Aller au contenu principal
Body

Mouvement de protestation des techniciens

Jet de pierres : perturbation du trafic ferroviaire à partir d'Alger

Le trafic ferroviaire dans la banlieue d'Alger et les dessertes vers Oran et Constantine à partir de la capitale ont connu une perturbation dans les horaires de départ, en raison de la grève déclenchée par les techniciens de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) pour protester contre le jets de pierre dont ils font l'objet quotidiennement, a constaté l'APS sur place.

Des centaines de voyageurs se sont plaints du retard cumulé dans les départs des trains de banlieue à Alger (est-ouest en allant vers Zéralda), d'Oran et de Constantine, suite à la grève déclenchée par les techniciens de la SNTF, par solidarité avec leur collègue atteint au visage par un jet de pierre au niveau de la station de Boudouaou.

Le sous-directeur de la SNTF, Aktouche Abdelouahab a déclaré à l'APS que ce mouvement de protestation intervenait "en réaction aux agressions récurrentes et quotidiennes contre les travailleurs de la société, notamment les conducteurs, contrôleurs et techniciens et mêmes les voyageurs, et pour attirer l'attention des autorités" quant à ces actes de violence.

"Ces agressions qui surviennent tout au long des lignes ferroviaires sont devenues désormais un phénomène qui nécessite une étude et un suivi pour connaître les causes réelles de ces actes et parvenir à des solutions", a fait savoir le responsable.

Les trains modernes acquis par la SNTF ces derniers mois ont été également ciblés, comme en témoignent les vitres brisées, a-t-il ajouté. Le train "Coradia" avait été ciblé, après deux jour de sa mise en service (mars dernier), par des jets de pierre, ce qui est "inacceptable", a-t-il estimé.

Par ailleurs, le mouvement de contestation des techniciens de la société a causé une perturbation du trafic des trains, impactant, ainsi les déplacements des citoyens qui se sont tournés vers les gares routières comme seule alternative, avant la reprise graduelle du service.

Pour rappel, la SNTF avait révélé lors de sa dernière campagne de sensibilisation sur les risques que représentent les passages à niveau que la réparation des vitres avait coûté, de février à septembre de l'année en cours, plus de 26 millions DA en raison du phénomène des jets de pierre au passage des trains.

1.378 cas de jet de pierres sur des trains ont été recensés depuis 2013 jusqu’à septembre dernier, causant des blessures à 163 voyageurs et agents de la SNTF.

Auteur
APS
 

Commentaires

Permalien

Au moment ou la passion présente des divergences béantes à savoir que nos voisins Marocains aspirent au renouvellement du rail en procédant à la mise en place des TGV,j'il est regrettable de voir se répandre cette méchanceté gratuite sur nos dessertes .
Désormais,je comprends aussi que ce n'est ni le président ni le chef du gouvernement à qui l'on doit imputer ces incivilités même si leurs figurent sur d'autres chapitres.
On pourra changer un responsable quelque soit son grade dans la hiérarchie mais pas le peuple

Permalien

Je les ai vus, ces lanceurs de pierres, notamment entre Beni-Amarane et Lakhdaria. Ce sont des jeunes en embuscade derrière un rocher et lancent subitement leurs gros projectiles sur les trains qui passent, sans autre objectif, que celui de détruire et de faire peur aux passagers. Cela résonne comme une bombe sur les vitres ou la tôle du train. J'avoue que je n'arrive pas à comprendre leurs motivations, sinon que ce sont des désoeuvrés, des frustrés, sans aucune morale, sans aucune éducation et aucun sens civique. Leurs parents ont une grande responsabilité dans ces agissements périodiques et n'ont aucune excuse devant pareil comportement de leur progéniture. Peut-être que leurs "gestes" que je dirais malsains entrent dans leurs gênes , comme populations abandonnées par le pouvoir en place, et aussi, dans le cadre général de la décadence politique, culturelle, économique, sociale, structurelle, existentielle, qui prédomine actuellement.

Permalien

Nous étions un peuple qui est arrivé au sommet les plus hauts.Mais ce peuple comme on l'appelle a tellement chuté qu'il ne reste que des morceaux impossible à recoller.

Permalien

L'algérien caillasse tout ce qui bouge, les voitures, les trains, les vélos, les avions (c'était au début avant de comprendre que c'est loin), les oiseaux, les animaux, car l'algérien n'aiment pas le mouvement
et il n'aime pas voir qui il est, alors il caillasse les vitres et les miroirs,
il n'aime pas la lumière alors il caillasse les lampes des éclairages publics,
ce peuple il faudra le déséduquer avant de la rééduquer,

Permalien

C'est le resultat de 30 ans de bonne education dans les mosquees. Prier donne a manger, et a boire et surtout attendre les 72 vierges au paradis. Depuis que le pays embrasse la vraie religion et s'est eloigne de ses pratiques ancestrales berberes et algeriennes, on est devenus sales, mechants, sans education.
Que font les imams pour aider leurs disciples a observer la proprete ? Rien. au contraire ils les encouragent a etre agressifs haineux et repulsifs de tout. Sans laicite et bonne education a partir du jeune age, le pays continuera a creuser sa propre tombe avec une religion destructive prise en otage par les tenants du pouvoir et tous les analphabetes - sans education - du monde. Allez faite la chaine pour un 5ie mandat pour saccager encore plus. allez un 5ie va resoudre tout. Il nous enverra vers l'enfer. Une certitude.

Permalien

Un etat voyou out tous ses membres sont corrompus jusqu'a la moelle n'engendrera que des voyoux.
Comparez nous aux pays ou l'etat est de droit et vous verrez les peuples auquels eduques et civilises ils ont affaire.

Ajouter un commentaire