Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

5 militants du RAJ placés sous mandat de dépôt

Cinq autres détenus d'opinion s'ajoutent à la centaine  qui croupissent dans les prisons du pays depuis plus de 110 jours pour les premiers.

Les militants du Rassemblement action jeunesse (RAJ) Hakim Addad, Djalal Mokrani, Kamel Ouldouali, Hmimi Bouider et Massinissina Aissous ont été placé sous mandat de dépôt ce dimanche. Ces cinq jeunes militants ont été arrêtés dans des cafés d'Alger centre après la marche de vendredi 4 octobre.

Pour sa part, le journaliste Saïd Boudour est retenu au siège de la sûreté de la wilaya d’Oran, aucune nouvelle de lui depuis ce dimanche matin.

Le pouvoir militaire ne se gêne plus. Toutes les voix dissidentes sont systématiquement arrêtées, passés devant des juges aux ordres et placés tout aussi systématiquement en détention provisoire. 

C'est dans ce climat de répression que des partis et hommes politiques donnent crédit à la mascarade électorale que compte organiser Ahmed Gaïd Salah et le dernier cercle de ses fidèles.

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire