Aller au contenu principal
Body

Ligue des champions

Karim Beenzema envoie le Real Madrid en finale

A l’issue d’une demi-finale retour haletante à Santiago-Bernabeu ce 1er mai, le Real Madrid a obtenu son ticket pour une troisième finale de la Ligue des champions consécutive en obtenant le match nul face au Bayern Munich (2-2). Karim Benzema a inscrit les deux buts des Madrilènes. Les Bavarois peuvent regretter leurs occasions manquées et l’erreur fatale de leur gardien Sven Ulreich.

Le Real Madrid y est. Le 26 mai prochain, à Kiev, le géant espagnol disputera sa troisième finale de la Ligue des champions d’affilée. Pour y parvenir, les Merengue ont dû sortir le bleu de chauffe pour éliminer le Bayern Munich ce mardi 1er mai. Et c’est sans gagner que le Real s’est qualifié face au champion d’Allemagne (2-2).

Comme attendu, c’est un Bayern sans complexe qui s’est présenté à Madrid. Battus la semaine dernière chez eux (1-2), les Bavarois savaient qu’ils devaient marquer au moins deux buts pour espérer aller plus loin. Et le match a débuté de la meilleure des façons pour les visiteurs avec l’ouverture du score signée Joshua Kimmich, comme un bis repetita de la demie aller (3e).

La rédemption de Benzema

Déjà très secoués au tour précédent dans leur stade par la Juventus, les Madrilènes n’ont pas douté très longtemps. Karim Benzema, auteur d’une saison un peu décevante (41 matches, 9 buts et 10 passes décisives toutes compétitions confondues avant le coup d’envoi) et pas épargné par les critiques et même les sifflets ces dernières semaines, s’est chargé de rassurer les siens. D’une tête bien placée, le Français a remis les équipes à égalité (11e).

Dans un premier acte très intense, le Bayern a quand même eu les meilleures occasions. Face à un Franck Ribéry très remuant et un Thomas Müller dangereux mais peu adroit, le Real a plié mais a tenu jusqu’à la pause. Si Cristiano Ronaldo a été peu influent, Karim Benzema a su prendre le relai. Les Allemands, eux, auraient peut-être dû obtenir un penalty après une main de Marcelo dans la surface dans le temps additionnel

Auteur
RFI
 

Commentaires

Permalien

Et Benzema a fait la meme chose l'annee passee en coulant l'Atletico de Madrid en demi-finale de la LDC,
Benzema est interdit de jouer en EDF par un mauvais entraineur appelle Didier Deschamp. Je souhaite l'elimination de l'EDF au premier tour . En attendant la finale de la LDC la semaine prochaine que suremment ce meme DD vas regarder a la tele.

Ajouter un commentaire