Aller au contenu principal
Body

Chronique du temps qui passe

Quelques secrets sur la longévité de Bouteflika 

1.  Il y a quinze ans, il promettait de faire de l’Algérie l’Eden africain. 
Aujourd’hui (*), la Banque d’Algérie nous annonce notre entrée en enfer : dans sa note de conjoncture économique pour le premier trimestre 2014 publiée lundi 4 août, elle nous confirme ce que l’on redoutait : avec la baisse des revenus pétroliers, notre pays s’installe dans le noir. Comme il y a quinze ans, l’Algérie ne sait toujours rien faire d’autre que de vendre du pétrole. Du pétrole et pas autre chose. Bouteflika, à la différence de ceux qui l’ont précédé, a fait du pétrole le moteur de sa stratégie de pouvoir : le pétrole pour acheter la paix sociale, le pétrole pour inonder les souks et flatter les estomacs, le pétrole pour enrichir la pègre pétrolière internationale et s’assurer de son amitié, le pétrole pour s’offrir une réputation… Le pays qui consacrait une enveloppe de 8 milliards de dollars aux achats à l’étranger sous Zéroual, en dépensait presque sept fois plus sous Bouteflika : plus de 55 milliards de dollars en 2013. C’est le prix de la tranquillité.

Pourquoi produire, dans ces conditions ? Le choix du clan Bouteflika était fait : alliance avec les barons du marché informel, les seigneurs de l’import ; au diable les managers investisseurs ! A son arrivée, en 1999, l’Algérie était dépendante à 98% du pétrole ; quinze ans plus tard, nous sommes toujours dépendants à 98% du pétrole. Le choix de l’équipe au pouvoir fut de privilégier l’économie rentière et l’économie de création de richesses. Une usine ça met du temps à se monter tandis qu’un conteneur arrive en 48 heures au port. 

2. Il y a quinze ans, il promettait de faire de l’Algérie le plus grand dragon arabe et africain. 
Comme les Coréens, plus grand dragon d’Asie, devenus treizième puissance économique mondiale en quinze ans ! Quinze ans ! Le temps passé par Bouteflika à nous gouverner. 

A défaut d’être les dragons de l’Afrique, nous en étions devenus l’Oncle Picsou. Il y avait tellement d’argent dans les caisses et si peu de projets, que nous en avons prêté au Fonds monétaire international ! Il faut dire qu’en 2011, l’excédent commercial était de 20 milliards de dollars. Un pactole en ces temps de Printemps arabe et de menaces sur les autocraties ! « Bouteflika dégage ! » ? Mais pourquoi, quand il y a tellement d’argent pour tous ?
On garda Bouteflika et ses milliards. Bouteflika et son absence de vision. 

On oublia que le pétrole c’est comme un mensonge, que son effet ne dure qu’un temps. 
L’alerte de la Banque d’Algérie du 4 août dernier rappelle que l’Algérie n’a plus les moyens de sa politique. Oncle Picsou est sur la voie d’être ruiné. Le pétrole cher, c’est fini ! Le pays dépend à 98% du pétrole mais le pétrole ne rapporte plus comme avant. Il se raréfie : les quantités d'hydrocarbures exportées ont baissé de 7,3%, en 2013. Nos jours sont comptés. Sauf miracle, bien entendu. Mais en économie, les miracles se construisent.

Chez nous, en quinze ans, il ne s’est rien construit de solide. Sauf, peut-être une équipe de football, avec des gamins nés en France, formés en France et qui jouent pour nous, le temps d’une Coupe du monde, le temps d’oublier qu’on ne sait rien faire que de vendre du pétrole, que nos jours sont comptés et que les miracles se construisent. 

Le marché s’était retourné brusquement, résultat de la crise financière mondiale, de la constitution d’importants stocks de pétrole aux Etats-Unis et de l’offre additionnelle de sources d’énergie non conventionnelle. En plein feuilleton Val-de-Grâce, pendant qu’on suivait les matches de qualification pour la Coupe du monde de football, on apprit la chute effarante de l’excédent commercial passé de 20 milliards de dollars en 2011 à 0,13 milliards de dollars. Il y avait moins de pétrole à vendre, les prix étaient en baisse et l’Algérie importait toujours plus avec moins de rentrées. 
Nous sommes coincés.

3. Mais cette note du 4 août finira dans la poubelle, comme toutes celles qui l’on précédée. 
Les dirigeants politiques n’aiment pas qu’on leur mette sous le nez leurs échecs puisque, comme chacun le sait, nous vivons dans le plus beau pays du monde, sous la protection de gouvernement vigilant.
Quand une bouche plus courageuse que d’autres formule une vérité, elle est immédiatement  
contredite par les virtuoses du poker menteur.

L’ex-PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine, qui sait de quoi il parle, annonce que les gisements de pétrole sont en "déclin" et les réserves sont "modestes" ? Il est immédiatement contredit pas son ministre de tutelle, Youcef Yousfi pour qui « l’Algérie continuera à produire du pétrole et des hydrocarbures en général pendant « de longues années encore ». Et lorsque le ministre des Finances, Karim Djoudi laisse entendre qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses, que les salaires comme les pensions ne seront plus augmentés, il est aussitôt recadré par le chef du gouvernement, Abdelmalek Sellal, qui jure ses grands dieux que tout va à merveille dans ce territoire coupé du monde qui s'appelle l'Algérie. Et puis, nous  qui ne sommes jamais devenus dragons de rien, ou alors un dragon édenté, nous sommes quand même plus forts que la Corée, dragon asiatique !  Qui n’a dansé, au deuxième but de Halliche ? 

En quinze ans, la Corée a appris à vendre la dernière technologie ; nous, des illusions. 
Pour notre grand malheur, un match de football ne dure que 90 minutes ; le mandat de Bouteflika, cinq ans. 
Une Coupe du monde s’achève au bout d’un mois, le règne de Bouteflika, jamais.

M. B.

(*) Chronique publiée le 8 juin 2014

Auteur
Mohamed Benchicou
 

Commentaires

Permalien

une minable pyramide assise sur une enorme, qui n'arrive pas, a s'en defaire. Il faut bien a la fin, car je me fais vieux depuis ma naissance APRES l'INDEPENDANCE, a mouh, faire face a la realite' et se dire que la verite' qu'on se dit ne correspond pas a la realite'. Devant ce fait indisputable, je partage cette petite missive trouve'e sur facebook:

Les qoreïchites de la ligue arabe s’inquiètent ! et Tout le monde est au RDV et, au garde à vous.

Selon Dia.Algérie.com, la visite en Algérie de Saoud Hilal Al-Harbi, DG d’un énième organisation ARABE dite « d’éducation », a été motivée par sa crainte d’observer un recul de la langue arabe en Algérie. Sa « visite d’inspection » serait consécutive à l’annonce de la généralisation de Tamazight et, sans doute aussi, de la soudaine « hallalisation » de Yennayer par l’Etat algérien, un événement spécifiquement berbère et païen qui ne peut s’apparenter ni à la culture dite arabe, ni à la religion islamique.

Selon ce journal, le koweitien Hilal Al-Harbi aurait cherché à en « savoir plus » sur la généralisation de Tamazight et aurait considéré que Tamazight était « une langue qui ne servait pas la culture et l’éducation arabe »... Ce en quoi il a parfaitement raison ye3ni mais dans le sens inverse pour remettre les choses à leur juste place. L’enseignement de l’arabe a fait ses preuves et le verdict est sans appel : il est totalement nuisible à la culture, à l’éducation et je dirais même à la santé mentale de n’importe quel individu. Il n’y a qu’à voir les effets merveilleux de l’école algérienne, les formidables citoyens qu’elle a produit et surtout les nombreux exploits « éducatifs et culturels » des enfants de l’arabisation, notamment leur 250 000 victimes, pour la plupart décapitées, égorgées, violées ou éventrées…et ça , c’est rien que pour l’Algérie et rien que pour la petite dizaine d’année de la période 1990; parce que pour ce qui est des crimes des « foutouhates » et de tout ce que nous subissons comme arriération mentale depuis que votre "civilisation" maudite nous soit tombée dessus telle une malédiction… on n’a pas encore commencé à vous en faire les comptes!

Et toujours selon le journal en question, Il semblerait même que ces quoreïchites n’aient pas non plus apprécié le tapage médiatique autour de la « protection » de la statue de la femme nue de Ain Fouara …Autrement dit les maîtres qoreïchites n’ont pas apprécié que l’Etat algérien se dérobe à ses obligations d’esclave en qualifiant de « fou » le barbu des ténèbres qui, armé de son marteau et de son burin, s’en est pris à la nudité de la statue de Ain Foaura…ils auraient voulu qu’il soit décoré de l’ordre du mérite national pour la défense du patrimoine arabe et islamique en terre conquise...Et dire qu'on appelle ça une "civilisation"

Permalien

Je ne sais si vous vous rappelez de la pub : ou un Saoudien voyant son fils avec une petite voiture Smart ,et il s'adresse à lui ,et lui dit c'est pas assez grand mon fils . Les petits bonhommes par la taille et par l'esprit ,vous toujours grand pour eux et leur smala . Pourquoi voulez-vous qu'il se souci de l'argent qu'il ne lui appartient pas . Observez juste à petite échelle ;un policier ,un gendarme ,un douanier ,un juge , il ont tous les droits , l'Algérie leurs appartient .Le peuple à èté éduqué à ce que la corruption ,le favoritisme , le ben ammiss fait parti de leur sociologie . Le culte de la personnalité est admis tel que .
Vous discutez avec certains inculte ,il vous diront que le président , il a tout les droits , c'est simple il envie sa position . Bouteflika a pris une revanche non seulement contre l'armée qui l'a mit de coté ,et contre le peuple . L'histoire des dictateurs et des clan mafieux pour perdurer dans le temps ;c'est de constituer un clan ou des clan solides ,la seul solution c'est d'arroser tout se beau monde et le petit peuple dés qu'il lève la petit voix ,on lui balance un os . Bouteflika n'est venu pour construire ; d'ailleurs ,il -y-a un deal entre lui et ceux qu'ils l'ont couronnés . boutef et le fils spirituel d'un spychopathe nommé Boukharouba . Pourquoi je dis ceci en 1961 Frances FANON avez averti Déhilés ,qu'il trouvé Boukharouba qu'il avait un regard de spychopate de par son expérience de psychiatre . déhilés a approché Ben Khedda pour destituer "boumédiéne " de son grade ;mais cela n'a pas était fait .
Ps : Mes excuses pour les petites tailles ; mais l'autre il cumule les deux , et pour lui rappeler aux planqués que les nains du Djurdjura on affronté la 5° puissance du monde .

Permalien

Les contes des mille et une coquecigrues…oui-da, que voilà une belle explication ! Quelques secrets sur sa longévité…que nenni ! À l’instar de ses prédécesseurs…il la doit avant tout à la junte qui le parraine ! Une Coupe du Monde s’achève au bout d’un mois, le règne de notre illustre loustic, jamais…il ne faut jurer de rien, il sent le sapin ! Pour qui sonne le glas ♫...Merci Ernest !

Permalien

Je pense que je perd certaines annees de vie parceque je suis stresse de savoir que c'est encore lui qui est toujours President.

Permalien

SOUVENIRS

Avant cette chronique du 08 juin 2014 de MB, il y a eu l'appel du 0- avril 2014..de Sid Kaci.
avec sa prémonition " Ouyahia, Chef de gouvernement, annoncera très bientôt que la fête est finie."
http://www.lematindz.net/news/14110-le-complot-de-sid-kaci-06-avril-201…
Depuis le début, tout tourne autour de Chakib Khelil. C'est la pièce maîtresse du puzzle Bouteflika.
Sid Kaci est optimiste et espère qu'on pourra sauver l'Algérie
http://www.lematindz.net/news/24939-peut-on-encore-sauver-lalgerie.html

Mais comme l'a bien précisé l'article de 2014 de MB, le GRAND SECRET de l'Algérie, c'est l'état de santé de sa rente d'hydrocarbures. 2019, ce n'est pas seulement la fin du 4eme mandat, c'est aussi la date d'expiration de nombreux contrats d'exportation de long terme de gaz naturel QUI N'ONT PAS ENCORE ETE RENOUVELE. ILS NE POURRONT PAS ETERNELLEMENT CACHER LA VERITE. En réalité , l'année 2018 est le début de la fin d'une longue et triste page de l'histoire de l'Algérie.

UNE DERNIERE QUESTION: Y -a-t-il un lien entre le quadrillage d'Alger (avec une mobilisation impressionante des forces des forces de sécurité - Police+ gendarmes- qui relève de l'etat d'urgence) pour bloquer des manif à Alger et la menace de nommination de Chakib Khelil? Comment décritez vous ces évènements?

Permalien

ALGERIE PAYS DES EXPLOITS????

ALGERIE PAYS DES GRANDS CHOIX???

ALGERIE PAYS DES MEILLEURES VOIES???

ALGERIE/ REPUBLIQUE DU ROI!!!

ALGERIE QUI ME DEçOIT!!!!

Permalien

Il faut bien le dire que nous avons perdu nos richesses matérielles et naturelles nos qualités morales aussi, et surtout le respect dû à cette belle et héroique révolution allumée, un certain novembre 1954, nos martyrs sont morts, il faut le dire, juste pour un drapeau devenu avec le temps un simple tissus tricolore, accompagné de cette imposture affichée pompeusement "Pour le peuple et par le peuple", un drapeau sali par ceux qui devaient entretenir son éclat et son respect.
Nous devions avoir toutes les libertés qu'une véritable démocratie permet, s'exprimer ou exprimer nos opinions en les rassemblants dans les rues avec des oeillets, pour montrer que nous sommes un peuple pacifique qui veut tout simplement qu'on respecte les principes pour lesquels sont morts nos martyrs.
Que faut-il faire à présent ? Continuer à coucher des mots tout simplement ou trouver de véritables solutions pacifiques....

Permalien

Qu'un regime democratqiue et seculaire s'installe au plus vite car sinon ce pays vas tout droit vers l'apocalypse!

Permalien

MON ADRESSE MAIL C EST POUR VOUS CONTACTER

LE PRESIDENT NE POURRA PAS ME REONDRE!!

Permalien

Vous voulez parler de la longévité dans la bêtise , l'entêtement de mule, la taghenante celle qui vient après l'aveu du tabjnanena. « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » affirmait A. Einstein . Rien de plus vrai de nos jours , jusqu’à en désespérer de la nature humaine.

Permalien

DEVELOPPEMENT/RECHERCHES/INNOVATIONS??

RIEN A L HORIZON

DES CATASTROPHES DANS LES PAYS DITS ARABES

C EST L AUTODESTRUCTION!!!LYBIE...SYRIE ETC ETC

PRESERVER LE SIEGE ET LES ACQUIS PERSONNELS C EST LEUR RAISON!!

QUELS PROGRES??

CONSOMMATIONS ET AUTODESTRUCTIONS!!!

POUR NOUS LA VOIE DE LA RAISON EST POSEE EN MILLE QUESTIONS!!

NOS DECIDEURS PENSENT ILS AUX JUSTES SOLUTIONS???

DE L ETRANGER J ESPERE ET SOUHAITE DE BONNES RESOLUTIONS....

GO/ fils de chahid cherche la bonne connnexion....

Permalien

Pourtant certains vassaux à l’image des KDS Amara Benyounes et Ouyahia continuent de vanter le mérite de Bouteflika d’être à l’origine soit disant « de la réussite économique de l’Algérie » la décennie précédente. À peine la nouvelle du prix du pétrole annoncéé, que la crise commence déjà à se planer sur l’Algérie. Nous savons tous que ce n’est ni Bouteflika, ni ses gouvernements successifs, ni aucun autre « génie » de la nomanclatura au pouvoir n’est à l’origine de l’aisance financière algérienne de ces dernières années. Avec une pareille ambélie financière l’Algérie pouvait bien un jour avoir ça place parmi les grandes économies du monde, si biensur elle n’est pas gouverné par la mafia politico-financière, une mafia sans vision, sans projet, sans perspective aucune, si se n’est juste -dilapider les biens du peuple.

Permalien

Ces derniers temps tout le monde réclame ses droits (air algérie ,médecins résidents et autres )Surtout avec le coût actuel de la vie.Qui défendra ceux qui ont donné leurs meilleures années de leur vie (ces professeurs ,ces instituteurs) et qui ont forgé l'élite que vous êtes.Qui les défendra et qui aura ne serait-ce qu'un simple regard aimable.Ils ont compris ce qu'il ont fait mais ne regrette jamais leurs gestes à votre égard.(KAMA TOUDINE TOUDANE.

Ajouter un commentaire