Aller au contenu principal
Body

COUP DE GUEULE

Le chef d'une organisation truffée de pédophiles dénonce l'assassinat des enfants par l'avortement

Si le culot n'existait pas, il serait incarné par les religions et leurs organisations. Le pape François vient de déclarer que l'avortement était un appel aux tueurs à gages. Comme cela fut toujours le cas, après la période d'une tentative de changer l'image de l’Église par un certain progressisme, le temps finit toujours par dévoiler le pire de la doctrine, incrusté dans un message qui a fait plus de mal à l'humanité que tous les fléaux réunis pendant des millénaires.

Le pape François veut défendre la chance de l'être humain de naître dans un monde qui l'accueille avec la plus grande des dévotions et un amour immense. Mais le pape François, comme tous ses prédécesseurs, a la mémoire courte et une notion de l'interdit qui nous époustoufle tant elle est hypocrite et menaçante.

Des milliers de prêtres, en robe et sans vie affective autorisée en plein jour, soit vivre aux côtés d'un autre être humain, homme ou femme, dans l'amour et l'entraide, n'ont cessé de rejoindre les rangs d'une armée clandestine de pédophiles, sans cesse renouvelée à travers les âges.

Ces hommes qui ne connaissent nullement la souffrance de la femme et l'enfantement hurlent au crime de l'avortement alors qu'une femme risque dans le monde sa vie par les avortements clandestins, toutes les neuf minutes, pour autant que nous en connaissions les statistiques exactes.

Ces hommes qui n'ont souffert d'aucun manque dans leur vie et appartiennent à une communauté qui posséda (et possède encore) les plus grosses fortunes de l'humanité, n'ont aucune idée de ce qu'est un enfant né sans désir ni possibilité matérielle ou d'affection pour lui assurer une vie prometteuse.

Ces hommes qui ont protégé les régimes les plus criminels, les oligarques les plus détestables, ont toujours été aux côtés de l'intolérance, du conservatisme le plus détestable, au nom de valeurs qui leur permettent de posséder un pouvoir spirituel sur les autres.

Ces hommes qui ont dévasté des civilisations entières sous le signe de la croix pour mieux légitimer le glaive sanglant qui suit et précède. Car à ce propos, des millions de morts sont de la responsabilité de la religion catholique, comme des autres.

Pourtant, ces hommes sont toujours prompts à faire la leçon à une humanité qu'ils n'ont jamais voulu protéger, émanciper et lui enseigner la liberté de penser. Ils l'ont muselée au prétexte d'une protection qui n'était que charité. Cette charité qui fait de vous des esclaves et qui ne vous autorise à aucune pensée si ce n'est celle dictée par le protecteur, le soi-disant représentant sur terre du Grand Invisible.

Les propos du pape sont particulièrement choquants, mais c'est une habitude car nous sommes choqués depuis des siècles. Rien ne les arrête dans la poursuite d'une tentative d'abrutissement des esprits et d'une domination spirituelle des crédules.

Mais ils auraient tort de s'en priver car, même en des proportions moindres, ça marche toujours, en tous temps, en toutes religions et en tous lieux. C'est bien le cas dans la législation algérienne, validée par des élections.

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant
 

Commentaires

Permalien

pour ce monsieur l'IVG est un crime aussi grave que tuer un humain,
et il fait semblant de ne pas savoir que violer un enfant c'est pire que le tuer,
le protecteur de ses monstres de pédophiles devrait la fermer pour toujours sauf s'il se repent et dénonce ces actes de pédophilie qui se passe dans ses églises et demande que les coupables soient condamnés par la justice, les hommes d’église ne doivent pas être au dessus des lois, ce ne sont que des hommes,

Permalien

Aycha avait 6 ans au plus 9 ans quand elle fut épousée par le prophet islamique. Donc balayez devant chez vous...

Permalien

Cet article n’a pas raison d’etre publie. Vous nous donnez envie de vomir avec votre morale sans fond. Si un pape rappele son peuple que l’avortement est mauvais cela ne veut pas dire que la pedophilie est bonne. Votre saut illogique est si frappant. Oui l’eglise a ses maques et ses crimes. Mais aller à défendre l’avortement qui est totalement étranger à nos valeurs est plus grave que les crimes de ces prêtres.
Vous ne cessez de nous importer tout ce que vous voyez ailleurs. Pour vous les valeurs de la gauche qui ont ruiner l’occident aujourd’hui vaut la peine d’etre importer et d’etre tester ici.
Soyez un peu à la hauteur de votre noble mission qui est le journalisme et soyez prudent avec vos idées aberrantes que vous ne cessez de nous arroser avec.

Ajouter un commentaire