Aller au contenu principal
Body

A propos de la pétition de solidarité  avec Me Abdennour Ali Yahia

Démenti de Me Mokrane Aït Larbi

Mokrane Aït Larbi a rendu public le communiqué suivant suite à l'affaire de l'appartement d'Ali Yahia Abdennour.

"J'ai été surpris de lire mon nom parmi les signataires de la "pétition nationale populaire et ouverte" en solidarité avec Me Abdennour Ali-Yahia. Sans entrer dans une polémique mal venue sur un sujet aussi grave, je voudrais toutefois apporter les précisions suivantes :

1- L'un des promoteurs de cette pétition m'avait contacté mercredi dernier pour signer une pétition dont le texte était "en cours de rédaction". J'ai demandé à lire le texte avant de me prononcer. 

2- N'ayant pas reçu de réponse, je n'ai donc pas signé cette pétition. 

3- Entre temps, je me suis engagé sur un autre texte initié par des personnalités de la société civile, et qui sera publié prochainement. 

4- Si la multiplication des initiatives de solidarité avec Me Abdennour Ali-Yahia  est à encourager, leur convergence passe par le respect d'un minimum d'éthique."

Mokrane Aït Larbi

Auteur
Mokrane Aït Larbi
 

Commentaires

Permalien

Vous étiez surpris…de trouver votre nom parmi les signataires…nous, non ! Un ex-sénateur du tiers présidentiel…cela va se soi ! Votre nom ne détonnait pas…avec le reste du "gotha"…nous n’étions pas du tout étonnés !

Permalien

Où est le problème? Qu'est ce que ca change qu'il y ait ou non ta signature? Décidement, tu as un sérieux problème d'égo

Permalien

Bizarres sont nos personnalités progressistes. Mokrane a eu le mérite,le panache, l'honneteté intellectuel de démissionner du poste de sénateur pourtant désigné par president. Mais là il surprend par ce démenti surtout qu'il dit signer un autre texte. C personnalités au lieu de s'unir pour dénoncer les derives de ce pouvoir qui méne le pays à la ruine,se tapent dessus,se contredisent.. Ils ont pourtant devant eux l'exemple des partis pro-pouvoir ou les islamistes qui sont tous sur la meme ligne même objectif malgré quelques divergences. Jamais un parti islamiste n'a critiqué un collègue; benyounes traité d'aghioul par un autre acerdhoune réplique un peu mais tous 2 défendent le president.

Permalien

l'ignorance! Quand on ne comprend pas pourquoi quelqu' un, dont on a usurpé la signature, le signale avec un démenti.

Ajouter un commentaire