Aller au contenu principal
Body

REGION

Quatre individus écopent de 6 mois de prison pour vente illégale d’alcool à Batna

Les services de la police judiciaire de Hamla 2, relevant de la sûreté de Batna ont procédé à l'arrestation de trois individus âgés entre 44 et 54 ans dont l'un est récidiviste, avec en leur possession une quantité de 125 bouteilles de boissons alcoolisées diverses dissimulées à l'intérieur d'un véhicule léger.

Selon nos sources, les trois personnes ont été interpellées lors d'une opération de routine en train de vendre en flagrant délit de la boisson alcoolisée sans facture, ni autorisation.

En parallèle, les mêmes services ont interpellé un autre individu âgé d’une cinquantaine d’années, avec en sa possession 495 bouteilles diverses de boissons alcoolisées.

Déférés devant le procureur près le tribunal de Batna, les quatre individus ont écopé d’une peine de 06 mois de prison chacun, assortie d'une amende de 20.000 dinars.

Dans le même contexte, les services de la police judiciaire relevant de la sûreté  de Barika ont également arrêté un autre individu âgé de 53 ans, avec en sa possession une quantité de bouteilles de  boissons alcoolisées diverses, soit 801 bouteilles dissimulées en son domicile.

Selon la même source, la marchandise est destinée pour être revendue dans le marché noir. Le présumé vendeur d’alcools en noir a été arrêté puis présenté devant le procureur de la république près le tribunal de Barika. Quant à la marchandise saisie, elle a été transférée aux services des domaines.

Il est à savoir que ce fléau a une fois de plus pris de l’ampleur dans la wilaya. Et s’il y a trafic c’est qu’il y a une clientèle pour cette marchandise

En parallèle, il faut souligner que le nombre des accidents de la circulation est en hausse pour cause de conduite en état d’ivresse.

Auteur
Abdelmadjid Benyahia
 

Commentaires

Permalien

"En parallèle, il faut souligner que le nombre des accidents de la circulation est en hausse pour cause de conduite en état d’ivresse."
aucun lien avec le sujet, sauf si c'est le fait de consommer des boissons alcoolisées vendues dans le marché noir (parallèle) qui est la cause de l'ivresse et des accidents,
et donc les boissons alcoolisées vendues légalement ne sont pas la cause de l'ivresse et des accidents de route,
et donc en réalité la vente et la consommation de boissons alcoolisées ne sont pas totalement interdites, ce qui est interdit c'est la vente non hallal, et donc y a des barons qui ont le monopole sur le marché des boissons alcoolisées dans le 2éme pays consommateur du biriri,
et que fait on de toutes ces saisies?
un pays hypocrite n'évoluera jamais,

Permalien

normalement, c'est la douane qui doit recevoir ces saisies,
ce n'est pas s'il y a trafic il y a une clientèle, en fait s'il y a vente illégale c'est qu'il y a une vente légale et une consommation légale,
et donc les forces de l'ordre sont occupées pour rien, alors qu'il suffit d'ouvrir le marché de (cette marchandise) et de laisser faire, la concurrence, l'offre et la demande, ce qui induira une consommation modérée, mais réduira le chiffre d'affaire des barons actuels de (cette marchandise),
ce qui est dit pour cette wilaya et valable pour toutes les wilayas,
l'opposition des islamistes et leurs manifs contre l’ouverture du marché de (cette marchandise) est à l'origine de la prolifération de ces vendeurs illégaux de (cette marchandise), alors que la production et pas seulement l'importation de (cette marchandise) existe depuis toujours dans la majorité des wilayas,
y a même une tentative d'interdire l'importation, la vente et la consommation de (cette marchandise) suite à une proposition faite par un parti de la mouvance islamiste au parlement mais il eut refus des députés dont ceux d'un autre pari islamiste, il doit y avoir intérêt quelque part,
de vrais malades mentaux,

Ajouter un commentaire