Aller au contenu principal
Body

Immigration

L’Algérie ne veut pas des centres pour les migrants clandestins

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé samedi à Nouakchott que l’Algérie "n’acceptera pas d’accueillir des centres pour les migrants clandestins" sur son sol, précisant que la position de l’Algérie à ce sujet a été déjà exprimée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

"La position de l’Algérie a été déjà exprimée, il y a deux jours, par le ministre des Affaires étrangères. L’Algérie n’acceptera pas d’accueillir des centres de ce genre", a-t-il indiqué, faisant observer que "les Européens sont en train de chercher où placer leurs centres".

Ouyahia s’exprimait dans une brève déclaration à la presse internationale au sujet des "centres de débarquements pour migrants clandestins", à son arrivée au Centre des conférences et des congrès où se tiendra le 31ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, dimanche et lundi.

"Il est exclu que l’Algérie ouvre une quelconque zone de rétention", avait affirmé mercredi dernier M. Messahel, au sujet de la crise migratoire, soulignant à ce propos que l’Algérie est confrontée aux mêmes problèmes de l’Europe, dans une interview à RFI.

"Il est exclu que l’Algérie ouvre une quelconque zone de rétention. Nous sommes déjà confrontés aux mêmes problèmes. Nous procédons à des reconductions, mais nous le faisons selon des arrangements que nous avons avec les pays voisins", avait indiqué le chef de la diplomatie algérienne, soutenant que lorsqu’il s’agit de la migration clandestine "il faut que les choses soient bien comprises".

Auteur
APS
 

Commentaires

Permalien

Elli yazraa errih mayassad ghir aghbarou (qui sème le vent ne récolte que de la poussière). Ils ont causés la ruine de la Libye et maintenant ils n'ont qu'a assumer les conséquences. Quelques années avant d’être assassinés feu Kadhafi avait indiqué aux pays européens que s'il ouvrait ses frontières l’Europe serait envahie de migrants. Cela est arrivé mais après son assassinat et le démembrement de la Libye. L’Algérie a été l'un des rares pays qui s'est opposé à cette décision d'intervenir militairement en Libye. Les Turques ont réglés le flux d'immigration vers l’Europe mais ils ont négociés fort et cela leur a permis d'encaisser un montant qui dépasse de loin la vraie compensation. Les européens ont casqués car ils avaient aucun autre choix. Les pays qui accepteront de faire le jeu de la Turquie doivent suivre son exemple.

Permalien

Sur cette question de la gestion des migrants en Algérie, on s'en fout de ce que peuvent bien penser les Américains. Traditionnellement, les USA un pays de migration commence à changer de cap et à vérrouiller leur frontière sachant que la situation devient de plus en plus ingérable et qu'à la longue cela risque de leur exploser en plein visage. Idem pour les Européens qui risquent des dissensions et des fractures de leur édifice si jamais ils continuent sans broncher d'accepter les invasions dont ils sont la cible. Aussi, les autorités Algériennes ne peuvent se permettre d'être laxistes sur un sujet aussi sensible, grave et dangereux pour la stabilité et la paix sociale du pays. L'Algérie ne peut être une zone de rétention de ces migrants Africains ne serait-ce pour une journée. Elle doit s'aligner sur les positions du Maroc et de la Tunisie qui ont récemment, du moins officiellement, refusé une telle offre des Européens. Ces derniers ne désespèrent pas d'ailleurs d'user de tous les moyens pour tenter d'amener les 03 principaux pays d'Afrique du nord à accepter de parquer chez eux le flux de millions de migrants noirs Africains qui quitteront leurs pays chaque année. Chacun, sauf cas exceptionnels, a vocation à rester chez lui et à lutter pour changer sa situation. L'Europe et l'Amérique du nord, aussi généreux soient-ils ne peuvent accueillir chez eux tous les Africains, tous les Arabes, une partie de l'Asie ou de l'Amérique du sud. l'Algérie doit se protéger contre ce nouveau procédé d'invasion qui ne dit pas son nom.

Permalien

Pourquoi devons nous subir et payer les conséquences d une vengeance de Sarkozy sur El Gueddaffi qui a manqué de respect à sa femme Cécilia en lui faisant des avances?
Deux imbéciles arrogants et se croyant tout permis!!!

Permalien

Toute l'afrique du nord est une prison et un centre pour migrants et haragua!Les africains du nord ne rêvent que d en s'évader

Ajouter un commentaire