Aller au contenu principal
Body

Il a toujours refusé villas et terrains

Qui veut spolier Ali Yahia Abdennour de son seul appartement ?

Contrairement à beaucoup de ses «compagnons» de lutte qui ont accaparé le plus beau patrimoine immobilier algérois, Ali Yahia Abdennour est resté locataire d’un appartement qu’il occupe depuis l’indépendance.

C’est un déni de droit doublé d’un règlement de comptes de basse besogne dont fait l'objet le vétéran défenseur des droits de l’homme, Ali Yahia Abdennour. Au-delà de la faute morale, c’est une privation de droit. En l’empêchant d’acquérir l’appartement qu’il occupe depuis 1962, le gouvernement — via une administration manifestement instrumentalisée — commet un impair à l’égard d’un homme qui sous d’autres cieux aurait connu le Panthéon de son vivant.

Oui, Ali Yahia Abdennour, âgé de 98 ans, militant nationaliste, figure de la lutte pour l’indépendance nationale, député de l’Assemblée constituante, deux fois ministre, ténor du barreau pendant de longues années et célèbre défenseur des droits de l’homme,  ne possède pas de villa.

Encore moins, propriétaire d’un simple appartement. Contrairement à beaucoup de ses «compagnons» de lutte qui ont accaparé le plus beau patrimoine immobilier algérois, lui est resté locataire d’un appartement qu’il occupe depuis l’indépendance.

Alors que les quatre locataires ont régularisé leur situation depuis une année par l’achat de leur appartement auprès des Domaines, Ali Yahia Abdennour a été privé de ce droit le plus élémentaire.

" Le Premier ministre qui a couvert et ordonné cette injustice sait qu’elle offense le droit et l’égalité des citoyens devant la loi. Il s’attaque et tente de détruire les militants qui défendent les libertés quotidiennement bafouées (…)", accuse Ali Yahia Abdennour.

Lire la suite sur El Watan

Auteur
Hacen Ouali
 

Commentaires

Permalien

C´EST A LA FAUTE AU CODE DE LA FAMILLE EN L´ANNEE 1988

POUR DEFENDRE LA SOCIETE ALI YAHIA ABDENOUR DEFENDRE LES CRIMINELS

Permalien

Achat d'un appartement...

En tant qu'avocat, maître ALI YAHIA doit savoir qu'il doit s'adresser à la justice et non à l'opinion publique qui passe d'une extrême à l'autre au gré des racontards de chaque partie qui vocifère le plus.

Permalien

Si la mauvaise fortune…d’un ex-ministre…même relooké…m’indiffère en général…je trouve qu’il s’agit là d’un méchant procédé…d’un infantilisme caractérisé…et d’une mesquinerie sordide ! Mais ceux d’en haut sont si petits…

Permalien

Achat d'un logement à 98 ans ????
Ailleurs on dit qu'il s'agit d'un bien familial que lui disputent ses frères.
Rien que ça !

Permalien

C'est comme ça qu'on achève des hommes de valcur dans notre pays a défaut de les assassiné. Le pouvoir algérien est compose de plusieurs tendance en son sein. Il n'est pas homogène et chacun tire sa ficelle comme il peut.

Permalien

Le visage hideux de la dictature, porter atteinte à cet admirable et respectable homme de loi dont la dignité et le courage devrait forcer respect et humilité devant cet honorable Moudjahid.
Il n'a pas plié devant cette engeance qui n'en finit pas de violer le pays, les lois et son histoire !
C'est honteux ! Et lâche aussi !

Permalien

Non je n'en crois pas mes yeux. Malmener un homme de 98 ans. AAucun mot ne suffit pour qualifier un acte pareil. Sommes nous dans une république ou dans une dictature?

Permalien

Yahia Abdennour est sanctionné pour avoir parlé de l'armée.Dans son entrevue sur son livre récent (voir youtube),il déclare que 45 officiers sur 47 sont de l'Est (¨fameux BTS), un régionalisme, voire une discrimination et un racisme flagrant vis-à-vis des autres régions.Cette situation se retrouve probablement dans l'administration, surtout les hauts postes et l'octroi des subventions dans le monde des affaires.On a le droit de parler et de critiquer ces marionnettes que sont Bouteflika, Ould abbas, ouyahia et tous les guignol-politiciens du gouvernement, mais pas l'armée.

Permalien

Ali yahia a defendu les communistes, les berberistes et les integristes islamistes. Il vient de deposer plainte aupres de la cour international de justice, contre l'ex: ministre de l'interieur Zerhouni, au sujet des 127 jeunes kabyles assassines par le pouvoir. A 98 ans, il est tjrs actif. Il vient de publier un livre qui s'intitule : Mon testament.

Permalien

Quand on a aucun respect pour un citoyen de 98 ans....où sont nos valeurs bande d'Ali baba. Lorsque Monsieur Ali yahia a entamé son militantisme pour l'indépendance de l'Algérie, ce premier ministre ainsi que la majorité de ses ministres n'étaient même pas sous forme d'embryon. Les rares qui étaient nés, n'étaient que des enfants qui couraient dans les artères des villes, villages ou douars pieds nus et vêtements usés comme tous les enfants indigents. C'est ce qui arrive aux citoyens nationalistes, propres et honnêtes, dans un pays dirigé par des illettrés faux moujahidines, des corrompus voleurs et traîtres de la nation. Ne vous en faites pas, viendra le jour où les comptes seront fait, dur sera le retour de la manivelle, ce jour là les faux moujahidines et leurs faux ayant droits, les faux diplômés, les charlatans de la politique, les vendus et les traîtres, seront débusques, ce jour là sera rendu à César ce qui appartient à César et au bon Dieu ce qui appartient au bon Dieu .
Mes respects à vous Monsieur Ali Yehia Abdennour.

Permalien

"J'aime à voir un homme, et surtout un gentilhomme, trouver en lui-même des ressources contre l'injustice du sort, et comme un sapin, sur un rocher, s'élever et se maintenir droit, malgré les tempêtes."
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Pensées diverses (1814)

Permalien

Les tontons-macoutes,les baltaguis de l'administration sont derrière ces lachetes , ces coups bas que seuls les minables savent manigancer en usant de leur autorité usurpée

Permalien

ceux qui refusent de serrer la main à d'innocentes petites âmes,peuvent bien mettre dehors un homme de 90 ans,décidément pour l’Algérie c'est l’ère de la médiocrité

Permalien

Le sinistre de l'interieuir de ce pays vas t il parle de ce cas en public ???????

Permalien

Ce sont nos lâchetés,nos défaitismes,nos peurs,nos cervelles oesophagiennes,nos obséquieuses obeissances et notre nature d indignes mutants de colonies amazighs nord africaines de l imposteur colonial monde dit arabe qui ont spolié le pauvre ali yahia abdenour ,d abord de son combat pour une algerie algerienne ,nord africaine,amazigh,méditerranéeenne occidentale ,ensuite....de son appartement ,comme sont spoliés les peuples d algerie de leur liberté et de leurs richesses

Permalien

L IGNOMINIE DE CE POUVOIR ET SURTOUT CHAPOTE PAR OUYAHIA EST IGNOBLE ET MEME INQUALIFIABLE VIS A VIS DE CET AUGUSTE VEILLARD VALEUREUX ET TEMERAIRE , L'HISTOIRE JUGERA CES NABOTS VILS SERVITEURS DES CORROMPUS QUI ONT DENATURE NOTRE CHERE PATRIE.

Permalien

le premier ministre s'attaque un homme comme yahia abenour c'est vraiment dégueulasse ca me donne a vomir .

Permalien

le premier ministre s'attaque un homme comme yahia abenour c'est vraiment dégueulasse ca me donne a vomir .

Permalien

le premier ministre s'attaque un homme comme yahia abenour c'est vraiment dégueulasse ca me donne a vomir .

Ajouter un commentaire