Aller au contenu principal
Body

JUSTICE

Ahmed Ouyahia entendu ce dimanche dans l'affaire Sovac-Algérie

L'ancien Premier ministre est arrivé au tribunal de Sidi M'hamed où il est actuellement entendu par le juge d'instruction dans l'affaire du groupe Sovac, des frères Oulmi. 

Ahmed Ouyahia est soupçonné d'avoir été impliqué dans des affaires liées à la dilapidation de deniers publics, abus de fonction et attribution d'indus privilèges.

Ce même jour, Mourad Oulmi, PDG de Sovac et son frère Kheider sont lui aussi entendus au tribunal de Sidi M'hamed. Ils ont été placés en garde à vue depuis la fin de la semaine dernière suite à des soupçons de transfert illégal de devises vers l'étranger.

Il faut rappeler qu'Ahmed Ouyahia est placé en détention provisoire par le juge d'instruction près la cour suprême depuis le 12 juin et détenu à la prison d'El Harrach. Outre Ouyahia, Abdelmalek Sellal est aussi en détention provisoire à El Harrach. Ainsi qu'Amara Benyounes et des hommes d'affaires proches du clan Bouteflika, comme les frères Kouninef, Ali Haddad, Mahieddine Tahkout.

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

faudra juger aussi les étrangers qui ont obtenus des privilèges en commençant par sawaris pour la 1ére licence de téléphonie mobile, lafarge pour le tour de passe passe pour oavoir des cimenteries, renault pour le contrat interdisant à l'algérie d'autoriser d'autres constructeurs automobiles d'installer des usines, et d'autres, des égyptiens, des chinois, des turques, des émiratis qui profitent des prétendues largesses des mêmes responsables,
et apparemment c'est une seule région qui est visée par cette vague, puisque les responsables issus d'autres régions (et leurs amis), sont épargnés par l'incarcération immédiate sans jugement définitive,
les deux poids deux mesures est de mise,
demain une seule région sera sanctionnée et tous les opérateurs qui y sont installés seront pénalisés et seront poussés vers la fermeture de leur usines, et la misère et la terreur (programmées) s'y installeront, c'est ce que veut fafa et ses collabos,
la population de cette région est incorrigible, elle paye à la place des autres, au lieu de se tenir à l'écart elle se laisse manipulé par cette nouvelle manipulation du clan de malheur,

Ajouter un commentaire