Aller au contenu principal
Body

Ligue 1 Mobilis

JS Kabylie: Un plan à moyen terme pour remettre le club sur rails

Avec deux belles victoires de rang, la première contre le MC Alger (5-0) et la deuxième face au CR Belouizdad (2 à 0), et aucun match perdu depuis le début du championnat, la JS Kabylie (Ligue 1 Mobilis) signe son retour sur la scène footballistique algérienne après voire frôlé la relégation l'an dernier.

Ces résultats sont "le fruit d’un travail entamé depuis le début de l’année avec une bonne préparation et l’augmentation de la charge de travail", a affirmé à l’APS, le président du club, Cherif Mellal.

Le boss du club kabyle  promet d’autres résultats grâce à un plan à moyen terme mis en place par le staff dirigeant afin de remettre la JSK sur rails, dans les deux ou trois prochaines années.

Assainissement de la situation financière et recherche de sponsors, formation, recrutement de joueurs qui ont la capacité de progresser, rigueur et discipline, sont les grands axes de ce plan entamé juste après avoir sauvé l’équipe de la relégation, et qui a permis aux canaris de se classer provisoirement  premiers au championnat de Ligue 1 Mobilis , a expliqué Cherif Mellal.

"A mon arrivée à la direction de la JSK, la situation financière du club était très difficile à cause des nombreuses créances. Nous avons mobilisé et sensibilisé les joueurs ce qui a assuré le maintien de l’équipe, ensuite nous avons entamé une autre démarche qui est de reconstruire le club avec des joueurs qui ont les capacités d’évoluer et qui ont aussi les qualités techniques. Ces critères nous ont permis d'avancer dans la reconstruction du club", a estimé le président des jaune et vert.

Les décisions ainsi prises par le staff dirigeant "ont permis d’asseoir l’équipe sur de bonnes bases et de la placer dans de bonnes conditions pour que dans deux ou trois ans et avec la stabilité qui est indispensable pour avancer et décrocher des titres, il y aura plus de résultats" a-t-il rassuré.

Plusieurs sponsors frappent à la porte de la JSK

Trouver des sponsors pour réaliser les objectifs du club est aussi au centre des préoccupations du directoire de la JSK. Selon Cherif Mellal, plusieurs d’entre eux ont pris attache avec la JSK. " Il y a beaucoup de sponsors qui nous ont contacté et nous allons discuter avec eux en espérant arriver à des accords" a-t-il dit.

La signature, la semaine dernière, d’un contrat de sponsor avec le plus grand groupe algérien de bâtiment travaux publics et hydraulique Cosider, est une aubaine pour concrétiser les objectifs de la JSK. Cela permettra au club d’être fort financièrement et de concrétiser ses projets tel que l’organisation de stages de formation et surtout la construction du centre de formation de la JSK prévu à Oued Aissi sur un terrain de 4 ha, a-t-il observé.

La promesse faite par Cherif Mellal au public qui avait assisté en juillet dernier à la maison de la culture de Tizi-Ouzou, à la projection en avant-première, du documentaire "Joyeuse Saga des Kanaris" du réalisateur Abderrazak Larbi Cherif, de redorer le blason de la JSK et d’offrir à ces fans une équipe forte, "n’a pas été une réaction à chaud" à un film qui rappelle la glorieuse épopée de la JSK jusqu’aux années 1990, a-t-il confié.

"A mon arrivée à la tête de la JSK, j’étais assuré de pouvoir redresser le club, c’est ce que je suis en train de faire. Mon expérience de joueur de football à l’étranger, même si c’était dans des clubs amateurs, m’a permis de beaucoup apprendre. Je sais que la réussite est le fruit du travail, de la rigueur et de la discipline".

Quant à l’objectif des canaris pour cette saison c’est le podium et pourquoi pas revenir dans les compétitions africaines dans les plus brefs délais" a souligné Cherif Mellal qui a exhorté les supporters du club à faire preuve de "patience" car "le parcours est encore long, à ne pas mettre la pression et à soutenir cette jeune équipe pour qu’elle se donne encore à fond".

Auteur
APS
 

Commentaires

Permalien

Le comportement des racistes anti kabyles setifiens depasse toute imagination grossiertées puis agression avec des pierres des 2000 supporteurs kabyles dont une majorité originaires du nord de setif BENI OUARTILENE BOUANDAS BOUGGAA GUENZET

Ajouter un commentaire