Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE

Tayeb Louh fouille dans "l'époque arbitraire" d'Ouyahia

Elle est belle l’ambiance au gouvernement Ouyahia ! Le temps est au plomb et aux petites phrases assassines ! La photo de famille vient d’être entaché par une attaque en règle menée par le ministre de la Justice Tayeb Louh contre le Premier ministre Ahmed Ouyahia.

Lundi 5 novembre lors d’une sortie en fanfare à Oran comme seul le gouvernement est autorisé à organiser, Tayeb Louh s’est payé la tête de son censé supérieur Ouyahia.

L’air de rien, il décoche deux phrases empoisonnées rappelant le passé Ahmed Ouyahia. Tayeb Louh a d’abord rappelé au bon souvenir des Algériens les impôts sur les documents biométriques que voulait imposer le Premier ministre dans la loi de finances 2018 avant que la présidence ne les retire. Le tout pour attribuer le mérite au président Bouteflika tout en enfonçant Ouyahia. Une pierre deux coups.

“Vous vous rappelez tous des taxes sur les cartes d’identité, les passeports, etc. Qui les annulées? Le président de la République!”, a-t-il lancé vipérin à son assistance. Mais le garde des sceaux ne s’arrête pas là. Il s’en va fouiller dans le passé d’Ouyahia. Et remonte jusqu’aux troubles années 1990. Eh oui c’est qu’Ahmed Ouyahia est au-devant de la scène politique depuis 30 ans. Alors le ministre de la Justice a rappelé l’emprisonnement des cadres de l’Etat.

“Cette époque de l’arbitraire est révolue grâce aux directives du président de la République. Il n’y aura pas de retour [à ces méthodes] hors du cadre légal”, a-t-il fanfaronné.

Mission accomplie : Louh a enterré Ouyahia et lancé la campagne présidentielle. Cependant, ce que ne veut pas reconnaître Tayeb Louh c'est que même sous son ministère des journalistes sont jetés en prison.

 

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Sans le moindre signe pour le copain de louh le général hamel....et dans sa lancée a Oran ce louh jure ces grands dieux de vouloir grâce a fakhamatouhou au beau rôle de chasser la corruption.
Louh était il au courant de la libération des généraux ? Avant de s's'egosillait a oran....
Qui l''a charge de cette diversion said ou qui ?
Et puis ce n'est pas ouyahia qui a mis aux arrêts les généraux.... c'est bel et bien Gaid salah
Et puis croit il su'il sera nomme a la place d'ouyahia comme le laisse entendre une rumeur propagée depuis un certain temps?
Louh lache servile et muet n'edt pas en odeur de sainteté avec ould abbes au clan ouest de said a t il ete aide a franchir un gros faux pas en s'attaquant en realite a deux oids lourds Ouyahia et Gaid salah.
Puis silencieux pour ne pas dire très craintif et gene par le fait que le code de la justice militaire ne relève nullement de son ministre ni de la cour suprême et pis s'ingere dans une gouvernance ne relevant nullement de bouteflika au vu des arrestations dites main propres d'une autre époque
La réponse officielle du R N D.en ce jour a tayeb louh est grave et fissureta cette coalition anti bouhadja ce qui permettra un formatage fu f l n de ould abbes avant la fin de l'l'année.
Hamël sera t il libéré ?Tayeb louh chiche qu'il ose le faire selon sa manière "légale" dont il semble se vanter a Oran.
Et puis apres la secousse militaire la justice décriée par les algériens sera t elle le prochain épicentre d"un autre seisme.
Et pire cette symbolique déclaration au fief même du clan de l'ouest a Oran est porteuse d'une périlleuse dissémination de la crise actuelle a la deuxième métropole du pays. Pour ne pas dire un appel du pied au gregarisme régionaliste des frontaliers de l'ouest.
Tayeb louh le discipline s'amuse au lance flamme contre son chef du gouvernement alors su"il est censé etre gardien des sceaux de l'l'état et garant de la stabilite institutionnelle du pays de fakhamatouhou.
A p N armée et maintenant la chefferie du gouvernement en pleine auto déstabilisation par le clan au pouvoir sauf si Ouyahia et Kabyle et Gaid salah Chaoui et par conséquent non originaired des frontieres marocaines....?
Du rififi au sommet ou le sur réel a besoin des sorcelleries typiques des tayyabates de hammam.

Permalien

Une querelle acharnée de brosseurs,dans le genre barre toi que je m'y mette des porteurs de trône.

Ajouter un commentaire