Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Les importations se sont établies à 46,197 mds usd en 2018

Le déficit commercial de l'Algérie s'est chiffré à 5,03 milliards de dollars en 2018, contre un déficit de 10,87 milliards de dollars en 2017, soit une baisse de 5,84 milliards de dollars (-53,73%), a appris l'APS auprès des Douanes.

En 2018, les exportations ont grimpé à 41,168 milliards de dollars (mds usd) contre 35,191 mds usd en 2017, soit une hausse de 5,977 mds usd (+16,98%), précise le Centre national des transmissions et du système d'information des Douanes (CNTSID) dans ses données provisoires.

Quant aux importations, elles se sont établies à 46,197 mds usd en 2018 contre 46,059 mds usd en 2017, soit une hausse de 138 millions de dollars (+0,3%).

Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 89% en 2018 contre 76% en 2017.

Les hydrocarbures ont encore représenté l'essentiel des ventes algériennes à l'étranger (93,13% du montant global des exportations) en s'établissant à 38,338 mds usd contre 33,261 mds usd en 2017, en hausse de 5,077 mds usd (+15,26%).

Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles sont demeurées marginales en représentant 6,87% du montant global des exportations, soit une valeur de 2,83 mds usd, malgré une augmentation de 46,63% par rapport à 2017.

Les exportations hors-hydrocarbures étaient composées des demi-produits avec 2,24 mds usd en 2018 contre 1,41 md usd en 2017 (+59%), des biens alimentaires avec 373 millions usd contre 349 millions usd (+6,88%), des produits bruts avec 92 millions usd contre 73 millions usd (+26,03%), des biens d'équipements industriels avec 90 millions usd contre 78 millions usd (+15,4%), des biens de consommation non alimentaires avec 33 millions usd contre 20 millions usd (+65%) et des biens d'équipements agricoles avec 0,30 million usd contre 0,29 million usd.

Importations: légère hausse de la facture alimentaire, baisse de celle des carburants

Pour ce qui est des importations, la facture des produits énergétiques et lubrifiants (dont les carburants notamment) s'est significativement réduite en passant à 1,015 mds usd en 2018 contre 1,992 mds usd en 2017, en baisse de 977 millions usd (-49,05%), précisent les Douanes.

Les importations des biens d'équipements agricoles et industriels ainsi que les demi-produits ont aussi connu une tendance baissière en 2018.

Ainsi, la facture d'importation des biens d'équipements agricoles s'est établie à 563 millions usd en 2018 contre 611 millions usd en 2017 (-7,86%).

Pour les biens d'équipements industriels, ils ont été importés pour 13,43 mds usd contre 13,99 mds usd (-4,02%).

Les importations des demi-produits se sont chiffrées à 10,96 mds usd contre 10,98 mds usd (-0,24%).

Par contre, des hausses des importations ont été enregistrées pour les groupes des biens alimentaires, des produits bruts et des biens de consommation non alimentaires.

La facture des produits alimentaires s'est établie à 8,573 mds usd contre 8,438 mds usd (+1,6%).

Les importations des produits bruts ont atteint 1,898 mds usd contre 1,527 mds usd (+24,3%).

Concernant les biens de consommation non alimentaires, ils ont été importés pour 9,75 mds usd contre 8,511 mds usd (+14,63%).

En terme de mode de financement des importations, sur les 46,197 mds usd des biens importés, un montant de 27,52 mds usd a été payé par cash (59,56% de la globalité des importations).

Les lignes de crédit ont financé les importations à hauteur de 16,9 mds usd (36,6%), tandis que le reste des importations a été financé par le recours à d'autres moyens de paiement pour un montant de 1,767 mds usd (3,82%), et aux comptes devises propres des importateurs pour 7 millions usd (0,02%).

 

L'Italie à la tête du podium des clients en 2018, la Chine premier fournisseur

 

Concernant les partenaires commerciaux de l'Algérie en 2018, l'Italie s'est maintenue premier client du pays, tandis que la Chine est également restée le premier fournisseur.

Ainsi, les cinq premiers pays-clients de l'Algérie ont été l'Italie avec 6,127 mds usd (14,9% des exportations globales algériennes), suivie de l'Espagne avec 5 mds usd (12,15%), de la France avec 4,6 mds usd (11,25%), des Etats-Unis avec 3,86 mds usd (9,4%) et de la Grande-Bretagne avec 2,8 mds usd (6,7%).

Quant aux cinq premiers pays-fournisseurs, il s'agit de la Chine avec 7,85 mds usd (17% des importations globales algériennes), suivie de la France avec 4,78 mds usd (10,35%), de l'Italie avec 3,65 mds usd (7,91%), de l'Espagne avec 3,53 mds usd (7,65%) et de l'Allemagne avec 3,18 mds usd (6,88%).

 Les principaux fournisseurs de l'Algérie en 2018

Voici la liste des principaux pays fournisseurs de l'Algérie et le montant des importations auprès de ces derniers durant l'année 2018, ainsi que l'évolution des importations (hausse ou baisse) auprès de ces pays par rapport à 2017. (Source: Centre national des transmissions et du système d'information des Douanes-Cntsid).

Pays                   Valeur                Evolution

                (Millions de dollars)

-Chine                7.850                   -5,77%

-France              4.781                 +11,08%

-Italie                3.653                    -2,87%

-Espagne           3.535                 +12,7%

-Allemagne        3.179                   -1,64%

-Turquie            2.310                +14,87%

-Argentine         1.892                +24,4%

-USA                 1.628                -10,55%

-Inde                1.299                +31,88%

-Sud-Corée       1.208                 -28,61%

-Brésil              1.202                 -12,65%

-Russie               911                 -25,45%

-Arab.Saoudite    698                 +31,45%

-Pologne            667                 +45,63%

-Belgique           617                   +2,83%

-

Sous-Total     35.430

TOTAL            46.197

 

Auteur
APS
 

Ajouter un commentaire