Aller au contenu principal
Body

Hommage

Google édite un doodle en hommage à M'hamed Issiakhem

 

Commentaires

Permalien

Un grand peintre...un homme "exécrable" !

Nos artistes vénèrent le peintre génial…le père des expressionnistes algériens…mais n’oublient pas le pochard honteux…irascible et arrogant…qui se cachait sous des masques collet monté ! Il était, à la fois, admiré…et haï ! Yacine et Ali Zamoum...ont été les seuls...à l'avoir apprivoisé !

Permalien

Notre gouvernement, ne donne pas de chance aux artistes. Il encourage ceux du progouvernement.

Permalien

un hommage de google à un artiste algérien et un simple titre accolé à une image sur un journal algérien trouvez l'erreur !!!!

Permalien

"LE POCHARD HONTEUX" et alors c'est vous qui avez décaissé. Toujours les jugements moraux, c'est tout juste, si il ne nous sert pas une "aya coranique" toute prête.

Permalien

Lisez bien...avant de tirer !

Relisez-moi attentivement...je ne porte aucun jugement moral...je ne fais que rapporter fidèlement ce que pensent de lui...les artistes de sa génération ! "Le pochard honteux" : c'est lui qui se sentait honteux de sa condition...honteux à tel point qu'il la cachait sous un masque...sous un air rigide et guindé ! Ni moi...ni les artistes qui l'avions côtoyé...grands buveurs devant l'éternel...ne trouvions honteux qu'il boive !

Permalien

Nudaγ di tγamsa n wussan-a yezrin, ma yella win i d-yewwin awal γef unaẓur ameqqran Mḥand Isyaxem, imi ass n 17 yunyu d amulli-ines! Asaḍ d accu i ufiɣ. Zzayer d tamurt i yessnen ad terr timedlin ula γef aktay. Xeṛsum d Google yemmekta-t-id. Tanemmirt i Google. Tajmilt i Mḥand Isyaxem i wayen i d-yeǧǧa.

I weγmis "Le matin" ad iniγ tanemmirt i wesmekti n umulli wis-90 n tlalit n unaẓur ameqqran Mḥand Isyaxem. D tajmilt i wulmen, d tin daγen i igerrzen!

Lemmer yella unaẓur-a ibded γer yidis n udabu azzayri, tili rran-as asebdad di tudert-is... Yesmenyaf tilelli i tamelt (célébrité)! "Mel-iyi wid kečč i tleḥḥuḍ, ad ak-iniγ d accu-k" ihi Dda Mḥand amdakkel-is d Kateb Yassin!

Azul si Hamburg
Allas Ilelli

Permalien

sa peinture dégage l'expression d'une souffrance inouïe qui réunie à la fois la sienne et celle des kabyles nul artiste à part Issiakhem n'a su décrire avec autant de force le vécu et la misère de Kabylie .

Ajouter un commentaire