Aller au contenu principal
Body

Crash de l'avion de l'armée nationale à Boufarik

Smaïl Doucène ou le sens du sacrifice d'un pilote

"L'avion va s’écraser,je vais tenter d'éviter la zone d'agglomération", ce message est celui de l'avion militaire qui s'est abîmé dans un champ mercredi matin. Smaïl Doucène, le commandant de bord de cet avion de fabrication russe, a évité une catastrophe encore plus importante, en ayant le réflexe, dans un dernier geste héroïque, de diriger son avion vers une zone non habitée.

En dépit des 257 victimes qui étaient à bord de cet Illiouchine, qui devait assurer le vol Boufarik-Tindouf-Béchar, le pilote a sans doute réussi là une des actions les plus courageuses de ces dernières années en Algérie. Smaïl Doucène est natif de la wilaya de M'sila, il était père de trois enfants. Il n'avait que 45 ans.

Pour ce geste, ce commandant de bord mérite les honneurs de la République.

Rappelons que cet avion s'est écrasé mercredi à 7h50 quelques minutes après son décollage de l'aérodrome de Boufarik. 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

There is no greater gift to humanity than a pilot to take evasive actions to avoid crashing in population area. My utmost respect and admiration. You made your family and the nation proud.

Permalien

Mes sincères condoléances aux parents,aux proches et à l'armée Algérienne .Mon sincère respect à cet homme qui bien qu"en danger de mort a pensé à épargner des vies ...
Toufik KLOUL

Permalien

Des pilotes Algériens très courageux qui ont le sens du sacrifice et de la protection des vies d'autrui comme ici à Boufarik ou encore celui d'un village d' Italie dont la bravoure et le courage sont commémorés chaque année. Mes sincères condoléances à sa famille et ses collègues.

Permalien

c'est une des conséquences du régionalisme de Bouteflika qui, avec la complicité de Gaïd Salah, a mis à la retraite d'office des milliers d'officiers et sous-officiers dont beaucoup de spécialistes en mécanique, électronique et radars originaires de la Kabylie et de l'est algérien formés à coup de millions de dollars en Russie et aux USA et qui étaient les plus compétents car il avait peur d'un coup d'état militaire , et cela veut dire qu'il est conscient qu'il est entrain de détruire l'Algérie dans tous les domaines

Permalien

D'abord mes sinceres condoleances a toutes les familles concernees par cette tragedie. Smail comme tous les autres pilotes etait sans aucun doute un bon pilote bien forme et avec une bonne experience.
Les Accidents, ca arrive comme dans tous les autres pays seulement en Algerie on ne saura jamais le resultat de l'enquete comme toujours.
Ma question et ma lecon c'est un avion militaire pour transporter les troupes alors pourquoi on laisse voyager les civils (familles) dans un avion militaire? Rien n'a change depuis l'accident d'oum el Bouaghi.
MR Gaid Salah au lieu de passer votre temps a sauter d'une base a une autre vous devez plutot vous concentrer sur ce genre de probleme. Avion militaire pour les troupes quant aux familles il y a le transport public quitte a leur faire des reductions . Combien c'est triste et douloureux de voir le corps d'un bebe calcine.

Ajouter un commentaire