Aller au contenu principal
Body

Un monde de forfaitures

Coq Trump, tartuffe Ramadan, et Dr Ould-Kadour !!!

Le Dr Ould Kadour qui n'a pas froid aux yeux.

Aux dernières nouvelles, les preuves s’accumulent contre Tariq Ramadan. Les technologies modernes constituant de véritables réservoirs d’informations dont il est quasiment impossible de modifier les traces, encore moins de les effacer complètement, ce sont donc les téléphones portables qui commencent à délivrer quelques secrets. Même si la défense du sieur Tariq essaye de jouer sur la précision horaire pour remettre en question le témoignage de Christelle concernant ce funeste après-midi du 9 octobre 2009, en arguant que le mis en cause ne pouvait se trouver à l’hôtel Hilton au moment des faits qui lui sont reprochés puisqu’il n’aurait atterri à l’aéroport Saint-Exupéry qu’aux environs de 18h30. Cela suffit-il pour autant à remettre en question l’idée d’un viol antérieur à sa présence sur les lieux du crime ? Pas nécessairement ! car il faudra bien que la parade aille au-delà des minutes exactes de la forfaiture. Désormais, la défense se doit d’apporter des explications de textes associés à des sms, pour le moins embarrassants, envoyés par Tariq à Christelle, et datés du 10 et 11 octobre 2009 :     

- "J'ai senti ta gêne… désolé pour ma 'violence'…. Pas déçue ?"

- "J'ai attendu toute la journée un message hier pour lire enfin des reproches et une déception… Que veux-tu que je te rajoute à ça… Ça me peine et c'est moche".

En attendant de telles explications -à espérer, pour lui, aussi convaincantes que celles des hawadiths-eddini avec lesquels il subjugue des foules et des moules de salafistes aux quatre coins de l’Europe depuis des décennies- sir tartuffe Ramadan reste en prison !

De l’autre côté de l’Atlantique, Donald Trump déchaîne aussi quelques passions. C’est d’ailleurs devenu une habitude, voire un sport addictif pour lui depuis son élection, il y plus d’un an, que de s’adonner à une surenchère d’invectives, distribuées à tort et à travers à ses compatriotes du camp politique adverse et aux journalistes pour lesquels il voue, il ne s’en est jamais caché, une inquantifiable inimitié. À défaut de contribuer à une meilleure marche de l’Amérique et du monde, en faisant preuve d’un peu de sagesse et de pragmatisme utile pour l’humanité, Donald Trump se consacre à son jeu favori. Celui de cogner les esprits, en véritable coq qui ne sait que gonfler le buste et pousser des cocoricos stridents pour émerveiller et séduire le poulailler. La dernière trouvaille pour ce faire consiste en un projet de défilé militaire pour le prochain independance-day, le 4 juillet. À l’image de celui du 14 juillet 2017 organisé aux champs Elysées, et pour lequel il avait été convié et, paraît-il, fort impressionné ! Mais voilà, on a beau critiquer l’Amérique sur des tas de registres, on ne peut décemment comparer son peuple à un poulailler facile à séduire par de petits gonflements de la poitrine ou de piaillements de gallinacé en rut. Un sondage daté de ce mercredi 7 février, réalisé par un quotidien de l’armée, indique que 70% des Américains ne sont pas favorables à telle parade militaire, car pour la majorité des citoyens, si l’Amérique est forte - et elle l’est ! - elle n’a pas besoin de gaspiller son argent pour montrer ses biceps ! C’est dire combien la société est utile, quand on la laisse s’exprimer librement, pour servir de régulateur et permettre d’apaiser la folie des grandeurs de ses dirigeants. Il n’en fallait pas plus que ce sondage pour, semble-t-il, faire reculer la Maison Blanche sur ce projet de défilé.

Il faut dire que les railleries dont coq Trumpy a été l’objet ont fusé de tous côtés, à l’image de ce savoureux tweet expédié par Bernie Sanders : "Hé, monsieur le Président, plutôt que de copier le défilé militaire de la France, pourquoi ne pas plutôt copier le système de santé français ?". Bien vu Bernie, once president to be !

Cela peut paraître cocasse, voire déplacé, de comparer Donald Trumpy à un coq qui n’a qu’une idée en tête, celle de séduire le poulailler gigantesque que représente, selon lui, son propre pays. Mais en fouinant un peu dans la diversité génétique semée sur la planète depuis que la vie y est apparue, on découvre que les gallinacés et l’homme ont un ancêtre commun qui remonte à environs 300 millions d’années ! Il suffit d’ailleurs de comparer l’élément le plus visible sur la tête d’un coq, sa crête, à l’éclatante tignasse de Trumpy pour se persuader que tel héritage génétique commun n’est pas farfelu !  Il est néanmoins rassurant de constater que seuls 30% d’Américains donnent des signes évidents de cette génétique commune avec les poulaillers, en réagissant d’instinct aux appels et cocoricos du coq Trumpy !

D’ailleurs, tiens-tiens ! en termes de génomes « coqesques », tartuffe Ramadan aussi semble avoir hérité de sa petite part ! Humm ! c’est à croire qu’à sa façon, dame nature s’amuse tout autant !

Plus près de chez nous, c’est le doctorat de Abdelmoumen Ould-Kadour qui retient l’attention des derniers épisodes fantasques que la petite famille révolutionnaire nous sert sans relâche, avec l’octogénaire Djamel Ould-Abbes en énergique et intraitable chef de file d’une inépuisable vilenie.

Il aura fallu la curiosité du Huffington-post pour révéler que le CV du PDG de Sonatrach, affiché sur le site de la société vache-à-lait du pays, comporte certaines anomalies (*). Et pas des moindres, puisqu’on y découvre que son excellence Ould-Kadour serait titulaire d’un doctorat en génie chimique délivré par le MIT en 1979, après y avoir défendu une thèse ayant pour titre "L'Etude stratégique sur le roll over dans les bacs de stockage de GNL" !?

Ah Dieu qu’il est facile de falsifier, en l’étoffant, un CV qui ne correspond pas à son cursus ! Oui, Mr Ould-Kaddour est effectivement titulaire d’un Master du MIT, promotion 1979. Et la thèse dont il est question ne peut donc se référer qu’à ce diplôme ! Une sorte de mémoire de fin d’études équivalent à celui de certaines filières de l’ancien DEA (Diplôme d’Etudes approfondies) français. D’ailleurs, la plupart des diplômés qui ont quitté l’Algérie pour la France, durant le tsunami social des années 1980-90, avec comme bagage universitaire, un master US avec thèse, n’ont pu prétendre, dans le meilleur des cas, qu’à une équivalence avec ce DEA. Un DEA qui ne sert pratiquement à rien sinon de marchepied nécessaire pour valider une inscription au doctorat, comme c’est le cas aux USA quand on postule à un PhD.

D’ailleurs, dans le CV de M. Ould-Kadour, l’année d’obtention du master n’est pas précisée ! Elle est camouflée derrière ladite thèse, soutenue en 1979, et insidieusement associée à un doctorat factice ! Ce n’est pas sérieux comme indications pour des titres universitaires qui obéissent à des agendas bien plus précis ! Mais bon, qui s’assemble se ressemble, n’est-ce pas ? peut-on sortir indemne d’un joyeux plongeant dans une cuve de triche et de magouilles tous-azimuts ? C’est bien dommage que le gentil et sympathique Abdelmoumen des années de service militaire à l’ENITA, promotion 1980-1982, souille ainsi moult souvenirs de chevauchées discursives fantastiques autour de quelques doses d’eau de feu qui auraient fait pâlir d’envie les chefs indiens de toutes les tribus d’Amérique ! Devenir ministre, ça peut se saluer ! c’est un signe de réussite qui mérite louanges et compliments, même si…bon, on arrête la petite leçon de morale ! mais en arriver à traficoter son cv et ne pas faire preuve d’un minimum de correction pour le rectifier très vite, une fois le pot aux roses débusqué, est pour le moins bizarre et dénote un aplomb dont seuls des serviteurs empressés, pourvus d’un niveau supérieur de manigance, en sont dotés !

En résumé, avec le coq Trump, tartufe Ramadan, et Dr Ould-Kadour, le monde ne cesse de nous offrir du spectacle et nous divertir en permanence. Tout cela serait certainement fort amusant, et rien de plus, si ces coqs, ces tartuffes et ces docteurs n’empiétaient pas sur la destinée des poulaillers vulnérables que nous sommes ! Réduits à l’être par la force des armes, de l’argent, de la démagogie, et de l’insoutenable légèreté de cet être si… inhumain ! Une légèreté poussée à un extrême tel que le risque de faire rimer le nom de "l’irréprochable" Nicolas Hulot avec celui de toutes sortes de salauds se profile au galop !

De quoi émigrer pour un aller sans retour sur la planète Mars ou Proxima Centauri b !

K.M.

(*) https://www.sonatrach.com/index.php?option=com_content&view=article&id=28&Itemid=170

 

Auteur
Kacem Madani
 

Commentaires

Permalien

c'est des faux sms ils veulent le nuire point

Permalien

Ingénieur en génie chimique de l'Ecole nationale Polytechnique d'El harrach!.....Qui, en était directeur en ce temps là?.....

Permalien

Le faux douctour Ould Machin doit quitter immediatement son poste pour avoir menti sur ses diplomes. Quelle Honte! du Jamais vu dans aucun pays mais c'est monnaie courante dans l'Algeristan ou 90% des sinistres ont des faux diplomes ou des diplomes delivres sans jamais avoir frotter ses fesses sur les bancs de l'universite.

Permalien

Azul;
Mais le Trump n'a jamais ete' plus qu'une insulte de l'electorat Americain envers sa classe politique, et rien d'autre. Des milliers et des milliers de jeunes, ont vire' 180 degre's, apres le coup d'etat des Domocrats contre le pe'pe' Sanders, qu'ils ont enterre' maintenant, faute de complainte formelle contre le parti ou de rentrer dans la course comme Independent.

Une chose est sure, ces Democrats ont bien coopere' avec leurs collegues Republicains - politiques carrieristes des 2 cote's - pour le foutre les battons dans les roues. S'il devait se presenter devant le juge a chaque fois, il lui aurait fallut une tente devant la Court ou une chambre de resident, carrement.

Presque la totalite' de son Cabinet, que le Congre' a pourtant accepte', se retrouve mis en examen par la fake news automatiquement - pour vous dire qu'Obama a foutu tout le monde sous-ecoute - pour la "securite' nationale", qui camouffle bien un "WATERGATE-2" qui ne dit pas son nom !
Pour vous dire, meme le quartier ou il s'est installe' en banlieue de Washington est un vrai Kibuts connunard... un paradis pour sans papiers...
Les consequences des sans papiers: C'est la concurance deloyale contre la classe ouvriere, qui ne peut vivre avec un SMIG de $9/hr, meme avec 40 hrs, ce qui n'est pas donne'. L'essentielle est que cette classe, que les Democrats appellent pompeusement "moyenne" se doit d'etre aussi grosse que possible.

Bref, le Trump est ce que vous pouvez appeler un candidat de transition, pour sauver la republique... Il est loin d'etre d'etre le president de parti. Le pauvre Trump est un peu dans la meme situation que Bouteflika, c.a.d. totalement inapproprie' pour son role, grabataire a libido demesure', pris entre 2 faux partis "fln-rnd" - entre l'enclume et le marteau, ou la peste et le cholera.

Permalien

La bonne plume est celle qui reste prudente dans ses écrits, il y a certainement des sujets beaucoup plus sérieux qui devraient retenir notre attention ; la situation économique sociale et surtout politique du pays par exemple. Enfin.

Permalien

Mettre en évidence ces forfaitures…oui…mais sont-elles des exemples parlants…pour nous ? Dans un État de droit…nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude ! Cette maxime alléguant la jurisprudence…est nulle et non avenue chez-nous ! Des génocidaires…des huiles concussionnaires…ne sont pas inquiétés…comment peut-on espérer que des petits malfrats du système…comme Mounia Meslem, Tahar Khaoua ou Ould Kaddour…le soient ? Des broutilles…

Permalien

Il y'a comme un trou dans ce cv, de 2007 à 2009 si ma mémoire est bonne, il manque son passage au TROU.

Permalien

Je suis très décu de lire un tel article qui n'apporte aucune nouvelle.
Personnellement, j'appréciais ce journal pour ses positions anti système et anti FLN
Qui dit FLN dit hypocrisie, spoliation des deniers de l'Algérie, ploutocratie.
Mais s'attaquer aux personnes surtout à Tarek Ramadan c'est verser son venin sur quelqu'un dont les accusations ne sont pas avérées. Hélas, Cela devient de la presse chiffon.

Permalien

Kacem Madani.

Il me fait encore plaisir de te lire
.
Le coq il monte sur ses ergots, mais la douceur ce n’est pas son fort. Ses cocorico a répétition dans "bled el aadjab" font partie du jeu et ce n’est pas le premier. Avec lui "el marikane hadhak makane" en ce moment ……. mais les institutions américaines ce n’est pas une basse-cour.

Le tartuffe comme tu l’appelles, en définitive ce n’est qu’un homme, son problème c’est qu’il s’est affuble d’un costard en guise d’uniforme, et même une simple accusation de ce genre, n’est pas bonne pour "la morale dont il s’est fait le chantre". Un zguetch dans le cerveau ce n’est pas facile à gérer, encore moins à en digérer les frasques pour la vertu.

Pour le doktour, au-delà du doctorat, même avec un "raborat" de MIT, le pétrole lui est aussi étrange qu’étranger. Le pétrole c’est deux secteurs distincts, l’amont et l’aval (Upstream et Downstream). C’est le premier qui prime, il faut d’abord avoir a disposition, avec le cours du temps, la matière avant de la transporter pour la transformer en produit fini. El bitrole c’est comme la cuisine, il ne suffit pas de savoir lire une recette pour réussir un plat. Dans le premier secteur, son prétendu CV est vierge et c’est tout le défi actuel de Sonatrach.

Cordiales salutations,
Krimo

Permalien

@celui qui a écrit ceci :
"s'attaquer aux personnes surtout à Tarek Ramadan c'est verser son venin sur quelqu'un dont les accusations ne sont pas avérées. Hélas, Cela devient de la presse chiffon."

je ne viens pas défendre ce quotidien dont je suis moi même un lecteur assidu,comme vous
j 'aurais aussi des reproches à faire à sa rédaction qui est en train de virer a l 'algérianisme en tournant le dos a la cause d 'indépendance de la kabylie ,cependnant l'article signé Kacem Madani n'est pas du tout denué d 'objectivité et touche en plein un des probèmes les plus épineux que vit notre pays depuis l'arrivée des islamo-racaille sur lesquels s 'est appuyé le régime FL'Ntox pour détruire la kabylie en particulier et Algérie en général. Si Mr kacem Madani attaque cet obsédé de masturbation islamo- sexuelle c'est bien parce que ce Mr est une des courroies de transmissions du discours théologique arabo-salafo-bathiste.En tant q ue Kabyle j 'approuve a 100 % la discréditation de tous ces gens qui n ont d 'islamique que la parlote et les insultes envers ceux quine sont pas arabes et qui les depassent en intellignece,moralité et spiritualité.
Entre Tarik Ramadane et Naima Salhi il y n'a pas grande différenrce car mis à part le fait que Tarik manie le verbe français avec beaucoup de vice .Naima,elle ,manie le cul arabe , le mensonge et l'arrogance toute honte bue et.sans rougire.Tous deux sont les ennemis jurés de TAMZGHA .iLS TIRENT DE L' EAU AU MOULIN ARABO-SALAFO-BATHISTE.Il faut les eradiquer de lafriue du nord vite avant qu 'ils exterminent les Immazigene avec leurs discours sataniques qu' ils definnissent comme étant des commandements divins dictés à Momoh , le pedophile par Allah . Tout le monde sait que cette parole (Allah ) signifie Dieu et que Dieu aime toutes ses créatures et non pas seulement les bougnouls comme le prétendent les h uluberlus integristes incapables de delivrer leur Palestine soit disant occupée. Mais qui se gardent bien de reconnaitre qu' eux mêmes occupent TAMZGHA,la terre des imazigjene depuis 14 siècles.

Permalien

Les tartufes c'est vous et vos annalysrs . Tariq ramadan est jusqu'à preuve du contraire est en détention provisoire et doit bénéficier de la présomption d'innocence. Mais comme vous êtes si petit pour affronter une peinture comme lui et comme tous ceux qui crachent leur venins sur l'islam et les musulmans, vous vendez votre âme au diable comme le fait kamel daoued pour espérer une tribune chez fafa comme un servil.

Permalien

Quand un arabe algerien de race islamo.racaille ne trouve pas de mots pour défendre ses positions souillées ,il mord sa langue et impute ses propres erreurs à la France .

Permalien

Welcome back Krimo N’ath Yupanqui !
Comme tu le constate, les interactions sont toujours aussi amicales avec ceux de la sirrat-elmoustaquim, sirrat elladina ya3boudouna ayi tarik el3assibine ! Ayna el-moudhaf wa ayna el-modhaf ilahi ? That’s their sole question !
Quand je lis les commentaires de ces nouvelles générations de combattants d’Allah, l’ami Mosbah, si tu t’en souviens, me manque ! Car, lui au moins, il avait beau être atteint d’une kalhou-ouallahite incurable, il n’était pas antipathique pour autant ! Au contraire de ces pro-Ramadan qui donnent l’impression de buffles en rut, prêts à tous nous encorner, nous les habituels « la eddinne, la mella » comme ils se plaisent à nous surnommer !
@ 3ami Moh Arwal : T’embêtes pas trop à faire de l’explication de textes à ceux qui n’ont ni d’yeux pour voir ni de raison pour raisonner un tant soit peu ! Avant c’était kalla Allah, kalla rassoul, thoura c’est kalla Ramadan ma adraka, ma khalaka, ma takalama ! à rendre jaloux mouh hidjri !
Tenez les amis, un article intéressant qui ne nécessite aucun commentaire additionnel !

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/supernumbermosquemetoo-des-m…

Iqraw ya ayouha elladinna habala Moumouh wa Ramadan el-ouehchi !

Quant à être petit ya Meussieur le grand, ça a l'avantage de rêver d'être grand un jour, mais quand on se croit Grand, comme Ramadan, fatale sera la chute et.... la prison... au tournant...
Ya weldi bedlou chouia eddisk dialkoum! Rahou m'riyi depuis l'an 622 !

Permalien

Normalma quand tu lis ce qui est arrivé aux femmes , tu ne t'approche jamais de cette région-là si tu es une femme. A croire qu'elles sont masos pour y aller. Normalma!

Permalien

C'est quand même bizarre à Sonatrach, on choisit presque toujours un DG qui a un critère éligible à un départ immédiat, soit un cancer, soit un faux document quelque part. Bien sûr certains arrivent à échapper quand leurs compétences sont avérées surtout quand la situation de la société en exige.
D'autres énergumènes au lieu de remercier Dieu de ce dont de la nature, je fais allusions aux ressources du sous-sol, ils déclarent que c'est une malédiction ! Quel culot, ils ont un trésor et lorsqu'ils ne savent pas comment le fructifier, ils chargent la fatalité.
Il y a en ce moment des choses bizarres qui se déroulent dans ce bled, on dirait qu'il n'y a plus de boussole !!

Permalien

Kacem Madani,

L'article que tu soumets a lecture est tout aussi sujet a ...... . 2017 - 2018 est dans l'air du temps. Quelque soit le bord, il y a aussi matiere a propension et a constater comment les langues se delient, l'effet boule de neige permet a certains et certaines de se mettre sous les feux de la rampe. Y a aussi cet aspect a entrevoir.

In "douce france" de petites frappes de youpins se sont aussi arroges le droit des "Dupont - Durand" pour glorifier l'esprit franchouille. A contrario, dans ce doux pays qui nous a vu naitre les faux devots y sont a foison et malheureusement ils vivent aux depens de tristres bigots qui les ecoutent.

Je reprends a Nietzsche ce qui suit et l'enjolive :

"Définition du franchouillard (nouvelle vague) : envie, ressentiment, rage impuissante comme leitmotiv de l'instinct, la prétention de l' élu : la plus parfaite manière moralisante de se mentir à soi-même - celle qui n'a à la bouche que la vertu et tous les grands mots. Et ce trait typique : ils ne remarquent même pas à qui ils ressemblent à s'y méprendre ...... c'est à dire le plus stupide de tous"

Ceci habillera tout autant ceux a qui tu fais de gros yeux

Bien a toi

Krimo

Permalien

Ould Kadour might as well add a diploma from Trump University to his academic credentials.

Ajouter un commentaire