Aller au contenu principal
Body

Polémique

Le wali de Boumerdès a-t-il raison ? Ou tort ? A vous de voir (Vidéo)

Le wali de Boumerdès, Madani Fouatih Abderrahmane, a soulevé un tollé sur les réseaux sociaux. Au cours d'une sortie de terrain, il est pris à partie par des citoyens en colère. Chacun y va de sa réclamation... Le wali s'emporte devant le manque de civisme des citoyens. Toute la question pour un responsable qui va vers les administrés est de savoir comment répondre dans l'ordre et convaincre quand ceux-ci ont perdu confiance en l'autorité ?

Comment réagir ? La première vidéo le wali, pris à partie, s'enflamme. Dans la seconde, il explique son rôle de wali et ses responsabilités face aux énormes attentes.  

Auteur
Yacine K.
 

Commentaires

Permalien

UNE FEMME MILITANTE SOCIALEMENT S'EST VU REFUSER SON RELOGEMENT
DEMAIN 8 MARS 2018 . BEAUCOUP DE FEMMES QUI ONT OEUVRE INLASSABLEMENT POUR ALLÉGER L’OPPRESSION DU QUOTIDIEN DES ALGÉRIENS PAR LEUR CONTRIBUTION CAPITALE DANS LES MOUVEMENTS ASSOCIATIFS ALGÉRIENS DEMEURENT OUBLIÉES PAR LES MÉDIAS ALGÉRIENS TELLES QUE MADAME SAHRAOUI LEILA DE FIGUIER 2 A BOUMERDES QUI A FONDE D'ABORD UNE ASSOCIATION LOCALE BAPTISÉE L'ASSOCIATION DES FEMMES SINISTRÉES DE BOUMERDES DURANT LA PÉRIODE POST SISMIQUE DU SÉISME 2003 , ENSUITE ELLE A FONDE UNE AUTRE ASSOCIATION QU'ELLE A BAPTISÉE L'ASSOCIATION DES FEMMES ALGÉRIENNES DE DEMAIN ET ENFIN L'ACTUELLE ASSOCIATION LOCALE DU PLANNING FAMILIAL DE BOUMERDES . ELLE A OEUVRE DONC INLASSABLEMENT DE MANIÈRE FABULEUSE AU BIEN ETRE ET AU DÉVELOPPEMENT LOCAL DE CETTE POPULATION DE FIGUIER A BOUMERDES AVEC TOUTE CES ASSOCIATIONS CONFONDUES QU'ELLE A FONDÉES .
AUJOURD'HUI A L'OCCASION DE LA JOURNÉE DU 8 MARS 2018 ET EN DÉPIT DE SON BILAN D’ACTIVITÉ ASSOCIATIVE , MADAME SAHRAOUI LEILA S'EST VU REFUSER ARBITRAIREMENT ET CYNIQUEMENT L’ACCÈS A SON RELOGEMENT DANS LE CADRE DU RELOGEMENT DES SINISTRES SISMIQUES DE FIGUIER 2 DES CHALETS A BOUMERDES DONT LE QUOTA DE LOGEMENTS DISPONIBLES VA ETRE ATTRIBUE AUX OCCUPANTS DE CE SITE DES CHALETS DE FIGUIER 2 A BOUMERDES AUJOURD'HUI MÊME A L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA FEMME QUI COÏNCIDE AVEC LA DATE DU 8 MARS 2018.

Permalien

Chaâb rekhis, un pays policier, il y'a autour de lui plus de gendarme et garde corps que de personnes citoyennes, si on peut appeler ça des citoyens. Un véritable janissaire. Plus ils se font humilier, plus ils en redemandent...;

Permalien

Il manque d'humilité, de compassion et du haut de son poste cette moue méprisante qui montre un manque flagrant de communication et, au niveau de cette responsabilité cela pourrait créer des vagues sociales difficiles à gérer.
Dommage. Je connais Boumerdès et reconnais que la ville de Boumerdès est agréable surtout ces belles constructions dont l'harmonie est bien remarquable.

Permalien

tout le monde est coupable,
les logements, LSP, LPP, LPA, AADL LF, l'autoconstruction, la promotion immobilière toutes ces formules et ces systèmes de distributions créent la spéculation et le loguent est devenu une affaire rentable pour tout le monde,
bonne continuation,

Permalien

Bonjour,

Personnellement, je salue l'initiative de ce préfet que d'aller à la rencontre des citoyens. Une pratique peu répandue en ane-j'ai-ri et pour cause!

D'une part, il faudra rappeler que , NORMALEMENT, ce genre de déplacements est plus l'affaire des " élu(e)s" que celui des commis de l'Etat en général.

D'autre part, et à titre d'exemple, moi, pourtant ane-j'ai-rien comme les autres, j'aurais beaucoup de mal à aller à la rencontre d'une populace qui ne me ressemble en rien. Il n'y a qu'à voir les images. On se croirait au Pakistan tant le tissu est abondant. Et ces " Ya Sid El'Wali ma 3éndich" ... sans aucune gène. Pourtant, il existe des coins dans cette même ane-j'ai-ri où la misère sociale est tout aussi présente mais ....avec de la retenue, de la hchouma si vous préférez. Qu'est-ce que c'est cette façon de crier face caméra sa famine!
Ajoutez à cela les reproches, toujours face caméra, de quelques barbus pas tout à fait "repentis" ... mébla Rabbi si j'étais ce Préfet, je démissionnerai non pas par constat d'incompétence mais plutôt pour INCOMPATIBILITÉ avec cette populace faite d'islamistes light, d'éternels assistés sociaux ...

Permalien

je ne comprends rien de ce bla bla bla qui s'est dit, mais ce que je vois, c'est des pov-cons, qui vont quemander devant quelqu'un de bien habille', et tres bien guarde' ! Ces guardent ne sont tout de meme pas importe's de chine ou d'ailleurs, si ? Il arrivera un temps, ou une vieille comme celle dans la video fera face a ses propres enfants ou grand-enfants... logique ! c'est tout le monde qui envoie ses enfants aux ecoles d'abrutissement, quotidiennement ! Avance en arriere ya si bouzid !

Permalien

Tous les algériens sont devenus des assistés...ils veulent tout gratuitement et sans aucun effort.
La construction anarchique de millions de logements a défiguré le paysage et a crée des ghettos qui vont être le lieu de violence et misère.
Le manque d entretien et d infrastructures dans ces ghettos en font déjà de grands bidonvilles...
Remplacer d anciens bidonvilles avec de nouveaux bidonvilles ne sert à rien...

Permalien

Le comportement de certains hauts fonctionnaires ressemblent à s'y méprendre celui des caïds du temps du colonialisme. Mais en vérité, nous avons changé de colons en 1962 tout simplement.

Permalien

Mes Chers amis Journalistes Bonjour

il est humanitairement un devoir pour vous de publier la détresse de la famille Sahraoui Boualem d'appartenance ethnique berbère qui souffre le martyr d’être abandonne par le Wali et le chef de Daira de Boumerdes suite au refus lui attribuer un logement dans le cadre de son relogement par la commission faussaire d'attribution des logements et du relogement des sinistres sismiques du site des chalets de Figuier 2 a l'est de la commune de boumerdes . Sachez que le Wali de boumerdes et le chef de daira de boumerdes ont terriblement malmené les sinistres sismiques de figuier Z et de Figuier 2 lors de leur visites sur les lieux du démantèlement des chalets qui ont coïncidé conjointement avec l’opération du relogement de ces sinistres sismiques de 2003 et la journée mondiale de la femme du 8 mars 2018 . Ce wali et ce chef de daira ont fait pleurer plusieurs femmes avec leurs arrogances a qui ils ont explique de maniéré ambiguë et douteuse pourquoi ces femmes se sont vu refuser leur relogement en les invitant a introduire un recours contre ce refus de relogement alors que tout le monde sait que de nombreux occupants des chalets ayant beneficie d'un relogement n’étaient pas des sinistres sismiques mais des indus occupants qui les uns ont acheté leur chalets d'autres les ont eu par donation ...etc a l'exemple de ce cette personne venue de annaba pour s'acheter un chalet a figuier et voila qu'elle se retrouve avec un logement neuf dans le cadre du relogement des sinistres de Figuier 2 . De ce fait , le le wali de boumerdes a répondu cyniquement et avec arrogance a la population sinistrée sismique de figuier 2 et Z que le relogement des sinistres n'est pas du ressort de la compétence du Wali mais de la responsabilité exclusive du chef de Daira et en présence meme de ce chef de Daira , toujours est-il que cette mise en scène orchestrée par le wali en désignant le chef de daira comme le responsable unique de l'attribution de ces logements est sarcastiquement une moquerie a l'encontre de cette population et des femmes sinistrées qui ont célébré ne pas la journée mondiale du 8 mars 2018 mais par malheur leur desaroi et tristesse dont Madame Sahraoui Leila et Sahraoui Mohamed yasser qui se sont vu refuser leur relogement en dépit du fait qu'ils occupent ce chalet numéro 221 a figuier 2 a EL-Karma depuis l’année 2003 . Le chef de Daira a menti a cette famille de Sahraoui Boualem en leur faisant croire que leur recours sera étudie et qu'ils y seront reloges comme les autres mais dans ce cas la pourquoi ce chef daira de boumerdes a -t-il ordonne a la sonelgaz de couper l'electricite a cette famille sahraoui et il l'a fait Egalement pour l'eau avec EPEAL , c'est justement pour inciter cette famille a abandonner le chalet et le faire détruire sans que cette famille n’accède au relogement .

il s'agit la de vous transmettre un SOS de l'injustice qui s'abat sur cette famille sinistrée du séisme 2003 et qui habite ce chalet 221 depuis cette date de 2003 jusqu’à ce jour .

Cordialement
Belakhdar Gamal

Permalien

Mes Chers amis Journalistes Bonjour

il est humanitairement un devoir pour vous de publier la détresse de la famille Sahraoui Boualem d'appartenance ethnique berbère qui souffre le martyr d’être abandonne par le Wali et le chef de Daira de Boumerdes suite au refus de lui attribuer un logement dans le cadre de son relogement par la commission faussaire d'attribution des logements et du relogement des sinistres sismiques du site des chalets de Figuier 2 a l'est de la commune de boumerdes .
Sachez que le Wali de boumerdes et le chef de daïra de boumerdes ont terriblement malmené les sinistres sismiques de figuier Z et de Figuier 2 lors de leur visites sur les lieux du démantèlement des chalets qui ont coïncidé conjointement avec l’opération du relogement de ces sinistres sismiques de 2003 et la journée mondiale de la femme du 8 mars 2018 .
Ce wali et ce chef de daïra ont fait pleurer plusieurs femmes avec leurs arrogances a qui ils ont explique de maniéré ambiguë et douteuse pourquoi ces femmes se sont vu refuser leur relogement en les invitant a introduire un recours contre ce refus de relogement alors que tout le monde sait que de nombreux occupants des chalets ayant bénéficie d'un relogement n’étaient pas des sinistres sismiques mais des indus occupants qui les uns ont acheté leur chalets d'autres les ont eu par donation ...etc. a l'exemple de ce cette personne venue de Annaba pour s'acheter un chalet a figuier et voila qu'elle se retrouve avec un logement neuf dans le cadre du relogement des sinistres de Figuier 2 .
De ce fait , le wali de boumerdes a répondu cyniquement et avec arrogance a la population sinistrée sismique de figuier 2 et Z que le relogement des sinistres n'est pas du ressort de la compétence du Wali mais de la responsabilité exclusive du chef de Daira et en présence même de ce chef de Daïra , toujours est-il que cette mise en scène orchestrée par le wali en désignant le chef de daira comme le responsable unique de l'attribution de ces logements est sarcastiquement une moquerie a l'encontre de cette population et des femmes sinistrées qui ont célébré ne pas la journée mondiale du 8 mars 2018 mais par malheur leur désarroi et tristesse dont Madame Sahraoui Leila et Sahraoui Mohamed Yasser qui se sont vu refuser leur relogement en dépit du fait qu'ils occupent ce chalet numéro 221 a figuier 2 a EL-Karma depuis l’année 2003 .
Le chef de Daira a menti a cette famille de Sahraoui Boualem en leur faisant croire que leur recours sera étudie et qu'ils y seront reloges comme les autres mais dans ce cas la pourquoi ce chef daïra de boumerdes a -t-il ordonne a la sonelgaz de couper l'électricité a cette famille sahraoui et il l'a fait Egalement pour l'eau avec EPEAL , c'est justement pour inciter cette famille à abandonner le chalet et le faire détruire ensuite sans que cette famille n’accède au relogement.
il s'agit la de vous transmettre un SOS de l'injustice qui s'abat sur cette famille sinistrée du séisme 2003 et qui habite ce chalet 221 depuis cette date de 2003 jusqu’à ce jour.
Cordialement
Belakhdar Gamal

Permalien

LE WALI DE BOUMERDES S’EST DEROBE A SA RESPONSABILITE PRIMORDIALE EN REJETANT TOUTE RESPONSABILITE DE REFUS DE RELOGER CERTAINS SINISTRES DU SEISME 2003 AU CHEF DE DAIRA DE BOUMERDES .

Mes Chers amis Journalistes Bonjour

il est humanitairement un devoir pour vous de publier la détresse de la famille Sahraoui Boualem d'appartenance ethnique berbère qui souffre le martyr d’être abandonne par le Wali et le chef de Daira de Boumerdes suite au refus lui attribuer un logement dans le cadre de son relogement par la commission faussaire d'attribution des logements et du relogement des sinistres sismiques du site des chalets de Figuier 2 a l'est de la commune de boumerdes . Sachez que le Wali de boumerdes et le chef de daira de boumerdes ont terriblement malmené les sinistres sismiques de figuier Z et de Figuier 2 lors de leur visites sur les lieux du démantèlement des chalets qui ont coïncidé conjointement avec l’opération du relogement de ces sinistres sismiques de 2003 et la journée mondiale de la femme du 8 mars 2018 .
Ce wali et ce chef de daïra ont fait pleurer plusieurs femmes avec leurs arrogances a qui ils ont explique de maniéré ambiguë et douteuse pourquoi ces femmes se sont vu refuser leur relogement en les invitant a introduire un recours contre ce refus de relogement alors que tout le monde sait que de nombreux occupants des chalets ayant bénéficié d'un relogement n’étaient pas des sinistres sismiques mais des indus occupants qui les uns ont acheté leur chalets d'autres les ont eu par donation ...etc. a l'exemple de ce cette personne venue de Annaba pour s'acheter un chalet a figuier et voila qu'elle se retrouve avec un logement neuf dans le cadre du relogement des sinistres de Figuier 2 .
De ce fait , le wali de boumerdes a répondu cyniquement et avec arrogance a la population sinistrée sismique de figuier 2 et Z que le relogement des sinistres n'est pas du ressort de la compétence du Wali mais de la responsabilité exclusive du chef de Daira et en présence même de ce chef de Daïra , toujours est-il que cette mise en scène orchestrée par le wali en désignant le chef de daïra comme le responsable unique de l'attribution de ces logements est sarcastiquement une moquerie a l'encontre de cette population et des femmes sinistrées qui ont célébré ne pas la journée mondiale du 8 mars 2018 mais par malheur leur désarroi et tristesse dont Madame Sahraoui Leila et Sahraoui Mohamed Yasser qui se sont vu refuser leur relogement en dépit du fait qu'ils occupent ce chalet numéro 221 a figuier 2 a EL-Karma depuis l’année 2003 .
Le chef de Daira a menti a cette famille de Sahraoui Boualem en leur faisant croire que leur recours sera étudie et qu'ils y seront reloges comme les autres mais dans ce cas la pourquoi ce chef daïra de boumerdes a -t-il ordonne a la sonelgaz de couper l'electricite a cette famille sahraoui et il l'a fait Egalement pour l'eau avec EPEAL , c'est justement pour inciter cette famille a abandonner le chalet et le faire détruire sans que cette famille n’accède au relogement .

il s'agit la de vous transmettre un SOS de l'injustice qui s'abat sur cette famille sinistrée du séisme 2003 et qui habite ce chalet 221 depuis cette date de 2003 jusqu’à ce jour.

Cordialement
Belakhdar Gamal

LE CHEF DE DAIRA DE BOUMERDES EST LE COUPABLE
Mes Chers amis Journalistes Bonjour
il est humanitairement un devoir pour vous de publier la détresse de la famille Sahraoui Boualem d'appartenance ethnique berbère qui souffre le martyr d’être abandonne par le Wali et le chef de Daira de Boumerdes suite au refus de lui attribuer un logement dans le cadre de son relogement par la commission faussaire d'attribution des logements et du relogement des sinistres sismiques du site des chalets de Figuier 2 a l'est de la commune de boumerdes .
Sachez que le Wali de boumerdes et le chef de daïra de boumerdes ont terriblement malmené les sinistres sismiques de figuier Z et de Figuier 2 lors de leur visites sur les lieux du démantèlement des chalets qui ont coïncidé conjointement avec l’opération du relogement de ces sinistres sismiques de 2003 et la journée mondiale de la femme du 8 mars 2018 .
Ce wali et ce chef de daïra ont fait pleurer plusieurs femmes avec leurs arrogances a qui ils ont explique de maniéré ambiguë et douteuse pourquoi ces femmes se sont vu refuser leur relogement en les invitant a introduire un recours contre ce refus de relogement alors que tout le monde sait que de nombreux occupants des chalets ayant bénéficie d'un relogement n’étaient pas des sinistres sismiques mais des indus occupants qui les uns ont acheté leur chalets d'autres les ont eu par donation ...etc. a l'exemple de ce cette personne venue de Annaba pour s'acheter un chalet a figuier et voila qu'elle se retrouve avec un logement neuf dans le cadre du relogement des sinistres de Figuier 2 .
De ce fait , le wali de boumerdes a répondu cyniquement et avec arrogance a la population sinistrée sismique de figuier 2 et Z que le relogement des sinistres n'est pas du ressort de la compétence du Wali mais de la responsabilité exclusive du chef de Daïra et en présence même de ce chef de Daïra , toujours est-il que cette mise en scène orchestrée par le wali en désignant le chef de daïra comme le responsable unique de l'attribution de ces logements est sarcastiquement une moquerie a l'encontre de cette population et des femmes sinistrées qui ont célébré ne pas la journée mondiale du 8 mars 2018 mais par malheur leur désarroi et tristesse dont Madame Sahraoui Leila et Sahraoui Mohamed Yasser qui se sont vu refuser leur relogement en dépit du fait qu'ils occupent ce chalet numéro 221 a figuier 2 a EL-Karma depuis l’année 2003 .
Le chef de Daira a menti a cette famille de Sahraoui Boualem en leur faisant croire que leur recours sera étudie et qu'ils y seront reloges comme les autres mais dans ce cas la pourquoi ce chef daïra de boumerdes a -t-il ordonne a la sonelgaz de couper l'électricité a cette famille sahraoui et il l'a fait Egalement pour l'eau avec EPEAL , c'est justement pour inciter cette famille à abandonner le chalet et le faire détruire ensuite sans que cette famille n’accède au relogement.
il s'agit la de vous transmettre un SOS de l'injustice qui s'abat sur cette famille sinistrée du séisme 2003 et qui habite ce chalet 221 depuis cette date de 2003 jusqu’à ce jour.
Cordialement
Belakhdar Gamal

Ajouter un commentaire