Aller au contenu principal
Body

Dernière info

Le président Bouteflika limoge le général Hamel

Abdelaziz Bouteflika a limogé mardi le patron de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN), le général Abdelghani Hamel, a annoncé la présidence, sans fournir les raisons de cette mesure visant un homme considéré comme un potentiel successeur du président algérien.

Le président Bouteflika a "signé ce jour deux décrets, le premier mettant fin aux fonctions de M. Abdelghani Hamel en tant que directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) et le second portant sur la nomination de M. Mustapha El-Habiri à la tête de la DGSN", indique la présidence dans un communiqué cité par l'agence de presse APS.

Cette décision inattendue intervient sur fond d'un scandale de trafic de cocaïne qui a éclaboussé de nombreux fonctionnaires dont des magistrats. Des journaux ont fait état de l'implication du "chauffeur personnel" de M. Hamel dans cette affaire.

La DGSN a démenti cette information précisant, dans un communiqué, que la personne mise en cause est "un chauffeur du parc automobile de la direction et non pas le chauffeur personnel du directeur général de la sûreté nationale".

La police a gagné en influence depuis la nomination à sa tête en 2010 du général Hamel, considéré par des analystes comme un potentiel successeur de M. Bouteflika, au pouvoir depuis 1999.

Né en 1955 à Sabra, près de la frontière marocaine, cet ingénieur en informatique s'est engagé dans la gendarmerie à la fin de ses études. Il a occupé plusieurs fonctions avant de devenir patron de la garde républicaine en 2008 avec le grade de général.

En 2010, il a quitté l'armée et a été nommé à la tête de la DGSN, en remplacement d'Ali Tounsi, tué par un des collaborateurs.

Auteur
Avec AFP
 

Commentaires

Permalien

Le pays est un fruit…qui tombe en pourriture ! Je mettrais ma main au feu…que la cocaïne…c’est lui ! Les généraux sont à la tête…de l’import-import…de l’économie…de tous les trafics…de toutes les affaires…à la tête de tout…y compris le pouvoir ! Le Boucher…Tahkout…Haddad…et tutti quanti…ne sont que des prête-noms ! Il va se faire reléguer, un temps...dans un placard doré...

Permalien

enfin les pompiers peuvent respirer et voir clair sans El Habiri
et les policier ne vont voir que du feu avec El Habiri
" les feux de l'amour entre clans"
et le peuple continue a respirer la fumée de la cocaïne " la vrai" et aller voter.
en espérant pouvoir acheter la viande de El Boucher.

Permalien

Si comme vous l'annonciez, Bouteflika se trouve depuis lundi en Suisse pour son check up quand et où a-t-il signé ces 2 décrets? Est-il de retour au pays ou toujours en Suisse? Que des questions, jamais de réponses claires. C'est pire que le brouillard londonien.

Permalien

Hamel is a tyrant. He is responsible for the brutal beating of Doctors, Teachers and Civilians. We will not miss him. He can go to hell soon I hope before a free Algeria can put him in front of a lawful court so he can be judged and punished. Hamel was sacked by his clique...the sharks that feed on each other....so I say fuck you Hamel and fuck you Mustapha El-Habiri too. You will be no better than Hamel. All of you are brutal bastards serving your masters as a private mercenary force.

Permalien

Il est aisé de constater le décalage loufoque et irrationnel de TOUTES les élites algériennes avec la réalité de l' Algérie indépendante. La révolution tant attendue n' aura JAMAIS lieu car et tout simplement l' Algérie "vit" dans un comas irréversible depuis 62 .
ce maintient artificiel est le fait de 2 sinistres tuyaux :
celui du gaz et l' autre du pétrole ...
autrement l' avenir de cette Algérie est cloué dans le passé donc dans une mort lointaine...
les illusions algériennes ont la peau dure ...

Permalien

Il a signé le décret à partir de Genève pendant son "contrôle de routine" ? De qui se moque t-on bon Dieu ? Ça sent le règlement de compte à l'approche du..."cinquième mandant "? car on ne peux pas parler d’élection présidentielle n'est ce pas? Et puis... tiens tiens ... "considéré par des analystes comme un potentiel successeur de M. Bouteflika, au pouvoir depuis 1999" !!!! c'est pas moi qui l'écrit hein ! et le texte est signé de l'AFP !!! Alors les décideurs ont décidé ou pas encore? Je ne sais plus s'il faut rire ou pleurer.
"

Permalien

Qu ils s entretuent entre eux...on s en fout...chacun a des dossiers de corruption sur l autre....regarder la vidéo de 2014 sur Maghreb émergent de l entretien avec Maître Bourayou sur l affaire de la spoliation des espaces verts dans une résidence aux sources,les grues pour les fondations ,de Kamel le boucher étaient accompagnés par des policiers et des gendarmes ...ça veut tout dire

Permalien

il es a Genève pour des soins !!! , comment se fait il qu'il prend une décision pareil et a distance !!! physiquement amoindri , inaudible ; qui a signer se décret ? qui décide ?!! a qui on'a affaire , sa sniffe de par tout , sa sent la dérive au pays des pompette

Permalien

presenté comme moudjahid ,certainement du MALG, les moudjahidines du salon au Maroc
encore un Oudjda et toujours des Oudjda,,l'etat majore de L'ALN, maquis d'Oudjda ont bien
preparé l'apres independance de l'algerie .c'est ,normale ils ont combatu au maroc

Permalien

Bouteflka évacué à Genève, limoge le chef de la police. Le chef de la la police sais que ce n’est pas vrai. Il se laisse faire et ne réagit pas. Zaama zaama!
Moi je suis curieux de savoir combien on l’a payé pour une humiliation comme ça?
Sinon c’est quoi le poste en promotion après ce coup de théâtre. Rappelez-vous! On a eu déjà à Oueld Kadour Story!
Mais le champion qui n’est pas égalé en matière d’humiliation c’est bien Ouyahia, il déclare qu’il applique le programme de Bouteflika, il chauffe l’opinion publique, Bouteflika arrive avec une annulaltion de la décision d’Ouyahia comme un sauveur. Humiliation sur humiliation, mais il trouve son compte pareil.
Tebboune kif kif il vient s’attaquer à la mafia financière, pour appliquer le programme de Bouteflika et le Frère Said fait des grimaces derrière lui. Quelques semaines out! Sans donner signe de vie.
Sans oublier le fameux Sellal aussi qui a respecté à la lettre le programme de Bouteflika et finalement on lui a montré la porte de sortie, sans faire un simple tour en arrière. Sont tous éclipsés.
Nous savons tous qu’ils sont des figurines des marionnettes, mais à quel prix?
Même les chefs du FLN ont goûté à ça, à leurs têtes l’avocat Ali Benflis, l’integriste belkhadem le Drabki Saadani, et finalement un clown , le prochain c’est Quoi?
Mais toujours la même question à quelle prix ils ont joué le rôle? Ce n’est pas vrai que ces gens font de la politique.

Permalien

L'Algérie n'a jamais été indépendante. des colons internes ont remplacé les colons externes. La torture physique est remplacée par la torture morale. La hogra, la corruption, le vol et les trafics en tout genre sont érigés en système de gouvernance. Pendant ce temps, le petit peuple meurt à petit feu...

Ajouter un commentaire