Aller au contenu principal
Body

Crise dans le secteur de l'Education nationale

le Satef dénonce les "menaces" et "mesures clientélistes" du ministère du Travail

Nous dénonçons les menaces à l'encontre de nos camarades enseignants  et les différentes entraves au libre exercice syndical. Nous refusons le remplacement de nos camarades grévistes par des contractuels sans aucune expérience ce qui va influer négativement sur le niveau de nos enfants qui ne cesse de se dégrader quotidiennement.

Nous refusons de prendre en charge les horaires de nos camarades grévistes par des heures supplémentaires.

Nous dénonçons les pratiques malsaines et clientélistes du ministère du Travail qui au lieu de chercher à régler légalement le problème de la grève enclenché par un syndicat autonome, utilise les méthodes clientélistes et hors la loi pour piétiner les lois de la république.

Ce ministre vient de découvrir par enchantement les syndicats autonomes, lui qui les a complètement ignorés lors de l'installation de la commission d'étude des métiers pénibles.

Ce même ministère refuse jusqu'à présent d'octroyer des agréments pour les syndicats autonomes et parle de respect des lois de la république!

Nous refusons la normalisation de la société algérienne, et nous leur disons que nous nous ne  sommes pas des renégats.

Les deniers de l'Etat sont distribués sous forme de subventions par ce même ministère à des syndicats et à des associations "normalisés" et apprivoisés sans aucune norme ni étude!

Le Satef

Boualem Amoura

Auteur
Boualem Amoura
 

Commentaires

Permalien

Après au moins quatre années de tergiversations, il faut reconnaître que la ministre actuelle de
l’éducation n’a pas pu ou n’a pas su établir des liens et des discussions sérieuses avec la
communauté des pédagogues. Son slogan n’est que celui de : « les portes sont toujours
ouvertes pour entamer des discussions». Ce dialogue a été entamé par les deux précédents
responsables du secteur, Benbouzid et Baba Ahmed. Il dure depuis au moins dix années,
depuis l’année 2008, année de la confection des statuts particuliers de ce secteur. C’est une
vraie perte de temps pour le pays et la nation. Ce dialogue est de sourds.

Permalien

Les enseignants malheureux étaient autrefois entourés de considération et vivaient dans
l'aisance. Ils sont tous dans une « misère relative » comparativement à d'autres franges de la
société. Combien revient un enseignant en fin de carrière, soit après trente deux années de
loyaux services? Trois cents euros !

Permalien

Doléances des personnels pédagogique et administratif
On ne les connait même pas ou on ne les connait que vaguement. Elles sont constituées du
salaire, de la gestion des oeuvres sociales et normalement des conditions de travail
pédagogique. Dans toute communication, il faut informer, sensibiliser, débattre et capitaliser
ou mieux diffuser les résultats des négociations. Il est temps qu’une conscience pédagogique
naisse en Algérie. Pourquoi il ne peut y avoir une suite positive à ces doléances? La voie
salutaire consisterait à améliorer les conditions de travail encore médiocres du personnel
enseignant. Avec l’inflation et la dévaluation, les mauvais salaires des enseignants sont
démotivants. Chaque année, les enseignants de l’Education nationale sont contraints à la
grève. Pourquoi on ne règle pas définitivement les questions en suspens depuis des années?

Permalien

A l’âge des réseaux sociaux et de l’Internet, menacer les enseignants de licenciement ou de
radiation, serait un crime contre une frange de la population algérienne " en détresse ".
Pourquoi les responsables algériens ont fait du salaire un sujet tabou ? Parce que, eux sont
servis gratuitement.
Ibrahimi, Benmohammed, Benbouzid, Baba Ahmed, Benghabrit et les autres qu’on n’a pas cité par oubli et non par omission tous des MEN, ministres de l’enseignement national, ne sont pas originaires de l’Education nationale. Ils sont tous issus de l’Enseignement supérieur. C’est le noeud gordien, pour ne pas dire c’est le véritable mal fait à ce secteur. Le secteur éducatif est représenté par des universitaires ou des professeurs qui n’ont pas connu ce monde ni ses heurts, malheurs ou ses déboires. A notre connaissance, seul Kherroubi était de l’éducation. La Ministre est sociologue.

Permalien

Conclusion
Il faut attirer les meilleurs enseignants aux écoles, collèges et lycées en les payant
correctement et pour leurs titres, licence, master, magister et même doctorat.
Dans les pays développés, l’éducation est un nouvel outil qualitatif d’évaluation de leur
développement. Cette situation morbide a trop duré. Une des résolutions salvatrices de
l’avenir de notre progéniture tenue en otage est que les responsables politiques nomment le
président du syndicat Cnapeste nouveau ministre de l’Education Nationale. Il est locataire de
la maison éducation nationale. Jacques Delors, un ancien syndicaliste, est devenu un pilier de
la Communauté Européenne. Sur la sphère, comme sur notre terre, le chemin le plus court
entre deux points n’est pas la ligne droite mais la ligne géodésique, la ligne qui « épouse »
aussi le relief entre les deux points. A l’université, dans le module « résistance des
matériaux », on apprend à nos étudiants que « la rigidité fait la cassure ». A bon entendeur.

Permalien

Leurs seules intérêts sont les avantages du poste!..
Envoyer leurs enfants à l'étranger avec l'argent du peuple, pour des vacances, pour des études, pour y vivre pendant la semaine et revenir au bled en week-end! Le sport national est maintenant d'avoir un appartement à Paris, une résidence de bord de mer en Espagne, des comptes dans les paradis fiscaux! J'en passe et des meilleures . Discussion de salon à Alger!: "Je passe mes vacances en Espagne, ensuite je vais rendre visite à mes enfants qui sont inscris dans une école privée à Paris, nous logerons dans notre appartement dans le XVIème et après nous passerons les fêtes de fin d'années toujours à Paris!.....
-Mais d'où vous vient tout cet argent?....
-Bouh aalick! RADJLI kAM-kOUM FI EL HOUKOUMA!....

Ajouter un commentaire