Aller au contenu principal
Body

Affaire de corruption Eni-Saipem-Sonatrach

Huit ans de prison requis contre Farid Bedjaoui en Italie

Un procureur italien a demandé lundi une peine d'emprisonnement de six ans et quatre mois à l'ancien directeur général d'Eni (ENI.MI), Paolo Scaroni, pour son rôle dans une affaire de corruption en Algérie

Le procureur de Milan, Isidoro Palma, a également demandé que le major pétrolier Eni et le groupe de services pétroliers Saipem (SPMI.MI) soient condamnés à une amende de 900 000 euros chacun pour leur rôle dans le scandale.

Paolo Scaroni aurait permis à son principal actionnaire, le géant Eni --dont l'Etat italien est le principal actionnaire-- d'obtenir l'autorisation du ministre de l'Energie algérien de l'époque, Chakib Khelil, d'acquérir en 2008 la société canadienne Firs Calgary Petroleums, détentrice des droits pour exploiter le gisement de gaz algérien de Menzel.

Outre les amendes contre Eni et Saipem, et la peine de six ans et quatre mois de prison contre M. Scaroni, le procureur Isidoro Palma a requis huit ans de prison contre Farid Bedjaoui, un homme de confiance de l'ex-ministre Chakib Khelil.

L'affaire de longue date tourne autour des allégations que Saipem a payé aux intermédiaires environ 197 millions d'euros (172,98 millions de livres) pour remporter des contrats d'une valeur de 8 milliards d'euros avec la Sonatrach, une société publique algérienne.

Selon la loi italienne, les entreprises sont responsables des actions de leurs dirigeants et peuvent être condamnées à une amende si elles sont reconnues coupables.

 

Lire aussi : La faute à Toto

Auteur
Rédaction avec agences
 

Commentaires

Permalien

La Famille tlemcénienne d'Oujda...et son Grand Manitou...sacrifient le Filleul...pour blanchir le Parrain !

Permalien

La seule institution qui, un jour doit répondre devant la nation et devant l'histoire c'est le DRS. Cette institution a failli à sa mission, elle qui était bouclier et fer de lance de notre nation s'est transformée en créateur et protecteur des ALI BABA OUAL ARBAINES . C'est cette institution qui a poussé ZEROUAL à jeté l'éponge et c'est cette institution qui a ramené un ancien dévaliseur de la caisse du MAE pour en faire le chef des ALI BABAS, c'est cette institution qui n'a eu aucun respect à tous les candidats qui se sont présentés en 99, parmi eux le défunt AIT AHMED. Hélas, ni le peuple ni l'histoire ne pardonnera à cette institution la désertification scientifique, industriel, culturelle, politique, et sociale de notre patrie qui s'est opérée durant ces 18 années. Personne ne lui pardonnera leur laisser aller à nos frontières, ce laisser aller qui a un effet dévastateur sur notre pays, il a permis à des étrangers d'envahir notre pays. Et personne ne leur pardonnera le fait de faire de nos jeunes un pâté pour les poissons de la méditerrané............... c'est cette institution qui a fabriqué chakib khalil oua akhaoutouho...... ROOUUUUUUUUH AGSSABI ROUUUH..

Permalien

Nous les Algeriens on est omnipresent dans le monde entier and on vas poursuivre ses voleurs n'mporte ou ils sont. Ils peuvent courier mais ne peuvent pas se cacher. On vas les pecher un par un ses fils de goumia. On a deja un systems d'avocats de haut niveau qui travaillent avec toutes les intitutions fianciere and sepcialement les banques Suisse, Europeenes, Americaines, Caraibes, etc. Aujourdhui, plusieurs pays Africain avec l aide de ses meme avocats on pu recuperrer des Milliards de Dollars qui on ete vole d une maniere our d une autre a ete returner pour la majority a leur tresors public. Nous les Algeriens d'apres des calcules, on peut recuperer environ une some minimum de $500 Milliard minimum. C est vingt fois plus que ce que la France a vole de notre tresor on 1830. Sa va prendre du travail mais on y arrivera. L'Algerien a beaucoups souffer pour se laisser s'en prendre comme cas par des gens malhonnetes. On a gagne la bataille contre les Francais and maintenant on va chasser ses khobathas de l'algerie un par un et recupperer l argent du peuple.

Permalien

Où sont les entités qui protègent le pays contre ces atteintes ?
Le système immunitaire du pays est-il irrémédiablement atteint ?
Allons-nous laisser notre pays mourir pour lequel 1,5 millions de chahid ont donné leur vie ?
Faut-il se résoudre à laisser ce pays aux mains sales ?
Faut-il accepter d'abandonner notre souveraineté chèrement acquise ?
Et enfin à qui faudrait-il adresser toutes ces questions ?

Permalien

« Schéma corruptif »

« Le rôle d’intermédiaire joué par Farid Bedjaoui dans le schéma corruptif (…) aurait été imposé à Saipem par le ministre Khelil. (…) Les magistrats algériens ont identifié des versements qui ont profité à Najat Arafat, épouse de Chakib Khelil », indique le Tribunal pénal fédéral suisse, le 14 janvier 2015, sollicité par une demande algérienne d’entraide judiciaire."

Permalien

Est ce que le fait de rejeter la faute, juste , le DRS sert a blanchir Abdeka et son clan Tlemcano-oujdien??,
Non mon ami le premier responsable est d'abord Bouteflika et son frère Said puisque le premier n'est pas un 3/4 de président comme il le chantait sur tous les toits.Ils ont couvert les plus gros détournements de l'histoire de l'algérie puisqu'ils sont évalués par les institutions spécialisée à plus de 300 milliards de dollars sur la période. Le DRS a une très grande responsabilité, notamment le général Toufik, doit être poursuivi, pour avoir imposé Bouteflika et trafiqué les élections et permit de violer la constituion pour son maintien au pouvoir. Ils devraient répondre devant la justice, si on avait réellement une justice dans ce pays .Khelil continue à être protégé par son clan et les zouias l'ont blanchi par la religion et la justice divine.

Permalien

C'est seulement la partie emergee de l'iceberg. Il y a des centaines d'affaires de detournements qui n'ont pas enore ete devoiles.

Permalien

Pendant que les lions se battaient et mouraient pour ce pays, les planqués préparaient la vente du pays aux colons et ont assuré l'après-vente et contrôlent encore la protection des bénéfices de leurs maîtres français!....DADA SIDI, ARFÂA RASSEK Y4A BA!.....

Permalien

Le clan mafieux prédateur et totalement incompétent, qui squatte illégalement le pouvoir actuellement, à Alger, disparaîtra en 2019, en laissant les caisses de l'état vides, au vu de la dilapidation de 1000 milliards de dollars, preuves à l'appui, de 1999 à ce jour.

Ce clan mafieux prédateur, actuellement au pouvoir, a appauvri le peuple à un degré insupportable et inacceptable. Le peuple n'acceptera plus jamais leur présence au pouvoir.

D'ailleurs les premières condamnations acquises dans les scandales Sonatrach-Saipem, au Tribunal de Milano, commencent à tomber. Une très lourde condamnation touchant le premier cercle très rapproché de khellil est acquise. Et ce n'est que le début. IL Y AURA DES SURPRISES DE TAILLE, QUI TOUCHERONT KHELLIL ET SES VERITABLES PROTECTEURS, QUI L'ONT PLACES AU MINISTERE DE L'ENERGIE, car les juges Italiens sont vraiment indépendants du pouvoir exécutif mafieux Italien et ils condamnerons ces clan mafieux Algérien et Italiens au pouvoir, qui sont impliqués jusqu'au cou dans ces scandales financiers qui ont touché les fondements des deux pays et ceci, quelque soient leurs pressions, je vous le garantie.

Ce sera la fin ce ce clan mafieux et prédateur en 2019, de gré ou de force. C'EST LA VOLONTE DU PEUPLE ALGERIEN, qui les balayera tous.

Permalien

En fait, même le bon dieu ne peut pardonner ou blanchir ces voleurs. Dieu a le pouvoir de pardonner à celui qui a porté atteinte à dieu, autrement dit c'est entre dieu et cette personne, mais ces voleurs ont porté atteinte au peuple algérien , donc c'est entre ces voleurs et le peuple et dans cette situation dieu ne va pas leur pardonner à la place du peuple. Donc ce n'est ni les zaouiyas ni adrouachas ni azzerdda ni la justice des sous sol ni les juges de minuit ni les procureurs de midi ni les avocats des diables ni la piscine de makka qui peuvent les blanchir. Tôt au tard ils seront, eux ou leur progéniture, appelés à la barre pour répondre de leurs actes. Concernant le DRS, j'ai dit qu'il n'a pas assumé sa responsabilité et il est le premier à payer, parce que cette institution est la seule à avoir toutes les données, elle est la seule à avoir les vrais CV de tous les responsables et d'ailleurs ces derniers ne sont appelés à occuper un poste de responsabilité sans l'aval du DRs.
Rouuuuuuuh AGSSABI Rouuuuuuuh

Permalien

en italie même la mafia, qui fait directement du mal aux italiens et à l'italie, et protégée en haut lieu par ROME la politique et ROME la religieuse, et dans cette affaire c'est l'italie et les italiens qui gagnent, ils ne vont pas êtres ingrats, en plus du fait que les émirats n'extrade personne et spécialement ceux qui ont de l'argent,

Permalien

Depuis que Boumedienne allah yerahmou, nous a quitter, ces wlad lahram on trouver la libertee totale. Commoncons par Fakhamatoho, et ces complices de Oujda and maintenant il veut meme adjouter a sa bandes de vouyous, des kabyles comme Sidi Boujaghlelou ben Said and Sidi Haddad khoroto et leche botte oyahya pour montrer que les kabyles sont complices oussi dans le complot et vol et dilapidation du treasor public, Ils sont comme un cancer, difficile de sen debarasser. Heureusement, gaa tabou Jnounhom and ils vont pas avoir une deces naturel. le bon dieu va les faire payer ici et labas.....Bientot gaa imouto bel cancer......Golhom irouhou les hopitaux entranger pour les secourir.....Comme il dit lautre: Drahem Lahram, yrouhou Fedlam.....

Permalien

L'ILLUSTRE Mohamed BENCHICOU a écrit, je le cite : « Le mandat d'arrêt lancé contre l'ancien ministre de l'énergie Chakib Khelil constitue sans doute la première pierre à cette vaste et sombre découverte à laquelle les Algériens sont tôt ou tard promis : la trahison nationale commise par leur propre président ! » .
(voir lien ci-contre : http://www.lematindz.net/news/12304-affaire-chakib-khelil-la-complicite… ).
Et enfin voilà ce qu'a écrit un autre site, voir lien ci-dessous, au sujet, du responsable de la très haute trahison , qui joue également et en même temps, dangereusement avec l'avenir de tout le peuple Algérien.

Ces traitres doivent être écartés en attendant leur jugement, par le futur gouvernement après l'élection présidentielle de 2019.
Le poste de président n'est pas un trone et l'Algérie ne sera jamais un royaume.
Liens pour le site en question : ( https://secure.avaaz.org/fr/petition/La_Cour_penale_internationale_Mand… ) .

Ajouter un commentaire