Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Miss Algérie 2019 : Quand les critères de beauté dévoilent la face raciste d’une société !

Samedi le 05 janvier, Khadidja Benhamou a été élue au titre de Miss Algérie 2019. Cette dernière est originaire du Sud d’Algérie, plus spécifiquement de la wilaya d’Adrar.

Khadidja est dotée d’une beauté à la fois douce et sauvage ! Son joli sourire dégageant des ondes d’énergie positive peut être tout ce dont l’Algérie a besoin en ce moment… Mais que pensent les Algériens de ce choix ?

J’ai été déçue, mais pas tout à fait surprise en voyant les commentaires négatifs et insultants sur les réseaux sociaux. Khadidja a été cruellement attaquée par un grand nombre de jeunes hommes/femmes, qui trouvent qu’elle ne remplit pas les critères pour devenir Miss Algérie.

Sa couleur de peau et ses cheveux crépus ne semblent pas plaire à ceux qui restent coincés dans leur complexe de supériorité. Cela montre qu’une partie de la société algérienne souffre du racisme et d’hypocrisie ! Pour certains, la beauté se résume dans une peau blanche, cheveux lisses et corps très fin sans rondeurs… Malheureusement, beaucoup de femmes se sentent méprisées et perdent leur estime de soi à cause de cela.

La société accorde beaucoup d’importance aux apparences et se permet de juger des créatures que l’être humain est toujours incapable de reproduire ! Cette société qui semble parfaite de l’extérieure, mais qui est moisie à l’intérieur, ne cesse de s’autodétruire et de détruire tout grain d’espoir… ou de beauté.  

Khadidja… vous êtes belle !

Tandis que certains critiquent méchamment Miss Algérie 2019, d’autres lui disent qu’elle est belle, charmante et élégante. Cette femme est devenue la représentante de toutes ces belles femmes/filles qui ont été jugées laides parce qu’elles sont différentes.

Toutes les femmes sont belles, et méritent toutes d’être Miss. La beauté réside dans le cœur, dans l’âme et dans l’esprit. Le corps n’est qu’une coque qui permet d’être vu à l’œil nu…

Asmaâ Bouzid est nouvelliste, chroniqueuse et étudiante en LLCE Anglais à l’université Toulouse Jean Jaurès 2.

Auteur
Asmaâ Bouzid
 

Commentaires

Permalien

D'abord a vous khadidja Mabrouk, les critiques, la jalousie, l'envie tout ça is normal et croyez moi Melle ca c'est pareil dans tous les autres pays. Dans le foot comme dans beauty contesta la couleur de la peau a son rôle et son poids. Tout être humain est raciste c'est une question de degré seulement.
Good Luck Khedidja.

Permalien

beauté est un précepte universel. Toutes les sociétés humaines s'y réfèrent, s'en inspirent et s'en exaltent. Les sociétés musulmanes, hélas, s'en éloignent à la vitesse de la lumière. Le résultat est que la beauté, l'amour, et le bonheur ont déserté ces contrées. Les tchadors, burqas et autres laideurs ont irrémédiablement supplanté cet espace dédié à la beauté. fumons du thé...

Permalien

Mais ca ne va pas ? Non la beaute, telle entendue dans ce genre de competitions, dit Corps, avant et pour tout. La question est alors, la demoiselle sur la photo est-elle belle? Pour moi personnellement c'est UN CANON !!! La question qui taraude et a laquelle vous n'apportez pas de reponse est: Qui decide dans le concours/course en question ?

Permalien

Khadidja est vraiment belle. Elle mérite le prix de Miss Algérie. Son sourire est tout simplement divin. Bravo Khadidja. Merci de représenter l'Algérie.

Permalien

ce je trouve aberrant dans cette histoire c'est la vacuité de ce type de concours que je considère comme une aberration, comme vous le dite vous même, "La beauté réside dans le cœur, dans l’âme et dans l’esprit. Le corps n’est qu’une coque qui permet d’être vu à l’œil nu…"
ce concours stupide nous vient de l'occident qui est en perte du contenu et qui s'occupe du contenant.

Permalien

Quand le " patriotisme" sent le brûlé, que le "nationalisme" prend un goût amer de bêtise alors c´est le signe du printemps ...
Au moins au bon vieux temps du colonialisme, sur les bancs de l´école républicaine on apprenait innocemment l+ histoire de "nos ancêtres les Gaulois". Oui, on revenait au village avec des fantasmes sur "nos ancêtres les Gaulois" courageux, francs , blonds et blancs aux yeux bleux et qui " n´avaient peur que d´une chose : que le ciel ne leur tomba sur la tête.
Après "l´indépendance" et indépendamment des pays de ce Maghreb à la traîne, un autre "patriotisme" et un autre "nationalisme" sont venus allaiter des générations et des générations avec d´autres mythes.
On y a mis du "nationalisme arabe" avec les poussées de fièvre du Parti Baath syro-irakien, du parti de Gamal Abdle Nasser Égyptien sans oublier le Roi des Roi de la Glorieuse Jamahyria Lybienne, et sans non plus oublier et le Parti Néo-Destour de Habib Bourguiba en Tunisie ou encore le Parti de l´Istiqllal d´Allal Al Fassi au Maroc. En Mauritanie, les Harratines (Noirs) luttent toujours pour leurs droits de citoyens dans une société foncièrement raciste.
Donc, du mythe gaulois, toute fois un mythe on nous nourri des générations et des générations de Maghrébins non de fantasmes mais de poison " nationaliste" qui aujourd´hui est devenu un "patriotisme" digne des thèses d´Hitler.
On le constate dans le débat amazigh dans certians milieux aussi, débat qui veut ressucuter le "Berbère" blnd, blanc au yeux bleux...comme on le constate dans la terminilogie "nationaliste arabe qui elle nous présente un " Arabe" surnaturel.
Il ne faut pas s´étonner des réctions racistes face à cette Algérienne qui est plus algérienne que ceux qui la renient. En effet, les peuples de cette région ont une histoire millénaire ici.
Bref.
Au delá de ce racisme qui en fait est l´expression de l´auto-racisme constatons que notre jeunesse aliénée et déboussolée est belle et bien empoisonnée.
Si donc on veut nous imposer un Magrébin blond-blanc aux yeux bleus c´est en fait le symtôme que le vrai colonialisme a réussi. Diviser pour régner.
Le prochain pas est donc de tester tous les Algériens pour savoir si leur ADN est compatible ou non. Et gazer le reste.
Alors que la Chine , pays des "jaunes" a réussi un aterissage remarquable sur la face chachée de la lune, ce qui surpris les "blancs" américains et autres, alors que l´Inde , "pays des gens de couleurs" prépare un ambitieux programme spatial sans comptre ses centaines de milliers d´ingénieurs formés chaque année, alors que la Corée, le Japon etc..etc.., nos jeunes à nous ont une sule capacité:
-Ils (elles) sont racistes.
Au delá de discuter les critères de la beaûté, constatons que ces jeunes Algériens(nnes) eux/elles qui crachent des slogans racistes ont un sériux problème:
-D´identité.
Moi j´affirme que cette jeune femme, belle comme un rêve est plus authentiques que leurs fantasmes.

Permalien

Vive la burka et le chameau et vive même sa pisse miraculeuse et vive la grande mosquée de notre président Bouteflika le grand moudjahid au mali chah moutou yal hassadine!!!! Yakhi el ghachi yakhi!!

Permalien

ces filles qui rigolent en se moquant visiblement de la miss devraient se regarder mieux dans la glace car elles ont la même vulgarité des putes de cabarets. on remarque bien leur bouches à pipes, mais pas leur intelligence, le dicton " EZEB ELI DATOU KTHER MEL KHEBZ ELI KLATOU" leur va à merveille.
je dois leur rappeler que leurs congèneres en France raffolent de bites et même de trous de balle tout aussi noir que la peau de cette pauvre fille.

Permalien

Vu la gravité de la situation en Algérie, ce sujet est saugrenue.
Ceci dit, non seulement je ne la trouve pas belle, mais elle est moche. Et dire qu'elle est moche n'a rien à voir avec du racisme.

Ajouter un commentaire