Aller au contenu principal
Body

URGENT

Abdelouahab Fersaoui et Daouadji libérés !

C'est très tard dans la nuit que le verdict des procès en appel d'Ibrahim Mekki Daouadji et Abdelouahab Fersaoui est tombé. Les deux détenus d'opinion vont quitter la prison dans les heures qui suivent.

Ambiance fièvreuse dimanche à la cour d'Alger. A l'issue d'une longue journée d'attente, d'espoir et de lutte que justice soit rendue, Abdelouahab Fersaoui a écopé de 6 mois de prison ferme. Fersaoui a été arrêté le 10 octobre 2019.

Ibrahim Mekki Daouadji a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 50 000 dinars d'amende avec annulation de l'accusation attroupement non armé, il est accusé uniquement de publications Facebook, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). Douadji Ibrahim placé sous mandat de dépôt le 19 mars dernier après avoir été kidnappé le 16 Mars par des agents de services de sécurité à Mostaganem, ajoute la même source.

Les deux détenus vont être relâchés de la prison d'El Harrach et retrouver la liberté dans la journée de lundi. Ces deux figures emblématiques du Hirak auront chèrement payé leur engagement pour une Algérie meilleure. 

Le parquet a demandé, lors des deux procès en appel à la cour d'Alger, de durcir la condamnation des verdicts prononcés par le tribunal de Sidi M'hamed d'Alger.

Les convocations d'activistes du mouvement de dissidence populaire continuent. Selon le CNLD, une soixantaine de détenus d'opinions croupissent dans les prisons.

 

Auteur
L.M.