Aller au contenu principal
Body

Des journalistes algériens bien dociles

L’embarrassant échange entre Macron et la journaliste de Médiapart (Vidéo)

Emmanuel macron a rejoint seul et en retard la salle de conférences où les journalistes l’attendaient. "La rencontre avec le président a duré plus longtemps que prévue", avait-il justifié. 

Le discours traditionnel d’après-rencontre entre chefs d’Etats a duré un peu plus d’une quinzaine de minutes. S'en est suivie une séance de questions-réponses qui ressemblait plutôt à une partie de ping-pong, Macron-journalistes, tant les questions étaient prévisibles voire sans intérêts. En tout cas, pour la plupart des Algériens.

Que pense M. Macron de la décision de Trump sur Jérusalem ? Que pense Monsieur le président du manque d’investisseurs français en Algérie, du climat des affaires, re-Trump, une question sur le Proche-Orient, puis sur la Libye (question posée par un journaliste d’Ennahar!). Rien. Walou. Aucune question avec un niveau de difficulté supérieur à un, sur l’échelle de Richter, capable de secouer l’impassible Macron ? Aucun micro ne semble le faire trembler. 

Pourtant, il y avait matière à interpeller le jeune et "moderne" président des Français. Des questions sur sa visite qui cautionne un régime mafieux et corrompu. Une question sur les droits de l’homme allègrement bafoués en Algérie, le devenir des prisonniers d’opinion, la liberté de la presse malmenée, les harragas, l’état de santé du président et son alacrité légendaire, la corruption cosmographique dans le bled, la mainmise d’un clan sur les richesses du pays, la crise économique, la planche à billets, les gaz de schistes, les avoirs des dignitaires algériens et de leurs enfants en France…etc. Mais rien, ou presque !

Rachida El Azouzi de Médiapart sauve l’honneur !

Il aura fallu attendre la fin de l’exercice des questions-réponses, auxquelles s’est adonné Emmanuel Macron, pour qu’enfin, et surgissant de nulle part, une journaliste de Médiapart pose une question de fond. "Vous avez rencontré aujourd’hui le président Abdelaziz Bouteflika, ses ministres, le président du Conseil de la nation, mais également des représentants de la société civile algérienne dont des voix particulièrement critiques envers les hommes politiques algériens, n’est-ce pas là un paradoxe ?", faisait-elle remarquer.

Cherchant ses mots et visiblement embarrassé, le président français répond par une courte question, faisant mine de ne pas saisir le sens. "Pourquoi, eh, au contraire !?", répondit-il en haussant les épaules à plusieurs reprises. Puis il enchaîne en faisant des comparaisons fortuites entre les critiques dont il est le sujet en France, et celles qu’essuie le régime autoritaire de son hôte.

La journaliste le reprend : "Il se trouve que ces voix-là ont du mal à être entendues ici", insiste-t-elle. Le président Macron se lance alors dans des "pérégrinations" politicardes empreintes de langue de bois et de propos vagues, bottant en touche et faisant au même temps le ramasseur de balles. "Il n’y a pas de paradoxe !!! glisse-t-il. J’ai rencontré des écrivains, des intellectuels, des entrepreneurs, des caricaturistes… ". Cet inventaire ne convainc pas la journaliste. Elle charge : "Moi, ces gens-là m’ont parlé d’une société qui était malade d’un régime malade". Deux fois le mot "malade" dans une même phrase, ça en faisait presque trop pour Emmanuel Macron, qui venait de sortir d’une heure d'une rencontre avec un vieux malade.

Il en perd littéralement son latin. Il bafouille : "Je, je, je… Rendez-vous compte alors. Ben voilà. Je veux dire qu’il n’y a pas de paradoxe. Moi.. chéh…chui libre, chui venu ici, j’ai d’ailleurs demandé que plusieurs rendez-vous soit installés. En transparence avec les autorités algériennes, j’ai rencontré des gens qui pensent différemment. C’est ça un pays. Ce sont des expériences multiples. Et donc j’y vois aucun paradoxe", peinait le président français à construire un raisonnement intelligible. 

Si une seule question de fond a fait de Macron un baragouineur, que serait-il devenu si nos journalistes algériens avaient osé poser de vraies questions. Ça aurait au moins pu faire avancer quelque peu le Schmilblick. 

Hier encore, trois médias algériens, TSA, El Watan, et El Khabar ont publié des entrevues que leur a accordées le président Français Emmanuel Macron. Des entrevues dignes pour la plupart, d'une oeuvre de l’APS ou de l’ENTV !!!

Malheureusement, aucun de ses médias,n’a posé les questions qui fâchent. Autocensure, pressions où entente avec leur interlocuteur ? Le mystère reste entier.

Auteur
Hebib Khalil

Commentaires

Permalien

une visite mystère, elle reste mystérieuse pour tous les Algériens dont beaucoup d'entre eux galèrent à l'étranger ou se font manger par des sardines en mer méditerranée. 60 ans déjà regarder! la Pologne, la République tchèque ... en moins de 20 ans ils ont su rattraper leur retard en misant sur leurs jeunesses et une politique respectée dans le pays. La réaction des citoyens est entendue ; ces pays ont réussi à garder leur force vive, pour nous Jeunes Algériens (Maghrébins) nous faisons le bonheur des autres pays. Merci Houari Boumédienne et c'eux qui ont suivi jusqu’à ce jour. Algérie malade ,Maghrébe malade de ses goinfres qui n'ont pas de font et ne regarde vers l’horizon.

Permalien

Pourquoi faut-il que ce soit le président français qui soit le porte-drapeau des oppositions algériennes? Quand donc ces opposants de tous bords (que l'on entend surtout dans les chaumières), se décideront-ils à se regrouper et lancer un vrai mouvement démocrate? Ne rien attendre des autres et réagir à l'intérieur du pays, voilà la solution...

Permalien

Et on a noté avec quel courage on nous a rapporté la légendaire témérité des journalistes et avec quelle audace on a évité les moins impertinents.

Permalien

Sir !
Hollande est venu à Alger le 19 décembre 2012 . Macron l'a fait le 6 décembre 2017 . Pour rappeler au Hizb fransa , que l'Emir Abdel Kader s'était rendu le ... 21 décembre 1847 !
Ces événements n'étaient pas fortuits ! D'ailleurs , Macron , au lieu d'aller à la Grande-poste , a préféré la place Emir A.E.K. Pour rappeler , indirectement , que l'Algérie était , est et restera française !
Mr Ali Missouni US Goulag in Algeria .
Nb.1 La " sortie de Trump " , ce 6 décembre , n'est pas fortuite , non plus ! Pour envoyer un message indirect , à l'unique Hôte du Goulag US d'Algérie . La Bande des 4 plus 1 ( Algérie , France , Israël , le Vatican et les USA ) sera là pour ... blanchir le 6ème mandat du pire traître , que l'Algérie ait donné depuis un certain Bacri ! Un individu qui a passé la plus belle journée de sa vie , ce 6 décembre 2017 .
Nb.2 La France a donné asile au MAK qui rêve de faire de la Kabylie un département français !
Dans cette région , le français est enseigné en première langue dans les écoles maternelles . Les noms français des villes algériennes reviennent peu à peu : il y a une compagnie de bus intitulée " Fort National " . Une autre a pour nom " Guyotville " ! Le nom de Bougie refait surface dans beaucoup de quartiers de Béjaia . Sans aucune réaction de la part du Colonialisme noir !
Nb.3 Pour la petite histoire : lors de la dernière visite de Hollande ,à Alger , Béjaia a organisé un" défilé de la victoire " , avec des voitures françaises des années 50 et 60 , ressorties des garages du Hizb fransa !
Nb.4 Le Hizb fransa était là , ce 6 décembre , pour accueillir Macron . Avec des yous-yous .

Permalien

En 1830, un "Coup d'éventail" a fait éternuer la France.
En 2017, la même France, forte d'expérience, évite la climatisation au Burkina-faso!....
Toujours en 2017, toujours cette même France, très expérimentée en atmosphères étriquées, esquive sans difficulté les vérités gênantes, et n'hésite pas a tirer le meilleur d'un pays en décomposition. Ne dit-on pas que:" l'emblème français, le coq respire l'odeur de ses excréments et se complaît à patauger dans ses déjections!....Ici, au moins, ce gallinacé Gaulois se délecte sans vergogne et retenue du contenu du poulailler qui lui est proposé!.....

Permalien

Mes potes, ce que je vous recommande, et je suis passe' par-la, c'est une douche froide ca aide a se reveiller. Il a raison de dire, que ce que les politiques et les journaleux qui s'y abreuvent, decrivent comme probleme est la solution ! Je conseille a tout un chacun de jeter des coups d'oeil sur 2 icones viandement(c.a.d. pas des croise's mais 100% Algeriens/Kabyles) font pour s'imposer aussi bien en France qu'en Europe. Zidane et Benzema: Apres l'entrainnement, ils restent et se donne une seance prive'e. Et quand ils rentrent chez eux, ca recommence !

Bref, ce que dit le Macaron, qui est plus sympa que je le pensais, est que LA CULTURE D'ASSISTANAT, NE PRODUIT RIEN QUE DES PROBLEMES, ET NE CHANGE RIEN A RIEN. Au passage, il n'a rien invente' !

Bref, vu de 10 mille pieds, il a a faire a une societe' qui sombre profondemment dans l'AUTO-ALIENATION, a qui il offre la Francophonie, comme espace et outil de travail et d'existence.

La 1ere question qui lui tombe dessus etait sur Donald Trump et la Palestine, suivie par le Liban !

Personne ne lui a pose' la question: Et la momie, elle parle ?

Quand au changement de regime, et bien il vous l'a dit: Ca va s'opperer en 2018, et il en sera temoin et guarant ! Une election vous attend. La question est de savoir, si c'est le toubib qui lui a souffle' mot, ses services ou les barons.

Permalien

Mr Khellil - Mais vous cherchez quatorze-heures a midi !rump ou l'art de clore un deal:

La specialite' de Trump, dans la construction biensur, commence' par son pere - c'etait d'acquerir des vieilles batisses desaffecte'es, les rtaper et les louer au gouvernement, c.a.d. les services sociaux. Avec les profits/benefices, il enguage une affaire de luxe, c.a.d. avec ceux qui payent un premium.

C'est ce qu'il a fait avec les democrates, qu'il a supporte' des decennies durant. Les connaissant de l'interieur, il leur vole le slogan, c.a.d. la corruption, le mepris, etc. que les CLintons ont demontre' avec le vol de la nomination de Bernie Sanders, le veritable socialiste.

A mon avis, il reprend l'accord qu'a presque signe' Arafat et il l'etudie. Ca coince' sur le Statut de Jerusalem - Tout le reste avait ete' resolu.

Et bien, c'est ce qu'il fait maintenant. Il enleve le gros block qui block la route de facon unilaterale. Le reste, c'est comme de la neige en cotton a pousser sur les cote's. C'a due marcher, dans ses affaires prive'es avec les Nababs Arabes. Il les connait bien. Il se font des raisons et justifications congrues avec leur culture den'importe quoi, pour se justifier l'inexplicable. Ils vont le faire encore une fois.

La chance des Palestiniens, c'est qu'il va s'assurer qu'ils auront pleins d'affairistes Juifs Americains et Israeliens, qui y investiront pour un Etat Prospere. Etles jeunes Palestiniens, entre se peter la gueule ou sortir avec une jeune Juive, choisiront le plus naturel !

Les Francais et Britaniques ont le droit absolut de se sentir offense's.

Permalien

Je me demande pourquoi le Maroc est invité à tous les sujets d'intérêt national ou international?

Permalien

celui qui a ecrit ce commentaire devrait aller se faire pondre en arabie car l 'Algerie qu il le veuille ou pas, est une terre Amazgigh depuis la nuit des temps et ce n'est pas avec ses vomissements de haine berberophobe et anti MAK qu 'il chnagera l'identité nationale et eternelle de Tamzgha (dite algerie).Vive le mAk vive imazighene abas les bicots colonialistes arabes.

Permalien

le commentaires sur cette visite Macronienne sont pour la plupart hors sujet ils .traitent de toute sorte de salde interanationale mais pas unmot sur les vrais problemes de l 'algerie a savoir le NAIN. Est il partant ou pas ? Que s est il oppassé entre les Presidents ou est le HIC?

Permalien

Je relève que Monsieur MACRON président de la république Française a répondu clairement aux questions qui lui ont été posé. A aucun moment il ne m'a semblé embarrassé par la question de la journaliste de Médiapart . Pour ma part ,je considère que la journaliste en question a posé une question floue et aurait souhaité (peut être ) que Monsieur MACRON incrimine le pouvoir Algérien et dans ce cas là je ne vois pas pourquoi attendre d'une personnalité étrangère qui vient tendre la main (en protégeant les intérêts de son pays) irait se tirer une balle dans le pied .C'est le seule a ne pas avoir dit que le président BOUTEFLIKA était en possession de ces facultés mentales et physique.C'est donc le premier à ne pas se foutre de notre G...
En tout cas je retiens que les journalistes Algériens auraient mieux fait de se préoccuper du rapprochement de nos deux pays plutôt que de poser des questions ridicules au point de se prendre une déculottée .Le niveau est à relever.
Notez que ce Monsieur MACRON adopte une démarche positive et attend que nous Algériens adoptions la même démarche pour aller de l'avant .Pour ma part je n'ai jamais adhéré ni prêté l'oreille à cette démarche populiste qui consistait à exiger des excuses de la FRANCE et à aller se faire soigner au Val de Grace et même sans aller s'y faire soigner.
Monsieur MACRON a semblé gêné certes mais ,à mon sens, ce n'est que parce que la seule et unique réponse qu'il aurait pu vous donner est la suivante :" Faites le ménage chez vous mais moi je ne suis pas là pour ça !" Encore une balle que vous auriez souhaité qu'il se tire dans le pied ...
Il a raison arrêtez d'attendre que les autres viennent vous libérer de ces indus occupants .En tout cas je suis Algérien ,fier de l'être et je voue un respect profond à ce Monsieur qui est venu la main tendue et qui n'a pas hésité à condamner le colonialisme .Il a été le seul et vous osez le descendre .Un peu de maturité ,AMIROUCHE, ABANE ,BEN MHIDI et tout les anonymes ont fait leur ménage ,faites le vôtre et il n'est pas utile d'avoir recours à la violence , ce n'est pas à Monsieur MACRON de le faire .
Toufik KL

Permalien

ce gigolo de macron ferait mieux d'aller consulter un vrai psychiatre,
macron est un parano mythomane, il veut tout simplement faire oublier les crimes de la france en algérie, durant 132 ans, macron est atteint de schizophrénie, il est aussi atteint de la maladie d'alzheimer, il refoule la mémoire,
macron est vraiment malade, avant son élection il reconnait le fait de crimes contre l'humanité commis par la france durant la colonisation et après il fait volte face, et là c'est lui qui est bloqué et complexé par le passé criminel de l'état qu'il dirige,
macron en tant que président de la france il hérité du passif et de l'actif de la france, il est responsable des crimes de l'état français durant la colonisation en algérie, et durant la guerre d'algérie, guerre mené par l'état français contre des citoyens français, bougnoules et pieds noirs,
macron est l'héritier du passé nazi, raciste, ségrégationniste, apartheid et esclavagiste de l'état français,
macron est l'héritier du passé antisémite de l'état français, et de ses crimes contre les juifs,
et s'il n'est pas bloqué et complexé comme il veut le faire croire, alors qu'il ose demander aux juifs d'oublier les exactions et les crimes qu'ils ont subi de la part de la france fasciste de pétain, sous les ordres de l'allemagne nazi d'hitler,
macron est l'héritier des crimes de sarkozy et de hollande contre les peuples de libye et de syrie, des peuples souffrent parce que sarko et hollande se sont soumis aux ordres et aux désirs des émirs du golfe,
le passé criminel de l'état français est là et il restera jusqu’à la fin du monde, et tant que macron est président de la france il en est l'héritier et le responsable,
macron rêve, comme salan et lagaillarde, d'une algérie française où il pourra renvoyer de chez lui comme il le dit lui même, les pieds noirs, les harkis et les binationaux, pour s'en débarrasser,
macron est l'erreur fatale des français, macron n'est pas élu mais désigné, comme tous les dictateurs africains, par les décideurs et les patrons de la france suite à une élection manipulée et truquée de bout en bout, avec la complicité de l’extrême droite dont la patronne à obtenue l’immunité,
la collision entre l’extrême droite, la droite sarkozy, et macron n'est un secret pour personne, et c'est macron qui répondra aux désirs de marine lepen et sarkozy,

Ajouter un commentaire