Aller au contenu principal
Body

Appel à l'instauration d'un Etat de droit en Algérie

Rassemblements dimanche 24 février à Paris, Marseille, Montréal, Londres...

Le 18 avril prochain, les Algériens sont censés élire leur président de la République. Ce rendez-vous aurait dû contribuer à construire les institutions légitimes de l’Etat. Or, il est d’ores et déjà dévoyé par le coup de force de ce régime qui veut imposer à la nation un 5ème  mandat pour Abdelaziz Bouteflika, pour assurer la continuité du pouvoir politique en place.

Ce régime illégitime, refuse toute alternance politique, piétine tous les principes démocratiques, viole les droits humains les plus élémentaires, continue à dilapider les richesses du pays, pratique le régionalisme et le népotisme, et pousse les compétences à l’isolement ou à l’exil.

Le 5ème mandat représente de ce point de vue un acte d’une gravité incalculable. Il condamne les Algériens au désespoir et les pousse à une explosion sociale. Il alimente la désunion nationale, nourrit l’élan des 
jeunes pour l’exil, affaiblit l’Etat à l’intérieur et vis à vis du monde.

Il est de notre devoir de s’opposer à ce nouvel affront.

Par honneur, par amour à notre pays, et eu égard au souci que nous accordons au destin des générations futures, nous ne pouvons accepter cette humiliation. L’image de notre pays est largement discréditée. 
Notre cri est celui qui s’oppose à toutes les manigances despotiques, à tout ce système qui a pris en otage l’Algérie et a condamné les citoyens à subir un désespoir mortifère.

Les Algériens à l’intérieur du pays comme à l’étranger manifestent quotidiennement leur refus de ce coup de force de trop et leur volonté de construire un Etat de droit. Le 24 février prochain, une journée nationale de mobilisation citoyenne est annoncée en Algérie.

Par conséquent, nous, citoyens indépendants, organisations et représentants de partis politiques algériens au sein de la communauté algérienne à l’étranger nous nous félicitons des initiatives citoyennes prises au sein de notre diaspora et annonçons notre solidarité, notre soutien et notre engagement auprès de tous ceux, citoyens, organisations associatives, syndicales et politiques, qui refusent cette honte du 5ème mandat et cet affront fait au peuple algérien.

Nous lançons un appel à la diaspora algérienne pour manifester en masse son rejet de ce 5ème mandat lors des rassemblements que nous organisons 

dimanche 24 février à :

  -  Paris : De 15h à 17h - Place de la République 75011
  -  Marseille : De 14h à 16h - 58 Cours Belsunce 13001
  -  Montréal : De 11h à 13h - Devant le Consulat Général d’Algérie 3415, rue St-Urbain, Montréal H2X2N2

Nous rappelons qu’il y a un rassemblement le 23/02 à 13h à Londres  devant l’Ambassade d’Algérie et un autre à Genève à 15h place des Nations ce même jour.

Paris le 18/02/2019

Les signataires :


Action pour le Changement en Algérie (ACA
Association de la Communauté algérienne établie à l'étranger (ALCAEE)
Collectif "Algérie Debout"
Collectif « Mon Algérie »
Forum Démocratique
Front des Forces Vives
Les Humanistes
Jil Jadid Europe
Nida El Watan France
Rachad France
UCP France
 

 

Commentaires

Permalien

vous voulez rire;, Un état de droit, rien que ça,
tous ces algériens qui vivent en europe n'aime pas l'état de droit et ne respectent pas les lois des royaumes et des républiques où ils vivent,
s'il y a un truc que les arabes, les africains, les asiatiques, et les latinos n'aiment pas, c'est l'application de la loi, la délinquance en europe est l’œuvre des populations issus de l'immigration, ce sont eux qui remplissent les prisons,
l'informel en algérie est alimenté par l'argent des immigrés, qui se livrent à toutes les contrebandes envers leur pays, du recel de produits volés, pièces de rechanges, voitures, électroménagers et tout ce qui est possible de transférer vers le bled,
la majorité des enfants des immigrés remplissent les prisons occidentales aux lieu des universités; et ce n'est pas les moyens qui manquent ni l'argent, ils bénéficient des mêmes avantages que les enfants des occidentaux, mais leurs parents préferent investir leur dollars et euros dans les voitures, et les constructions au bled au lieu de permettre à leurs enfants de faire des études,
vous voulez rire vous parlez d'état de droit comme si vous en saviez quelque chose ou que vous viviez cet état de droit en europe où la majorité d'entre vous sont des marginaux parce que vous avez des bananes à la place du cerveau,
vous ne respectez même le code de la route, ni en europe ni en algérie, et vous parlez d'état de droit,
malgré vos dizaines d'années passées en europe vous êtes réstés des tiers-mondistes, au lieu de permettre à vos enfants d’êtres des élites vous avez ruinés leur vie,
vous êtes ridicules, ne jouez pas aux démocrates, vous êtes des dictateurs, vos résultats sont chez vous, dans vos foyers, vous n'avez rien appris des occidentaux parce que vous croyez que vous êtes supérieurs, meilleurs,
vous corrompus et corrupteurs vous voulez un état de droit, vous, pleins de haine et de jalousie envers les vôtres et les autres, vous voulez un état de droit, vous pensez que la démocratie est une apostasie, et vous voulez un état de droit, vous croyez que celui qui ne pense pas comme vous est un mécréant et vous voulez un état de droit,
c'est une blague, n'est ce pas que vous faites du cinéma comme d'habitude,

Permalien

Non à l'arabisation, la religion est fait personnel. Sauf l'identité berbére est à meme assurer la defense du pays, car l'arabité est le cheval de Troie des arabistes et islamistes du moyen orient, depuis nasser et les islamistes. L'identité n'est jouable dans les compromis politiques. Pas d'arabe langue officielle

Ajouter un commentaire