Aller au contenu principal
Body

Contrevérités sur les Amazighs et Chachnaq pour les célébrations officielles de Yennayer

Invité de deux ministères, un archéologue égyptien réaffirme l'origine Yéménite des Amazighs!

Incorrigible pouvoir algérien. Après avoir, des décennies durant, importé les enseignants égyptiens, pour apprendre aux Algériens la langue oubliée de leurs "ancêtres arabes", le voilà qui récidive, en important des pseudo-historiens et scientifiques, toujours égyptiens, afin de nous apprendre notre histoire amazighe ignorée. Et comme on peut s’y attendre, cette histoire est forcément un peu, sinon totalement arabe !

En effet, et lors des festivités officielles consacrées à la célébration de Yennayer à Constantine, un archéologue égyptien, Nacer Ismaïl Mohamed, a été invité par le ministère de la Culture et celle de la jeunesse et des sport, à disserter sur le Pharaon berbère Chachnaq 1er, qui a régné sur l’Égypte entre 926 et 955 av. JC et qui a fondé une dynastie de rois berbères qui ont gouverné l’Égypte pendant 200 ans. 

Seulement, des contrevérités ont été rapportées par cet archéologue, qui ont fortement déplus aux nombreux présents et ont suscités des réactions vives de la part de chercheurs et d’universitaires. 

Cet archéologue a nié d’abord le fait que le premier an amazigh, correspondait à la victoire du roi Chacnaq sur les pharaons. « C'est faux; l’année amazighe n’est pas liée à la victoire de Chachnaq sur les Égyptiens (…) on a commencé à compter, plusieurs années après que le Roi Amazigh ait conquis l’Égypte », expliquait-il.

Selon cet Égyptien, qui vient donner ses vérités aux amazighs, « les berbères sont la résultante d’un brassage ethnique entre les tribus maures, venant de Mauritanie, et des tribus « El Jitou », venant de Djibouti (non loin du Yemen), et ensemble, ils ont constitué les peuples nomades, qui se déplaçaient sans cesse, qui ont donné par la suite le peuple amazigh. » , mentionne-t-il encore dans des propos rapportés par plusieurs médias dont le journal arabophone Ennasr.

Le quotidien Liberté, rapporte pour sa part l’indignation de certaines personnes qui ont assisté, ou entendu le discourt à la radio locale. “Les événements historiques rapportés par cet archéologue égyptien sont totalement faux, je l'ai écouté le matin à la radio et c'est pour cela que je suis ici, je veux intervenir durant la conférence, je ne comprends pas ce choix de faire venir un archéologue égyptien pour parler de notre histoire, l'Algérie ne manque pas d'historiens quand même. Je ne suis pas kabyle et je suis curieuse de connaître l'histoire de nos ancêtres, mais je ne veux surtout pas avoir des informations erronées !” s'exclamera une présente.

Pour sa part, l'historien Mohamed Mesbahi a remis en cause tout ce qui a été rapporté par l'archéologue égyptien. “J'ai écouté son intervention sur la radio locale, et j'ai été étonné par ce qu'il a raconté. Yannayer est un événement historique très important pour nous en tant qu'Algériens, il faut que nous soyons prudents sur tout ce qui concerne notre histoire et notre patrimoine et ce qui peut être transmis aux générations futures, c'est une très grande responsabilité”, dira-t-il.

Au final, de tels agissements de la part des organisateurs et ministères de l’État, démontre, si besoin est, les vrais intentions du pouvoir algériens, qui, après la négation d'un demi-siècle de la dimension amazighe algérienne, s’apprête, maintenant qu'il y a péril en la demeure, à la confisquer et à la dénaturer. Aux amazighs de rester vigilants et de déjouer de tels plans diaboliques.

Auteur
Hebib Khalil
 

Commentaires

Permalien

Ce système n'est de toute façon pas à son premier coup de P.......te, mais il essaye toujours de noyer le poisson, comme à ces habitudes, et évidemment ils préparent encore un sale coup aux algeriens qui dorment encore, la merde continue.

Permalien

un égyptien ;même si on lui demande de nous démontrer que le soleil se lève par l'ouest, il va essayer de raconter des bobards pour nous convaincre.pourvu qu il revienne chez lui les poches et le ventre bien remplis.le problème est que chez nous,certains continuent par tous les moyens à nier l'existence d"une nation et d'une civilisation Amazigh.ils auraient préféré être appelés des Rhinocéros que Amazigh.

Permalien

bouteflika quqnd il ne peut pas nuir directement il le fait à travers "sa capital arabe, constantine". Il n y a pas à s'attendre plus. Du reste meme Yennater est utilisé pour tenter de prendre le train en marche, pour le derailler.
Ils sont dans leur element depuis la déconstructione des thèses du Congres de la Soummama, qu'ils ont mijoté dans un couloir, comme la constitutionette écrite dans un cinema......
Nous exigeons que l'arabe soit dtronnée du statu illégitime de langue officielle.

Permalien

Ils ont toujours été comme cela ces egyptiens ! Certains écrits de l'antiquité tardive disent même que c'est le peuple le plus maudit sur terre (leur façon de vivre, les incestes ...); "En les punissant, Dieu leur a envoyé des crapauds parce qu'ils étaient un peuple vil ... Il ne leur a pas envoyé des lions (symbole de noblesse des animaux ...) ... Autre chose, est que la vérité sur l'histoire des pharaons longtemps cachée et aujourd'hui accessible sur Internet, montre que les rois pharaons avec une longue barbichette pointue "Thamarth" sont des pharaons Amazigh ...

Permalien

Le plus ancien squelette humain a été découvert au Maroc il y a pas longtemps (300 milles ans)..
S'il est venu du Yemen, ou sont ses ancêtres de cette contrée? chiche, apportez un semblant de preuve scientifique!!!
Par ailleurs, on voit bien que le peuple de ce pays évolué !!!

Permalien

Les historiens G.Camps et M.Kaddache disent la meme chose: - « Les spécialistes, anthropologues et préhistoriens, sont aujourd’hui d’accord pour admettre qu’il (Le Capsien) est venu du Proche-Orient… » (Camps-Pg.57)
- « …Au capsien (il y a environ 8.000 ans) des hommes de race méditerranéenne de l’Est ont envahi l’Afrique du Nord. Des Pasteurs sahariens venus du Haut Nil les ont rejoints… On peut considérer qu’en Algérie les berbères tirent leur origine des hommes de Mechta el Arbi et des Préméditerranéens. Il est certains qu’au cours des temps néolithique et historique des brassages, des mélanges ethniques ont affecté les populations berbères.» (M.Kaddache-Pg.28).

Permalien

Ils ont toujours cherché de nous faire venir d'ailleurs, pour justifier leur conquete islamiquement hallal. Les hillaliens ont massacré 150 000 Numides et dépoirterent 1000 000 autres en Syrie où ils furent vendu comme esclaves. Suite à quoi leur qaliffe demandait plus de prisonniers. Parmi eux femmes et enfants. Les egyptiens actuels sont d'origine ou saoudienne ou yemenites. Voilà le lien athropo-po0litique entre les agents du Caire et la necessité theorique de rendre faible le sens d'identité chez les berbéres. C'est normal quand c'est l'ancienne vision coloniale du monde, mais quand c'est l'Etat arabe d'Alger à se chacher derriere, il faut où detruire l'Etat arabe oubien ne plus y faire part.Ils nous disaient: "Abane est tombé au champ d'honneur, alors qu'ils l'avaient assassiné. Dès le "congres du Caire" dans lesw couloirs ils tripotaient les textes pour deconstruire les thèses du Congrers de la Soummama. Il ne peut y avoir une meme algerie quand les valeurs sont aux antipodes. De deux choses l'une: dechoir l'arabe du statu de langue officielle ou sortir du contexte algerien. Le vers est dans le fruit et le régime est à nu!

Permalien

Se monsieur vient défendre l'indéfendable ;alors sans faire de l'ostracisme nous lui opposons une femme Egyptienne historienne de surcroit qui a fait des recherches sérieuses sur les Amazighs . Cela ne sert rien de s'énerver . La mafia d'Alger comme à son habitude cherche à faire diversion .,car il sont en pleine dèsarroie , il ne savent plus ou donner de la tête . Ils sentent que c'est la fin des haricots ,ils gesticulent de tous les sens . nous devons restez vigilent et leur apporté la contradiction .
Allez voir sur yoube " femme Egyptienne parlant des Amazigh " .
Tanmirth .

Permalien

C'est pour ça qu'ils prennent nos chouhadas pour des chiens , GLOIRE À NOS MARTYRS...

Permalien

C'est l’éternel recommencement avec ce régime. A chaque fois qu'il est menacé, il fait semblant de céder juste pour récupérer les valeurs et les symboles amazigh afin de les dénaturer et les salir.En s'accaparant nos symboles eten disant que tout le peuple est amazigh, il n'est pas dans une logique de réhabilitation de notre personnalité niée depuis 70 ans. En fait il veut juste délégitimer, le peuple Kabyle porteur de ce combat depuis les années 1940, et noyer et dénaturer cette cause dans l'esprit des Algériens. C'est ce qu'un auteur hier dans un article sur Lematin a appelé ' L'INCULTURATION" qui peut être représentée par exemple par une femme kabyles habillée d'une robe kabyle et d'un HIDJAB par dessus, en attendant de le substituer complètement à la robe kabyle. Ici le ministre de la culture veut dire a travers cette invitation de cet Egyptien, Ok Yennayer est amazigh mais le socle sur lequel il est bati est ARABE.

Permalien

"Laissez deviner aux hommes par vos propres exploits qui étaient vos ancêtres” . Proverbe japonais.
Indépendamment des dires des uns et des autres sur l'histoire de l'Algérie, le fait est qu'il existe un fossé immense entre, d'une part, les exploits des personnages historiques et hautement légendaires tels que Chachnaq, Massinissa, Jugurtha et tous les autres de leur époque et, d'autre part, l'Algérien d'aujourd'hui qui n'existe qu'en tant entité physique à mille lieux d'avoir un quelconque lien avec ses prétendus ascendants. Curieusement, les Algériens prétendument descendants des Aguellids de la Numidie et les Egyptiens prétendument descendants des pharaons, ont chacun perdu jusqu'à leur âme au regard de leur situation contemporaine. Les uns et les autres, collectivement parlant, n'ont d'être humain que le nom. Au mieux ce ne sont que des statistiques à l'actif de la population mondiale, au pire ce sont des zombies qui errent à l'affût de destruction faute de mieux pour servir l'humanité. Tous les grands peuples jusqu'aux Zoulous d'Afrique du Sud ont matière à être fier de leurs lointains ancêtres même si, présentement, ils peuvent être sujets à des difficultés conjoncturelles et qui demeurent passagères mais le fait est que quelque soit ces difficultés, ces peuples demeurent eux-mêmes en toute circonstance et c'est cela qui fait leur force, qui leur permet de résister, de se projeter de nouveau vers de nouveaux horizons et de continuer d'exister tel quel. En la matière, l'exemple le près de nous est celui de la Grèce dont le peuple traverse peut-être l'un des pires moments de son histoire millénaire mais qui tient bon grâce à ses propres ressorts, en puisant de ses énergies intrinsèques et en étant lui même. C'est le genre de pays qui ne risque pas de disparaître. Autre exemple le plus emblématique est le peuple juif qui a réussi à traverser des siècles de tragédies mais qui a le mérite d'être toujours là à faire parler de lui. Ce qui a sauvé les juifs c'est leur attachement viscéral aux valeurs de leurs maîtres anciens dont ils ne cessent de s'en inspirer et de perpétuer de génération en génération les enseignements. Comparé à ces deux exemples qu'en est-il des peuples Algérien ou Egyptien qui se disent descendants de "glorieux ancêtres" sans que cela ne se vérifie concrètement dans le moment présent. Alors de deux choses l'une, soit qu'ils ont perdu le fil les liant à leurs lointains ancêtres en ayant été soumis à toutes sortes d'influences au point de leur faire perdre leurs véritables origines, soit que ces prétendus ancêtres n'ont aucun lien d'affiliation avec eux en ce sens que les mélanges des races à travers le temps a fini par engendrer les Algériens et Egyptiens actuels qui ne sont en définitive qu'un mix de tout et de rien. Le Grec est toujours lui même, le juif, les anglo-saxons, les scandinaves, les latins, les Arabes etc... pareils. Reste l'exception Algérienne où on se dit à la fois Arabes, Amazighs et cerise sur le gâteau musulmans. Si ce n'est pas de la bâtardise il faudrait chercher une autre qualification. Ne dit-on pas aussi qu'on reconnait l'arbre à ses fruits.

Permalien

Pourquoi tant de deni chez nos gouvernants???Ont ils honte de leur origine Amazigh ou sont ils simplement ignorants à tel point de se faire embobiner par un piètre archéologue egyptien?
Les egyptiens nous ont toujours arnaqué et ils vont continuer tant qu ils trouveront des oreilles attentives chez le pouvoir.
La date du début de l ère amazigh n est qu indicative,c est un choix fait par nos historiens car l existence des amazighs est beaucoup plus ancienne

Permalien

Ces memes égyptiens ont prétendu à l'instar de Darwin que les culs de jattes sont adaptés à la marche sur les fesses.
Ne vous inquiétez pas , il y a le code génétique qui lui est indélébile, à l'encontre des foutaises du pays du nil.

Permalien

Après avoir tenté de nous convaincre que nous sommes des berbères arabisés par l’islam dans une première étape et islamisés par l’arabe dans une seconde les voilà qui enfoncent le clou : nous serions finalement des arabes berbérisés.
Décidément ces lumières arabes ont décidé de nous dégoutter de tamazight. Après si Qeddour qui a été nous chercher des apparentements jusqu’en Chine voilà notre Egyptien qui a lu Ibn Khaldoun à l’envers qui fait de nous des yéménites qui s’ignorent.

Si avec ça vous aussi vous doutez encore avec Arabe Aknin de leurs manœuvres perfides et sournoises awar d’iqli3 segwen !

Permalien

Mes parents Sont Venus de la grande-kabylie dans les Annees 40-50 fuyant la colonisation Francaise , la misere ET tout ce qui s' sen suivit
Ne' a ALger dans les 50 , a la Maison mere la seule parlait le kabyle, nous les enfants parlaient la dreja apprise dehors.
Cette histoire de tamazight me casse les meninges.
L histoire de l ALgerie est pleine de conquetes, de guerres, d envahisseurs etc ...
Une chose j en suis sur: JE SUIS ALGERIEN. Le reste n ' est que division de ce pays.
ALGERIEN!!!!!!!!!
Je ne suis pas un renegat. J ai essaie' de chercher mon arbre genealogique.
RIEN.
Aucun document de trouve'
RIEN
ALGERIEN

Permalien

Pour vous dire, ou vous rappeler encore, que le nasser a bien huile' son machin, avant d'assoir sur ses genoux et le ben-bella, et le boumediene, et toute la clique... a tour de role. Pour le boucharetta, trop petit et sans Q, il l'a laisse' mettre les main dans les poches, et jouer... c'etait sa taille a l'epoque. Merde, Trump les aiment feminines, grandes, blondes et belles, et il a la phobie de la salete'.... les rats, il en est allergique !

Bref, voici ce que dit la Science, meme si c'a n'a aucune relevance !

l'analyse de la mtDNA, transmission a travers la mere, dit que plus vous retournez en arriere(dans le temps), le moins d'incidences de genes orientaux, trouv-t-on dans la sequence nord-Africaine. Comme par hasard et la je suis ... on ne remonte pas plus loin que le fameux egorgeur de son fils, brahim. Par contre a des temps encore plus lointains, on trouve des sites avec des enfants meme melange's, provenant d'homo-Sapiens et de Neanderthals, c.a.d. Africains et Europeens. el fameux Machta al arbi et d'autres sites. Que dit la Science sur l'avant le chechnak, Brahim et Company?

Notre Espece est Organique, c.a.d. Locale. Elle n'est arrive'e de NULLE-PART ailleur, sinon peut-etre du cote' Atlantique, comme le suggere les Iles Canaries. L'existence de toute une espece et civilisation, c.a.d. culture unique et propre, est une realite'. Comme en temoignent les Iles Canaries et d'autres decouvertes sur les Iles dans tout l'Atlantique, la navigation etait une realite' qui date de bien plus loin encore dans le temps et facilit'ee par un nombre beaucoup plus grand d'Iles entre le continent Africain et le continents Americains.

En ce qui concerne la langue Arabe, c'est une suite de l'Arameic de la reion Palestinienne-l'irak et non de l'Arabie entre le Nile et le Golf.

Cependant, il est necessaire de rappeler qu'entre civilisation/culture et race, il y a une difference enorme.

WIKIPEDIA: Les Guanches (berbère ⵉⴳⵡⴰⵏⵛⵉⵢⵏ - Igwanciyen, prononcé Igwanchiyène) sont les premiers habitants connus des îles Canaries. Leur culture a disparu en tant que telle, mais a laissé quelques vestiges. Les Guanches étaient les seuls indigènes qui vivaient dans la région Macaronésie, comme dans les Açores, le Cap-Vert, Madère et les Îles Selvagens.

Sans le moindre doute, ce qui s'est passe' en grande-Bretagne et Ireland, s'est passe' sur ces iles: Les gens de ces regions-la, portent les traits viking en le pere et non la mere - massacre et extermination des hommes/males !!!
La plupart des toponymes aborigènes étant d'origine berbère, les Guanches semblent issus des peuples libyques. La génétique démontre une origine berbère, avec quelques autres divers apports1,2, des croisements ayant pu se produire en Afrique du Nord avant le débarquement d’Homo sapiens sur les îles, sans compter les apports plus modernes. L'absence de sources écrites anciennes laisse le champ libre à toutes sortes d'hypothèses, mettant en scène aussi bien des Atlantes que des Taïnos de Porto Rico3 en passant par l'Anatolie néolithique4 ou les Cro Magnon européens, tous plus ou moins rattachés à la culture mégalithique (5° au 3° millénaire), bien qu'elle ne soit pas présente sur l'archipel.
La reddition des rois guanches par Alonso Fernández de Lugo (Tenerife)

En 2009, une étude génétique sur le chromosome Y, transmis de père en fils et qui permet de suivre la lignée mâle d'une famille ou d'une ethnie, a été menée sur des restes de momies guanches par des équipes espagnoles (Université de Laguna et l'institut de médecine légale de l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle) et une équipe portugaise (Institut de pathologie et d'immunologie de l'université de Porto). Jusqu'ici les recherches avaient plutôt privilégié l'ADN mitochondrial, qui reflète l'évolution des lignées maternelles. Cette analyse génétique a confirmé la théorie de l'origine berbère des autochtones des îles Canaries5.
D'autre part, les résultats apportent également de nouvelles découvertes, comme le fait que la contribution européenne à la population canarienne actuelle provient essentiellement des hommes, alors que pour les lignées maternelles, il y a une présence plus grande d'origine berbère, indiquant un fort degré d'unions entre hommes européens et femmes guanches. A l'evidence, ce n'etait pas le cas sur le continent.

La culture capsienne était une culture mésolithique centrée au Maghreb, qui a duré de 10 000 à 6 000 avant notre ère. Elle a été nommé d'après la ville de Gafsa en Tunisie, qui était Capsa, à l'époque romaine.

L'industrie capsienne était principalement concentrée dans la Tunisie et l'Algérie moderne, certains sites étant attestés dans le sud de l'Espagne jusqu'en Sicile. Elle est traditionnellement divisé en deux horizons, le Capsien typique et le Capsien supérieur, qui sont parfois trouvés en séquence chronostratigraphique. Ils représentent des variantes d'une tradition, les différences entre eux étant à la fois typologiques et technologiques1,2,3.
Sépulture d'un homme capsien.

Pendant cette période, l'environnement du Maghreb était une savane ouverte, tout comme l'Afrique de l'Est moderne, avec des forêts méditerranéennes à des altitudes plus élevées4. Le régime du Capsien incluait une grande variété d'animaux, s'étendant des aurochs et des bubales aux lièvres et aux escargots; il y a peu de preuves concernant les plantes mangées5,6. Au cours de la succession de la tradition caspienne néolithique, il y a des preuves d'un site, pour les Caprinae domestiqués, probablement importés7.

Sur le plan anatomique, les populations capsiennes étaient des Homo sapiens modernes, de type Proto-Méditerranéen, sur la base de la morphologie crânienne, tandis que l'Homme de Mechta-Afalou est de type Ibéromaurusien8. L'Homme de Mechta-Afalou (autrefois surnommé Mechta el-Arbi), ne provient pas du proche-orient mais est typiquement d'origine maghrébine8. Certains ont soutenu qu'ils étaient des immigrants de l'est (Natoufiens)9, tandis que d'autres ont plaidé en faveur d'une continuité de la population fondée sur les caractéristiques physiques du squelette et d'autres critères10,11,12. On a aussi longtemps cru que le Capsien était d'origine asiatique (proche-orientale) ou européenne, il est néanmoins aujourd'hui admis que le courant capsien est né au Maghreb8.

Mais pour vous dire que ce regime n'a d'autorite' que sur ceux qui se laissent pietiner. Les Arabes, eux-meme tout puritains qu'ils sont se disent quelques 200 a 400 000, c.a.d. pres d'un demi-million de personnes, mais l'intelligentia de mon Q dit autrechose:
Today, Arabs primarily inhabit the 22 Arab states within the Arab League: Algeria, Bahrain, Comoros, Djibouti, Egypt, Iraq, Jordan, Kuwait, Lebanon, Libya, Mauritania, Morocco, Oman, Palestine, Qatar, Saudi Arabia, Somalia, Sudan, Syria, Tunisia, United Arab Emirates and Yemen. The Arab world stretches around 13 million km2, from the Atlantic Ocean in the west to the Arabian Sea in the east, and from the Mediterranean Sea in the north to the Horn of Africa and the Indian Ocean in the southeast. Beyond the boundaries of the League of Arab States, Arabs can also be found in the global diaspora.[33] The ties that bind Arabs are ethnic, linguistic, cultural, historical, identical, nationalist, geographical and political.[48] The Arabs have their own customs, language, architecture, art, literature, music, dance, media, cuisine, dress, society, sports and mythology.[49] The total number of Arabs are an estimated 450 million.[1] This makes them the world's second largest ethnic group after the Han Chinese.

Permalien

Dommage, très dommage, après 50 ans d'indépendance et où presque chaque arrondissement à son université, on fait appel à un égyptien pour m'apprendre mon histoire. Drôle d'état, des derigeants qui considèrent l'Algérie comme un centre d'enfants à père inconnu ou plutôt pour être plus juste pour eux on est que des simples bâtards. Leur seul souci c'est de nous rattacher à quelque chose, ne serait ce que un âne, l'essentiel pour eux c'est d'effacer l'histoire amazigh du conscient et subconscient du peuple nord africain. ...et l'histoire des cordonniers et fouwallas égyptiens se répète, drôle de nous.....rouuuuuuh agassabi rouh.

Permalien

Vous vous foutez de la gueule du monde ou vous etes-vous installe' pres de la grande mosque'e de wed al-harrach ?

Vos parents ont bouge' de la montagne vers la valle'e, toujours en Kabylie !!! Quand a l'histoire des Kabyles du Djurdhura ou de la Kabylie Maritime, vous ne la trouverez ni dans le qoran ni dans son doustoure batard arabo-jacobin d'alger. Sans manque de respect aucun, ne cherchez pas a voir en fermant les yeux tout de meme !!! Ce million qui a marche' sur alger, sur qui vous ou vos enfants ont jete' des pierres, sont vos cousins lointains - pas aussi lointains que ca !

Les seuls khrabes venus en afrique du nord etaient des soldats, qui ont pris des hottages, les transformant en soldat de 1ere ligne, pour augmenter leur force d'une tribue a la suivante. En hauteur, ils ne sont sont jamais monte's, pour vous dire qu'ils ne sont pas arrive's a cheval mais en chamelle, qui leur tenait compagnie la nuit. Ils ont continue' leur l'Europe, jusqu'a ce que des gens plus dines, intelligeants et organise's leur ont bloque' chemin. Ils sont reste's minoritaires, car les troupes etaient Amazighs, en Espagne et ils y ont disparus, par dilution... comme une goutte de lait dans une beignoire de cafe' ! Ca c'est le point de vue strictement racial, c.a.d. biologique.
Apres ca, la religion et la langue, c.a.d. cote' culturel, chacun se la masturbait a sa facon ! Une chose est sure: CHACUN, c.a.d. a dire a titre individuel, ce qui fut la tradition dans la region, bien avant que la chamelle de sa mere ait encore chille' muh-la-pedale !!!
La guerre contre Rome aura ete' decisive, c.a.d. finale quand Rome cherchait a administrer la religion. Il est arrive' a le faire en Europe et a Carthage(Tunisie), avant de se casser la gueule a Annaba et Souk-Ahras, c.a.d en pays Numide. Pourquoi la et a ce moment-la? La reponse est simple: Rapports de force !
En pays Numide(Est Algerien, en refuges montagnards), on avait du renfort, le renfort Germanique: Le meme ennemi et la meme cause.

L'organisation de la religion islamique et meme la langue arabe, n'a commence' qu'avec les TUrks et les Francais - grace a la cooperation des locaux, dans l'Oranie. Et encore, ce ne fut meme pas volontaire, moyennant l'aide logistique et armement Francais, le zemirette Kedda, a massacre' des Douars entiers dans la region de Tlemcen et dans l'Oranie, avant d'essayer de prendre ses ombitions vers l'Est, c.a.d. pays Kabyle et Chawi.

Pas besoin de trop se prendre la tete, c'est de ce projet-la, repris par un certain Messali Hadj, traitre de meme type que Dekka Zamirette, qui ont repris le projet, a partir de Fransa !

Quand le FLN sur-place, c.a.d. en pays Kabyle et Chawi, ont ficelle' leur propre projet, le messali a fait exactement ce qu'a fait son mentor Dekka Zmirette - pris les armes francaise pour combattre l'ALN. Fhemti ?

Allez continuons, tans qu'on y est: a partir de 1956, c.a.d. le Congre' de la SUMMAM, naitra le Congre' de TRIPOLI, c.a.d. le fln et aln bis !!!!! c.a.d. le fln d'algerie et celui d'Egypte, l'ALN du Djurdjura et Aures et l'ALN des frontieres.
Apres 62, c.a.d. 63, apparait Ait-Ahmed et sa pote preferre'e Ben-Bella. Elles etaient toutes les 2 en Egypte, sauf que Ben-Bella avait les joues plus rose que celle de ait-hmimi, le Marabout.

C'est la que la sale guerre commencera: Bien arme' par sa ligue khawtek, boukhrouba entamera la defiguration, c.a.d. la nique d'un cadavre mort ! pour vous dire a quelle genre bestial vous avez a faire.

Tous les comptes feeriques dans l'histoire ancienne et antique, sont de la feerie. La realite' actuelle a ete' totalement conditionne'e par le Boukharouba. La republique que vous avex aujourd'hui est celle de ce boukharouba maquille'e a la bouteflika. Elle a ete' concue mise en oeuvre par les Egyptiens.

Il n'y a de concret et object de deconstruction ou revision que la mise en scene boukharoubienne. Celle-ci commence par un coup d'Etat, et prend sa lance'e avec la Constitution de 1976. Celle-ci, met en avant les Imperatifs que Messali Hadj ne pouvait faire a partir de france. Ce n'est meme pas une republique islamique qui l'interessait, mais un Sultanat, celui qu'essaye de construire Bouteflika.

Il n'y aura de fin plausible a cette mascarade qu'avec un COUP D'ETAT. Ainsi est ne'e la joomlookia que tout le monde se tape, et responsable de ce que vous observez.

N'ayant jamais tire' meme au tire-boulette, quand ca comptait, votre rais est entrain de finir le sien de coup-d'etat comme un dribleur.

Le coup est bien d'Etat, il defigure la nature de l'Etat, pour finir le projet de son mentor boukharouba !

Shenshaq ou je ne sais qui, c'est pour vous derouter...

La question et la seule qui soit de relevance est: Voulez-vous une Republique Democratique, ou bien une Theocratie Republicaine, c.a.d.
La Republique Democratique est Agnostique(Sans religion) et la Joomlookia est une Republique avec une religion.

Le bouteflika vous coince dans le choix de la position: Verticale ou Horizontale, mais niquer toute cette chaab, il est decide' a le faire !

C'est le projet du FIS-GIA, qu'il remet sur table:

La question finale est:

Un Etat pour la religion islamique ou l'Islam pour votre republique ?

Les chefs islamistes, ne jouissent pas de pouvoirs de fetwas, de postes de conseillers a la presidence, etc. pour rien.

Ils ont trouve' ou plutot choisi la formule a continuer, c.a.d. maintenir la religion d'etat elargie en Kabylie, en l'envelopant dans Tamazight arabaise'e !

Permalien

La géographie du Yémen est la suivante: Yémen occupe le sud de la péninsule Arabique. Il est entouré à l'ouest par la Mer Rouge, au sud par le Golfe d'Aden et la mer d'Arabie (ou mer d'Oman), à l'est par le Sultanat d'Oman et au nord par le Royaume d'Arabie saoudite.", Alors si M G Camps prétend que les yéménites sont des méditerranéens qu'il nous expliquent d'où ils tiennent leur relation avec cette mer??? Il veut faire remonter a huit mille ans, dans le site de vgayet la grotte de bejaia du côté de tifra si ma mémoire est bonne où ils ont découvert des restes humains qui dateraient de 14 milles ans. Dans les montagnes de l'Atlas marocain, ils viennent de mettre à jour en 2017, dans une mine désaffectée des restes humains datant de 300 milles ans. G Camps et sa théorie coloniale fumeuse, du royaume arabe cher à Napoléon III, peut aller se rhabiller.

Permalien

Dès le début de l'indépendance, les Egyptiens nous ont par des déclarations publiques, dans la presse, les réunions publique sou privées, dénié la "qualité" d'"Arabes" que ne cessait de crier sur toutes les collines où il se perchait, l'ancien président de la République Ahmed Benbella. "Nous sommes arabes" ce quoi lui répondaient les autres : "vous n'êtes pas "arabes, vous êtes des Brabars". Mais, Benbella fan à mourir de Gamal Abdelnasser n'en démordait pas. Et pourtant, ils avaient raison. Ils étaient sûrs de leur conviction, alors pourquoi ce revirement? "Arabe, toi-même! ya si Douctour Nacer, Smail Mohamed"

Permalien

Que les berbères viennent du Yémen,du Soudan ou de la Mongolie,là n'est pas la question.Le problème de fond c'est la reconnaissance du droit des peuples amazigh à s'autogouverner.Il s'agit d'un problème de survie de peuples minorés menacés par une politique criminelle d'arabisation /salafisation par les Etats tyranniques du Maghreb.Le Yémen est un pays arabe et sa langue officielle est l'arabe, les berbères n'ont pas la même langue que les yéménites.Cette théorie débile est utilisée par les arabistes pour désamorcer la bombe amazigh .En vain,en tout cas en Kabylie !

Permalien

aucun humain ne porte le gène de la langue qu'il parle, le gène du langage n’existe pas donc aucun humain ne le porte, sauf si un profaussaire banouhillal, en a fait la découverte et qu'il garde ça pour le divulguer au monde à un moment qu'il choisira,

Permalien

ces arabo-arabes ne peuvent-ils pas s'occuper de leur bétail et laisser les berbères de thamezgha vivre tranquilles . je crois qu'ils ont oubliés les défaites que leur a fait subir le Roi Chichnaq. c'est encore une autre provocation.

Permalien

bonjour,
Je voudrais juste eclairê celui qui dit Tamazight lui casse les meninges !
Ses parents sont venus a Alger en 1940/50 fuir la colonisation en Kabylie.,
A Alger, tu n'est plus un indigene car tu n'est plus colonisé comme en kabylie.
A la maison, seule votre mere parle Kabyle, vous ,vous parlez Derdja apprise dehors,
cela veut dire , avant que vous sortiez dehors ,votre mere a la maison qui est Kabyle, vous a elevê
et vous parle en Chinois ,alors qu'elle est kabyle.! ! !
vous dites l'algerie a connu beaucoups de conquerants et d'envahisseurs , C VRAi .
mais vous vos origines sont claires ,vos parents sont venus de kabylie. il y a donc
aucun probleme .maintenant si vous voulez renier vos origines ,votre identitee et votre culture,
rien de plus facile, il suffit de s'attribuer un pere d'origine ,ex : gitane et vous deviendrez un citoyen
algerien d'origine gitane,. les harkis renegats ont toujous existê, meme pendant larevolution
vous voyez bien que la recherche de vos origines vous interesse et ds ce cas pourquoi les
Amazighes qui veulent etre ,tout simplement comme ils sont ,des Amazighes vous deplais .et vous casse les meninges .ce qui est bon pour vous ne doit etre bon pour d'autres.

Permalien

généalogie, les arabes ont leur arbre généalogique, ils sont descendants du prophète via sa fille épouse de son cousin ali, et les kabyles évidement n'ont pas d'arbre généalogique,
y a juste un truc bizarre tout de même, les païens koreichis ils n'ont pas de descendance, tous les mécréants koreichis qui ont refusés l'islam et ont fait voir de toutes les couleurs au prophète ils n'ont pas de descendance à dire qu'ils étaient castrés, les koreichis adorateur de la pierre ont disparus subitement sans laisser de traces et c'est seulement un homme et une femme qui ont enfantés tous ces arabes, mais c'est de la foutaise,
les arabes de l'afrique du nord n'ont pas d'arbre généalogique, c'est la france qui a inventa ce truc pour faire les maitres de l'afrique du nord, la france établit de faux arbres généalogiques vers la fille du prophète pour dominer les bebéres alors qu'ils ne sont de vrais arabes mais des descendants de croisement entre esclaves noirs et indous,
et c'est la france aussi qui donna des noms a connotation arabe aux familles kabyles pour arabiser l'algérie et en faire une terre française, parce que les arabes - banouhillal- d'algérie accepteront de changer de race, de religion mais pas les bebéres, qui savent qui ils sont sans aucun besoin d'écrits ou d'arbre généalogique, et parce que la france savait que seulement les bebéres la mettront dehors un jour ou l'autre, alors elle tenta de les dissoudre dans la culture() arabe des banouhillal,
de 1830 à 1962, la france était en paix dans toutes les régions d'algérie à majorité banouhillal car c'était des spoliateurs comme la france,
parlez allemand ne fait de toi un germanique, c'est bidon
sinon les muets ils seraient quoi?
ce n'est pas la langue qu'on parle qui fait la différence mais la culture qu'on a
et la culture c'est la façon dont on voit le monde , la manière de considérer son environnement et les principes qu'on a,
et là la différence avec les autres qui parlent la même derja -qu'on apprend dans la rue- doit être flagrante pour comprendre qu'on ne peut venir du même arbre,
dans ce monde il y a les mangoles, les chinois, les casaques, les indiens, les perses, les européens, les sioux, les apaches, les malais, les peaux rouges et ça ne gène personne, et y a seulement les banouhillal que gène l’existence des bebéres,
dieu dit qu'il fit les humains tribus et peuples et il n' y a que les banouhillal à qui ça ne plait pas,
maintenant les banouhillal renie leur supposée arabité et disent qu'ils ne sont que des bebéres arabisés,
les bnouhillal ne sont ni des arabes ni des bebéres ce sont de perdus,

Permalien

Bonjour, à ce douctour il faut juste lui renvoyer l’ étude génétique qui a été mené par un organisme scientifique international en Tunisie. Le gène Nord africain, est évidemment majoritaire (85%)et le gène Arabe est quasiment au niveau du gène hébreu et pas loin du gène blanc (autour de 5 á 8%). Je suis désolé je n’ai plus les chiffres de cette étude devant moi mais ceux que j’avance doivent être très proches.

Permalien

Quand les egyptiens viennent nous donner des leçons sur nos origines alors qu'eux meme, ils ne savent pas qui ils sont vraiment. Par contre la science de la génétique a demontré tout rescement que génétiquement, la majorité des egyptiens (75%) sont des berberes exactement comme les Algeriens, les tunisiens marocains ou libyens...tous ont le même gene qui caracterise les nord africain et c'est des recherches americaines qui ont bouleversé le monde de la recherche scientifique par rapport aux origines des peuples donc les egyptiens sont de même race que nous ce qui nous ramene à conclure que shashonq est egyptien lebou (appellé libyen)eux qui ont fondé la civilisation des pharaon avec ou en conccurence avec les nubeen ( soudanais : les noirs d'afrique ,auquels tout les historiens donnent la primauté d'unique fondateur de la civilisation pharaonique. Pour comprendre lusez dans ce website et surtout ecoutez la video d'un specialiste qui etait seul à defendre la théorie que la civilisation pharaonique est l'apanage des berberes. Cliquez sur le website ci-joint ci dessous :
http://78.193.151.69/Site/videos/view/1948363/quand-l%E2%80%99egypte-de…

Permalien

C'est le début de la dislocation programmée de ce pays . Pendant que les yeux du monde entier fixent les lointaines étoiles et l'avenir notre regard est rivé sur le rétroviseur , ne sachant que faire du présent.

Permalien

Yenna-yas Da Rwin :
Vous dites : ''Alors si M G Camps prétend que les yéménites sont des méditerranéens qu'il nous expliquent d'où ils tiennent leur relation avec cette mer??? (...) G Camps et sa théorie coloniale fumeuse, du royaume arabe cher à Napoléon III, peut aller se rhabiller.".
Je ne suis pas sûr que vous ayez lu G. Camps. Ce n'est pas E.F. Gautier, J. Carcopino, C. Courtois et j'en passe. Contrairement à ce que vous affirmez, voici ce que dit G. Camps concernant la marmelade des origines supposées des Amazighs, extrait de son livre ''Les Berbères Mémoire et identité'' (Éditions des Hespérides, 1980, première édition, Éditions Errance 1987, 2e édition). Après avoir passé en revue la plupart des théories définissant les origines amazighes, voici ce qu'il en dit : ''Tour à tour ont été évoqués l'Orient pris globalement (Mèdes et Perses), la Syrie et le pays de Canaan, l'Inde et l'Arabie du Sud, la Thrace, la Mer Égée et l'Asie mineure, mais aussi l'Europe du Nord, la Péninsule ibérique, les îles et la Péninsule italienne... Il est sûrement plus difficile de rechercher les pays d'où ne viennent pas les Berbères ! (page 23). Plutôt que de rechercher avec plus ou moins de bonheur de vagues ressemblances de tous ordres et d'amalgamer des données de significations différentes, voire contradictoires, ne vaut-il pas mieux commencer par examiner les Berbères eux-mêmes et les restes humains antérieurs à l'époque historique où, nous le savons, la population actuelle s'était déjà mise en place ?"
''En un mot nous devons logiquement accorder la primauté à l'Anthropologie. Mais celle-ci ne permet pas aujourd'hui de définir la moindre originalité ''berbère'' dans l'ensemble de la population sud-méditerranéenne. Ce qui permet encore aujourd'hui de mentionner des groupe berbères dans le quart nord-ouest de l'Afrique est d'autre qualité , culturelle plus que physique. Parmi ces données culturelles la principale demeure la langue (page 24)."
G. Camps est loin de ce que vous lui attribuez. Il a bien cerné l'élément essentiel qu'est la langue, ce que le pouvoir inique, depuis un demi-siècle, tente d'éradiquer par tous les moyens, incluant la falsification historique. Ce système a généré par le biais de ses canaux d'endoctrinement (école, médias, mosquées etc.) des générations d'aliénés, voire de mutants qui font du reniement de leur identité un point d'honneur et une fierté sans retenue, Le fanatisme et le zèle arabo-islamique du pouvoir a instauré un régime d'abrutissement de masse, doublée d'une bigoterie institutionnalisée, baignant dans la tartufferie et l'obscurantisme. Lorsqu'on écoute Si Pertouf Othmane Saadi radoter que l'origine amazighe puise sa source au Yémen ou le Douctour A.Bénatia affirmer sans gêne que les noms de Jugurtha et Massinissa, entre autres, proviennent de l'arabe, en leur donnant une signification des plus grotesques, on ne peut pousser le ridicule plus loin.

Permalien

Voila a quoi passe son temps, l'intelligentia bouteflikistes, c.a.d. ses boursiers et heritiers de la rente petroliere, a faire semblant de savants: Notez dans ce paragraphe de Wikipedia, la 1ere phrase " The Prehistory of North Africa spans the period of earliest human presence in the region to the beginning of the Early Dynastic Period of Egypt in c. 3100 BC. ", c.a.d. " la prehistoire nord-africaine rapporte que la la 1ere presence humaine remonte/commence vers la 1ere dynstie Egyptienne vers l'an 3100 Avant Jesus."

Le meme paragraph, en sa derniere phrase dit autre-chose, c.a.d. que la vie chez nous, est la plus ancienne remontant, preuve a la main, a plus de 300 000 ans, c.a.d. 100 fois plus loin. voici le texte: "... Fossils excavated at the Jebel Irhoud site in Morocco have been dated to around 300,000 years ago, making these specimens the oldest anatomically modern humans that have been found.[2] ..."

Pour vous dire, que tandis que la Penninsula Arabo-judaic, Mesapotamie, etc., on etait a l'age de la pierre, les troupes "Berberes" dont etait connue aux Egyptiens que la region en directe contact, c.a.d. la Lybie, par lequel nom, il referrait a tout l'inconnu au-dela, c.a.d.,vers l'Atlantique, Ce Peuple, dont la trubu Lybienne, a produit une force militaire de 60 000 guerriers sur cheval et 1200 Chariots, qui sont alle's remettre de l'ordre jusqu'a Jesusalem !!! ce que les Juifs et Musulmans traitent comme encyclopedies: leurs bouquins sacre's respectifs, triture's en differentes versions.

Importent peu les khortis qui y sont raconte's, a l'Ouest[tamazgha], la technologie et l'ordre social/politique etait, ce que Platon, ses anciens et les pretres Egyptiens descrivaient comme CIVILISATION AVANCE'E, D'UN AUTRE MONDE !!!! Dans leurs fabulations de cinema de fiction, ils demarrent leurs scenarios, sur l'hypothese que des EXTRA-TERRESTRES HYPER-AVANCE'S ONT ATTERIT QUELQUE-PART, DANS LE SAHARA, etc... un lieu, le proche sur terre du ciel, on se trouverait le portail dans le temps. A l'epoque, le desert etait vert, tres vert et les Iles Canaris, n'etaient pas solitaires... Il y en avait d'autres, jusqu'a l'autre cote's de l'Atlantique, c.a.d. les Ameriques... Tout ce monde etait decrit dans l'histiore ancienne Greck a travers son Ile Principale et Capitale l'Atlantide, ou Atlantis.

Tout compte fait, l'histoire n'est autre que la narrative et le compte qu'on se fait, et qu'on enguage comme un projet de Societe'. Faut-il seulement, savoir neutraliser puis se debarasser des intrus, qui polluent tout... c.a.d. les bouteflika, mais surtout, ceux qui l'ont foutu sur un pedestale...

Il est temps d'effacer de notre recit historique, les hallucinations rapporte'es de labas, ou on a finit de jouer au gendarmes !

Il faut calmer la Lybie et construire un mur, comme s'apprete a le faire trump de l'autre cote...

Wikipedia:
The Prehistory of North Africa spans the period of earliest human presence in the region to the beginning of the Early Dynastic Period of Egypt in c. 3100 BC. North Africa is defined by the United Nations to consist of the seven countries or territories situated between the Sahara desert and the Mediterranean: Algeria, Egypt, Libya, Morocco, Sudan, Tunisia, and Western Sahara.[1] Geographically, it can also be held to include the Saharan portions of Mauritania, Mali, Niger, and Chad. As modern humans are generally believed to originate in Africa, prehistoric North Africa may hold important clues in understanding the evolution and spread of Homo sapiens. Fossils excavated at the Jebel Irhoud site in Morocco have been dated to around 300,000 years ago, making these specimens the oldest anatomically modern humans that have been found.[2]

Permalien

Si les amazigh sont des yéménites venus de miereb .Alors où sont les vrais indigènes et comment se nomment-ils?

Permalien

Vous vous dites indignés ! c est tout a fait normal ! lorsque vous trouvez quelqu un qui bat en brèche vos certitudes rassasiés a longueur de colonnes par une presse kabyliste de caniveau ! c'est tout a fait normal!.....il faut vous attendre a plus que ça lorsque la parole sera bien libérée et que la dictature médiatique kabyle tombera ! elle tombera le jour ou partira Bouteflika! vous souhaitez son départ eh bien son départ sera le tombeau de tous vos rêves! car ce jour la il y aura non pas des centaines mais des milliers de spécialistes non kabyles qui vous prouveront que vous venez bien de quelque part ! et puis pourquoi s indigner dune origine yéménite ? les yéménites étaient bien les constructeurs dune civilisation que les berbères n'ont pas ! le pays de Saba et le secret de l'ingéniosité des canaux d'irrigation qui montaient les pentes et qui a ce jour n'a pas été élucidé ! il faudrait au contraire être fiers d'avoir des origines yéménites! quant a cet égyptien il est mieux placé que tous les autres experts berbéristes qui eux sont liés au monde trompeur et menteur occidental ! lui il est tout prêt de la scène et ça concerne aussi son pays ! pauvres berbéristes-kabylistes qui vivent dans une autre planète autre que celle ou nous vivons!....LES KABYLISTES avec leur imbécilité fort avancée veulent faire admettre aux autres que Dieu a créer deux Adam ! Un pour eux tout seuls et un autre pour le reste de l'Humanité!

Ajouter un commentaire