmule magique de DeGaulle et ses manigances aves l'Armée des frontieres reste a etre dejouée lar la nouvelle generation d'Algeriens. O! combien d'hommes et de femmes integres, intelligents et integres qui ont été assassinés (par cette armée dictatoriale que vous soutenez aveuglement), et privés de leur liberté d'espression et d'action.
De grace arretez votre massacre chronique. Descendez du piedestal et laissez de jeunes officiers faire la difference entre la bonne graine et l'ivraie. Vous faites vraiment pitié! Et l'Algerie est beacoup plus DIGNE, BELLE et REBELLE pour meriter vos supplices retrogrades et diaboliques a la fois. Descendez, vous incarnez une "Cha-Hchouma fellagienne", descendez!

Ajouter un commentaire