Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Mohamed Djellaoui désigné président de l'académie de tamazight

C'est donc Mohamed Djellaoui, doyen à la faculté de lettres et langues de l'université Mohand Oulhadj de Bouira qui a été nommé Président de l’Académie algérienne de langue amazighe.

Mohamed Djellaoui a été nommé fin décembre pour un mandat de quatre ans, conformément à la Loi organique relative à cette académie, révèle alg24.

Le nom de Salem Chaker était cité et souhaité par de nombreux linguistes. Celui de Mohand Arezki Haddadou, décédé récemment était aussi sur toutes les lèvres. C'est dire que le choix du nom du président de cette institution était très attendu par les militants et les spécialistes de tamazight. Car, estiment-ils, il reflètera la volonté du pouvoir politique de promouvoir ou pas cette culture. 

"Défenseur de l'option des caractères latins pour Tamazight, Pr. Mohamed Djellaoui a beaucoup travaillé sur la poésie kabyle dont celle chantée. Il a mené une recherche très poussée sur l'œuvre poétique de Lounis Ait Menguellet. Travail qu'il a édité sous le titre: "Image poétique dans l’œuvre de Lounis Aït Menguellet. Du patrimoine à l'innovation" (Éditions Les Pages Bleues)", écrit le militant Rachid At Ali Kaci dans un post sur son mur. 

 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Énième farce. L' État est arabe et " l' académie " amazigh est juste un instrument pour la " campagne "mensongère pour l'officialisation du déjà nommé Brizidan, ouyahia.
Le pays où l' identité est du ressort de l' État( issu d' un coup d' État)!

Ajouter un commentaire