Aller au contenu principal
Body

Direction du renseignement et sécurité (DRS)

11 autres généraux limogés par le général-major Athmane Tartag

 Athmane Tartag, nouveau patron du Département du renseignement et sécurité vient de mettre fin aux fonctions de nombreux officiers supérieurs au sein de l’appareil de sécurité.  

Le général major Athmane Tartag vient de procéder à la deuxième opération de limogeage après celle réalisée par le chef de l’Etat, selon El Khabar. Le chef du DRS a mis fin aux fonctions de onze officiers supérieurs dont des généraux. Ainsi, le général Redouane, chef de cabinet du général Mediene a été démis de ses fonctions ainsi.

Le général-major Ali Bendaoud, responsable de l’inspection générale, le général-major Hemami, responsable du service du parc et des équipements, le général Seghir responsable du service technique, le général Amine, chargé de la surveillance audiovisuelle, le général Abdelkader Khamel responsable du service d’intervention, le général Touati, directeur des ressources humaines, le général Lotfi chargé des sports, des affaires sociales, le général Achour, responsable du service économique et le colonel Salim Belazoug chargé de la police judiciaire ont tous été démis de leurs fonctions sur décisions du nouveau patron du DRS. Cependant, le général major Othmane Tartag a maintenu à leurs postes les chefs du département du contre-espionnage et celui de la sécurité intérieure (DSI). Cependant, aucune information n'est encore divulguée sur les noms des éventuels remplaçants de ces officiers supérieurs.

Cette énième opération de départs massifs d'officiers hauts placés du DRS est un prolongement du limogeage du général Toufik. Elle obéit sans nul doute à une volonté d'installer de nouvelles têtes qui n'avaient rien à avoir avec l'ancien cercle qui dirigeait le DRS.

Athmane Tartag a succédé, le 13 septembre, au général Mohamed Mediène, à la tête du Département du renseignement et sécurité.

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire