Aller au contenu principal
Body

Nécrologie

L’historien Gilbert Meynier est mort

Nous venons d’apprendre que l’historien Gilbert Meynier est décédé. Né en 1942 à Lyon, Gilbert Meynier était professeur émérite à l’université Nancy II depuis 2002. Militant anticolonial, il s’est installé à l’indépendance à Constantine où il était moniteur d’alphabétisation, puis enseignant coopérant à l’université de Constantine pendant trois ans. Début novembre, il avait perdu son épouse Pierrette avec laquelle il avait partagé l’amour de l’Algérie et la fraternité des humains. 

« A la suite d'une femme au grand cœur, c'est un homme également infiniment généreux, un homme de bien qui tire sa révérence. Un grand historien, dont l'œuvre consacrée aux Algériens et à l'Algérie s'avère d'une richesse immense, unique, inégalée. Les hommes et femmes d'Algérie et de France n'ont pas encore pris toute la mesure de cette œuvre, mais je suis convaincu que viendra le temps où ils lui en seront infiniment gré, et de façon durable, a écrit père Christian Delorme dans un message.

Gilbert Meynier a écrit de nombreux ouvrages sur l’Algérie. A retenir notamment  le monumental "Histoire intérieure du FLN", Paris, Fayard, 2002 et Casbah Editions. Et en collaboration avec Mohammed Harbi, Le FLN, documents et histoire 1954-1962, Paris, Fayard, 2004 et Casbah Editions.

 

 

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire