Aller au contenu principal
Body

TRIBUNE

Nour-Eddine Boukrouh : coup d'Etat

Face à une révolution citoyenne saluée dans le monde entier pour son pacifisme et sa haute tenue, le président Bouteflika, avec le soutien du chef d’état-major de l’armée à ses côtés au moment où il nommait le nouveau Premier ministre et le président de la «Conférence nationale de la transition », a décidé d’instaurer à partir du 18 avril prochain une dictature : son maintien au pouvoir sans mandat électif, hors de tout cadre juridique, et en allant ouvertement à l’encontre des aspirations du peuple algérien clamées à la face du monde.

Les manifestations et marches populaires gigantesques contre le 5e mandat ayant achevé de le persuader qu’il ne gagnera pas l’élection, même par la fraude, il a décidé unilatéralement de prolonger son mandat, cas de figure non prévu par la Constitution.

Bouteflika et/ou ceux qui s’expriment en son nom ont répondu à la révolution citoyenne : vous n‘avez pas voulu le 5e mandat ? Vous aurez la dictature : le maintien au pouvoir sans vote.

Il lui fallait un habillage ? C’est la « transition » sous son autorité et son contrôle.

La motivation de Bouteflika étant depuis le départ, en avril 1999, de ne pas quitter le pouvoir vivant, il a chaque fois trouvé le moyen d’y parvenir au mépris des lois et de la morale qu’il continue de bafouer.

Les Algériens sont placés devant le fait accompli, un coup d’Etat fomenté par un candidat à qui le peuple souverain a fermé la possibilité de rester au pouvoir par les urnes ou la fraude.

Le président de la République en exercice n’a pas le droit d’annuler l’élection présidentielle prévue le 18 avril 2019. Aucun texte de loi ne lui confère cette prérogative. Il était candidat à cette élection, et son dossier a été déposé au Conseil constitutionnel le 3 mars par son directeur de campagne. C’est l’acte illégal et immoral d’un candidat, pas d’un président de la République.

Le report de l’élection présidentielle est de la compétence exclusive du Conseil constitutionnel et est prévu dans un seul cas (article 103).

A partir du 19 avril, le pays sera dirigé illégalement, loin de tout cadre juridique, par un président autoproclamé, gravement malade et auquel se sont substitués des forces prédatrices identifiées. Son inexplicable reconnaissance par le gouvernement français ne compensera pas son illégitimité, ne remplacera pas la souveraineté du peuple algérien.

A partir du 19 avril 2019, l’Algérie va être dirigée par un homme qui s’est investi de son propre chef de pouvoirs que le peuple lui a explicitement refusés. Il sera un président fantoche derrière lequel se cacheront des forces prédatrices.

Ce coup d’Etat place le pays devant le choix de se soumettre de plein gré au diktat d’un homme malade au mental peut-être plus qu’au physique, ou contre son gré. Il a brûlé tous les vaisseaux et fermé toute issue légale, comme s’il voulait acculer le peuple à l’affrontement et à la répression.

Quels recours reste à la nation ?  Un seul, la résistance pacifique :

1) Intensifier les manifestations et la pression populaire jusqu’à la chute du pouvoir fantoche

2) Préparer le quadrillage du pays avec des cellules représentatives par commune, wilaya et pays étranger où existe une présence algérienne,

N-E. B.

Auteur
Nour-Eddine Boukrouh
 

Commentaires

Permalien

ces résidus marokis qu'ils soient président ou écrivain sont implacables ne lâchent rien...pauvre bladi

Permalien

Les supplétifs harkis du systéme néo colonial francouroubi
Aprés les kabyles et chawis de service (ouyahia,benyounes,sidi l 'étron izanosaid,hadad,l indigne pervers chawi gaid(raison pour laquelle machiavéle bouteflika l'a sorti de sa retraite et le remet sur les rails,avec une corde à la patte de cette perversion,sellal et "sa bourgeoise taiwan -khorti photographe farida (hacha rezk rabi qui veut prendre la poudre d escampette comme sa copine la palestinienne ,femme complice de khelil le voleur de la sonatrach,voici les nwagra de services bedwi ,zoukh et autres métis....
Bandes de harkis du systéme neo colonial ouroubi cheval de troie de l araberie moyenorientale asiate,l arabie, où la traite des noirs et l esclavagisme ont commencé,vous n'avez pas honte de servir vos maîtres arabes la fraterie bouteflika qui a saccagé ce pays de lait et de miel amazigh l'algérie algérienne ?
Bouteflika "elmaroki" a dans son refoulé de malade psychopathe un modéle .Le rejeton du glawi,l ex monarque HASSASSIN2 .Ce dernier détestait "ce qu il appelait "ce sujet marocain ,plus zèlé que n importe qui de nos sujets ,qui lorsqu il me faisait le baise main d allégeance ,se voyait dans ses yeux cette envie maladive de prendre NOTRE PLACE...Et hassassin 2 continua à l adresse de p tit mario de la luxure bouteflika,...Si ,par un destin funeste,l algérie ,ce pays que nous aimons,donne à "ce sujet de notre royaume" l accidentelle possibilité d en être à la tête de son destin,il essayera d établir un royaume ravageur contre cette nation si proche .Paroles prémonitoires d un monarque arabe à propos de son sujet arabe bouteflika
Hassassin 2 aimait s entourer dans son makhzen et cour d imazighens colonisés,et avait comme conseilles des imazighens marocains de confession juive(une tradition de ce royaume arabe en pays amazigh) et surtout de NWAGRA et détestait les arabes de rabat et surtout de fez,les fessis....car les autochtones colonisés ,musulmans et juifs,et les nwagra(métis et autres)sont les indefectibles soutiens des colonisations ...
On comprend dés lors pourquoi bouteflika et sa fraterie se sont entourés de vils harkis chawis et kabyles de service,ouyahia,benyounes,gaid l indignen chawi,le salop sellal,sidi l etron izane said et pourquoi les nwegra-métis ,bedwi,zoukh....ont le vent en poupe pour terroriser,l algérie algerienne amazigh multilangue REBELLE ET REVOLTEE ,encore une fois par la prolongation d un scandaleux 4e mandat ,pour le compte de cette famille de fraterie marocaine,les vils said,ce malade imaginaire qui aurait une maladie incurable,une ruse de cette famille marocaine sortie d un hamam de oujda pour soldats en rute,pour se faire oublier et de son frere nacer, qui se croient posséder l usufruit d un royaume imaginaire que leur LEGUERAIT leur frere de la luxure ,ptit mario hauts talons ,bouteflika abdelaziz "ELMAROKI" qui a organisé LA FAILLITE DE L ALGERIE ALGERIENNE

Permalien

Vous ne pouvez être ni crédible ni audible monsieur le ministre
Vous ne réagissez pas pour laver l'honneur de l'Algérie mais pour réhabiliter le vôtre très malmené depuis que le dictateur Bouteflika à qui vous avez juré fidélité, vous a congédié VOUS FAISANT PERDRE VOTRE STATUT DE FAVORITE. Vous pouvez toujours garder le prestige de la "francisque" puisque après tout vous avez servi très loyalement "Pétain" durant 5 longues années où vous n'avez jamais levé la voix pour dénoncer les abus de pouvoir de votre maréchal bien aimé: Les emprisonnements, les interdictions, les privations, les brimades, la corruption..... Qui ne dit mot, consent. N'est ce pas monsieur le ministre? Euh..... La plume du maréchal Pétain s'appelle Emmanuel Berl
NB: Permettre à monsieur le ministre qui a cautionné votre incarcération et l'interdiction de votre journal mettant ainsi tant de personnes au chômage, de s'exprimer dans votre journal en ligne, est de la grandeur.
Chapeau bas Monsieur Benchicou.

Permalien

Pauvre imbécile, c'est vous l'instigateur de la chute de bendjedid, de zeroual, vous êtes de toutes les saloperies qui touchent l'algérie depuis 1976,
c'est vous qui disait, à ceux qui vous écoutaient dans des salons, que "chadli doit partir", et plus tard que "zeroual doit partir", et peut être même que "boudiaf doit disparaitre" , mais là ça ne marche plus, la baraka de vos maitres en fonctionne plus,
c'est avec la même méthode, celle de bouteflika, que vous êtes devenu ministre sans aucune compétence sauf, la délation, la soumission, les flatteries envers le chef, et c'est grâce à bouteflika que vous touchez depuis 15 ans un salaire de ministre que vous n’êtes plus,
vous pouvez commencer par rembourser tous ces salaires indus, illicites, illégales, et immorales, avant de donner de leçons de civisme et d'honnêteté,
pourquoi vous ne renteriez pas au pays et prendre la tête des manifs auxquelles vous appelez depuis l'étranger sous la protection de puissances étrangères,
voici une occasion unique de rebâtir l'algérie, rentez au pays et faites la révolution avec votre famille, et votre tribu,
parce que vous étiez ministre, quand de jeunes algériens appelaient en 2001 déjà à un état de droit et une algérie libre et juste, et que vous êtes hantés par leurs mort, leurs handicapes, vous voulez la disparition de l'algérie et des algériens pour effacer vos crimes,
vous écrivez avec vos mains salis par le sang de jeunes algériens tués parce qu'ils voulaient une autre algérie que la votre, après ces crimes vous êtes rester toujours ministre (de votre bienfaiteur que vous insultez maintenant) durant 4 années sans avoir un instant eut l’intelligence et l'honnêteté de démissionner, et vous avez attendu que votre maitre vous vire comme une m.. (comme il fait toujours), vous devriez avoir honte de vous montrez même par vos écrits (diaboliques) appelant à la violence et au chaos,
vous n'êtes qu'un imbécile qui prend les algériens (le peuple) pour des idiots,
vu vos revirements, le ghachi c'est ce que vous avez dans votre tête à la place d'un cerveau,

Permalien

La Constitution est mise sous les souliers des usurpateurs qui ont déposés la candidature d'un incapable au sens véritable, du point de vue médical et du point de vue juridique ; la loi suprême est réduite à l'état de serpillière par le pouvoir de l'ombre qui, dans sa fuite en avant, nullement préparé par les déferlantes des Algériennes et des Algériens (il n'a rien vu venir) pense réussir ce tour de passe passe. Mais mille fois FAKOU. Cela ne passera pas. Le moment est venu de payer pour le pillage de nos richesses et la gestion illégale de nos institutions. D'ailleurs Louh (le bien nommé) au lieu de menacer les magistrats intègres qui ont rejoint le Hirek devrait en urgence ordonner au parquet d'Alger l'arrestation de ce beau monde qui a géré la candidature du Président pour avril 2019, ce dernier le disant nettement et clairement et même par écrit "il n'a jamais été candidat". Ceci n'est plus du faux et usage de faux avec usurpation d'identité....mais plus encore s'agissant de la fonction plus que supérieur de chef de l'Etat. Il est facile d'arrêter les autres pour des bricoles de 4 sous en usant et en abusant du téléphone (Général en retraite Benhaddid, Abdou Semmar, Merzouk Touati, Mohamed Tamalt mort en prison......etc...etc...).Dans le même moment Gaid Salah nous baratine avec son"respect de la Constitution", les "missions constitutionnelles de l'ANP". A la fin ya Hadharat el kaid el aala lil kawat el moussalaha, la citation d'A. Lincoln devrait vous inspirer pour votre feuille de route constitutionnelle : " On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper le peuple tout le temps". La vérification de cet de fait vous est donnée par la totalité du peuple algérien.

Permalien

LA RUSE DU POUVOIR A COURT D'ARGUMENTS POUR MAINTENIR LA CONTINUITÉ ET LA SURVIE D'UN POUVOIR DICTATORIAL ET CORROMPU PROLONGE LE 4 EME MANDAT DE BOUTEFLIKA POUR S'OFFRIR SUFFISAMMENT DE TEMPS POUR EFFECTUER LES GRANDS PRÉPARATIFS AU TRANSFERT ILLICITE A L'ETRANGER DE TOUS LES BIENS ET LES FORTUNES COLOSSALES ILLICITEMENT ACQUISES PAR LA MAFIOCRATIE AU POUVOIR ET LES HOMMES D'AFFAIRES ALGÉRIENS QUI SONT DEVENUS HYPERS MILLIARDAIRES GRACE AU MARIAGE DE LA POLITIQUE AVEC LES AFFAIRES EN ALGÉRIE COMME ALI HADDAD , OUYAHIA , GAID SALAH , KOUINEF , SAID BOUTEFLIKA ET TOUS LES RÉSEAUX CLIENTÉLISTES QUI LEUR SONT RATTACHES . AUJOURD'HUI , LE PEUPLE ALGÉRIEN EST APPELÉ AUSSI A RUSER CONTRE CES BANDITS ET MERCENAIRES QUI GOUVERNENT L’ALGÉRIE CAR ILS ONT SUFFISAMMENT PILLE LES RICHESSES , LES BIENS ET L'ARGENT PUBLIC QUI APPARTIENNENT A TOUS LES ALGÉRIENS Y COMPRIS LA RENTE PÉTROLIÈRE . ILS N'ONT RIEN LAISSE AUX ALGÉRIENS , ILS ONT TOUT PILLE ET HYPOTHÈQUE L'AVENIR DE CETTE JEUNESSE QUI A MANIFESTE DURANT PLUSIEURS SEMAINES CONTRE LE 5 EME MANDAT DE BOUTEFLIKA . VENDREDI PROCHAIN LE 15 MARS 2019 . LE PEUPLE ALGÉRIEN ET CETTE JEUNESSE DEVRONT DURCIR LE MOUVEMENT DE PROTESTATION CONTRE LE MAINTIEN DE CE RÉGIME CRIMINEL QUI A L'INTENTION D'IMPOSER CE 5 EME MANDAT FANTOMATIQUE DE BOUTEF A CE PEUPLE SANS ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES . IL FAUT ORGANISER DES NOUVELLES MANIFESTATIONS MONSTRUEUSES POUR FAIRE PARTIR TOUS CES VOLEURS ET MALFRATS QUI DIRIGENT LE RÉGIME DICTATORIAL ALGÉRIEN . NE LÂCHEZ JAMAIS PRISE . C'EST LE MOMENT OU JAMAIS D'AUGMENTER LA PRESSION SUR CES BANDITS POUR LES METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE.ET LES EMPÊCHER DE FUIR LE PAYS POUR POUVOIR LES FAIRE JUGER PAR DES TRIBUNAUX POPULAIRES .

Permalien

En Octobre 1988, quand le peuple est déscendu dans les rues pour crier à l'injustice, la réponse du pouvoir à l'époque, après avoir opprimé et tués certains algériens, était:''nous vous offrons le multipartisme'', après il y a eu un vote et un parti politique (FIS) différent de celui au pouvoir (FLN) a bel et bien gagné. Le gouvernement (si on peut appeler ça un gouvernement) a annulé le processus démocratique qu'il a ''offert'' au peuple et il a massacré ce peuple à plusieurs niveau...
Aujourd'hui, quand le peuple est re-descendu dans les rues, ce gouvernement lui offre ''une réforme''. Je vois là un parallèle: s'il accepte et utilise ces réforme et si par malheur ce peuple choisi un autre gouvernement, ces réformes vont être abolies et le peuple re-massacré.
En 1988, en créyant plus que 50 partis politiques, le gouvernement croyait diviser les algériens. En 2019, en proposant des consultations et des réformes, il espère les diviser encore plus MAIS ça ne marchera pas; il prépare surement un plan pour re-massacrer ce peuple.

La seule issue: c'est de ne pas accepter son PLAN, mais plutôt lui offrir un PLAN: le plan que le peuple a voulu en sortant manifester et ce n'est pas négociable. Maintenant, ce gouvernement est coincé et l'échec et mat est proche, tout proche.

Je termine en rappelant ce que disait un entraineur de foot à ses joureurs:QUABD TU AS LA BALLE, POURQUOI TU LA PERD ET TU COMMENCE À COURIR DERRIÈRE?!

Ne perdons pas la balle cette fois-ci!

Nos grand(e)s (mères)pères ont tout(e)s et tous souffert pour libérer l'ALgérie, ne les décevons pas: Achevons la libération!!!

Ajouter un commentaire