Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Le Pr Dourari démissionne de l'académie de langue amazighe

Coup de théâtre ! Le professeur Abderrazak Dourari a claqué la porte de la toute nouvelle académie de langue amazighe.

Mauvais départ pour cette institution rattachée à la présidence. A peine les noms de ses membres rendus publics que déjà ça part en vrille.

Le professeur Dourari, une des rares figures médiatiques de cette académie a claqué la porte avant même son installation. Dans un communiqué il explique son choix. "Le choix du président obéit à une logique politique qui relève légalement de la responsabilité du gouvernement conformément à la loi organique portant création de l'académie et devait donc être en adéquation avec une certaine cohérence d'ensemble", observe-t-il.

Le Professeur Dourari révèle qu'il a déjà souligné son opposition à la formule choisie pour cette académie. "J'avais déclaré en juin 2018, après avoir entendu la version finale du statut retenu, lors de la dernière réunion du comité ad hoc chargé de la rédaction dudit projet de loi organique, devant les responsables de l'Etat présents, que je ne m'inscrivais pas du tout dans cette cohérence projetée et que de ce fait je ne pouvais honnêtement être membre de cette institution", écrit-il.

D'où son départ précipité de cette institution de langue amazighe. "Je déclare me retirer de la qualité de membre de cette académie à laquelle je souhaite beaucoup de succès. Je reste disposé à aider l'institution ou le président à chaque fois que mon expertise serait sollicitée", annonce-t-il.
 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

le malheur des amazighs depuis des millenaires et c'est pour cela qu'ils sont vaincus de l'histoire c'est la haine qu'ils ont entre eux leur égoisme etroit leur orgueuil ce monsieur considere que la presidence de l'Academie lui revient de droit divin la la langue amazigh est le dernier de ses soucis

Permalien

De toute la liste des membres de cette "académie", Dourari est le seul qui soit connu, non pas pour son combat pour Tamazight, mais pour sa soumission aux thèses des arabo-islamistes qui ont fini par se déculotter en admettant que Tamazight est une langue du pays. Ils essaient de sauver leur honneur, si tant est qu'ils en ont, en voulant maintenir Tamazight sous la coupe de la langue arabe (langue du coran donc de Dieu, n'est-ce-pas ?) en lui imposant la graphie arabe. Dourari a défendu cette thèse stupide et obscène par le passé et attendait sans doute le retour de l'ascenseur. Mais il ne l'a pas eu; le Pouvoir lui a préféré quelqu'un d'autre à la tête de cette institution. Et il claque la porte en faisant une sortie médiatique.
L'absence totale dans la composition de cette "académie" des vrais scientifiques de Tamazight (ils sont connus et nombreux. Inutile de donner leurs noms; le Pouvoir les connaît bien) montre si besoin est l'absence de sincérité du pouvoir dans la création de cette institution qui lui a été imposée par le combat des défenseurs de Tamazight. On n'en attend rien de positif. Elle aura le même sort que le HCA. Il faut que les organisateurs de ce cirque sachent que les Kabyles ont définitivement tranché la question: seule l'indépendance de la Kabylie apportera les institutions et les moyens pour faire retrouver sa place pleine et entière à Tamazight sur ses terres.

Permalien

Le colonialisme arabomusulman colonise TAMAZGHA et les pauvres peuples autochtones amazighs défaitistes et vaincus.
Il leur impose sa langue coloniale arabe.Un colonialisme est le prédateur de l identité et de la langue de ceux qu il colonise.
Les amazighs doivent arrêter de croire aux mensonges et aux impostures coloniales de l'araboislamisme colonial.Ils doivent d abord se libérer de ce joug colonial.
Tout le reste n est que mensonges coloniales arabes pour araboislamiser TAMAZGHA jusqu'à son anéantissement!
Kateb yacine et le colonialisme arabe

https://www.youtube.com/watch?v=C2hmcTvvqpg

Permalien

Je n'ai rein compris. Concretement pourquoi il a demissioné?

Permalien

En tous les cas ce professeur n'a donné aucune explication ou un alibi concernant sa démission et se dit présent en cas d'aide à cette académie.

Ajouter un commentaire