Aller au contenu principal
Body

DERNIERE MINUTE

Salim Yezza condamné à un an de prison avec sursis

Salim Yezza, libre, aujourd'hui à sa sortie du tribunal 

Le verdict dans l’affaire de Salim Yezza est tombé ; le militant des droits de l’homme de T’kout ( Batna) est condamné à un an de prison avec sursis et une amende de 100000 Da , annonce sur sa page Facebook , son avocat Me Kouceila Zerguine . L’avocat ajoute qu’un appel sera interjeté sur cette décision dans les délais prévus par le code de procédures pénales.

Arrêté le 16 juillet dernier, Salim Yezza retrouvera sa famille aujourd’hui après 22 jours d’incarcération pendant lesquels son état de santé s’est dégradé du fait de son exercice par le passé du métier de la taille de pierre.

Pour rappel, Salim Yezza a été arrêté le samedi 14 juillet 2018 par les services de la police aux frontières  à l’aéroport Mohammed Khider de Biskra alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol vers Paris. Cette arrestation intervient en vertu d’un mandat d’arrêt émis par le tribunal de Ghardaïa. Les chefs d’inculpation retenus contre Salim Yezza étaient «incitation à attroupement » et «incitation à la haine » pour une publication sur son Facebook remontant à 2014 dans le sillage des événements tragiques qui ont secoué la région du M’zab à cette époque.

Son avocat et un groupe de militants sont venus de plusieurs régions pour le retrouver à la sortie du tribunal enfin libre.

Sa mère qui le croyait en France pourra enfin le retrouver pour la fête de l'Aid.

 

Auteur
Jugurtha Hannachi
 

Commentaires

Permalien

Bonne nouvelle dans un pays ou la justice est a la merci d'un coup de telepehone des decideurs.

Permalien

''Violence, anarchie et absence de l’État à Bejaia : un député dénonce
Article meta
Société Par: Hassane Saadoun 07 Août 2018 à 14:27
Article content
Un homme agressé à Bejaia mercredi dernier par des gardiens d’un parking clandestin est mort des suites de ses blessures ce mardi à l’hôpital Khelil Amrane de Bejaia.'' SOURCE TSA
NE DITES SURTOUT PAS QUE L'ÉTAT SEVIRA D'UNE MAIN DE FER CONTRE CEUX QUI OSENT DÉFIER L'AUTORITÉ DE L'ÉTAT !!
Ces parkingueurs et d'autres voyous représentent-ils des voix à préserver en prévision des présidentielles ? Ce serait immoral et amoral ….Faut-il encore d'autres crimes avant que l'état ne décide de réagir sévèrement contre ces hors la loi ! Il y va de la crédibilité des institutions concernées !!

Permalien

Voilà un des citoyens algériens qui cherche à gagner son pain honnêtement, avec son travail et avec la force de ses bras. Il a choisi le métier de tailleur de pierre tout en sachant que faire un tel choix s'est signer son acte de décès à l'avance. Alors qu'il avait la possibilité de choisir d'autres métiers tel que commerçant des sous vêtements femmes, des hijabs, jalabia et tchador comme il savait pertinemment que dresser un seul faux barrage ou vendre quelques Kg de cocaïne peut lui rapporter gros et peut même devenir milliardaire,, malgré tout ça il a opté pour l’honnêteté, le sérieux et le halal au risque de sa vie un peu comme les jeunes citoyens des années 90 qui ont choisi L'ANP.. ces citoyens sont des algériens de race pure qui ne sont ni à vendre ni à échanger. aid moubarek mussabaken ya si yezza et un remerciement pour tous ceux qui l'on soutenu à Ghardia et ailleurs .

Ajouter un commentaire