Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Ahmed Ouyahia et Loukal convoqués par le tribunal de Sidi M'hamed

L'ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et Mohamed Loukal, l'actuel ministre des Finances et ex-gouverneur de la Banque d’Algérie ont été convoqués aujourd’hui samedi par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger).

Selon la télévision publique (ENTV), qui a rapporté l’information au journal de 20h00, les deux prévenus ont été convoqués dans le cadre d’une enquête sur des affaires de dilapidation de deniers publics et de privilèges indus.

Pour autant, la justice ira-t-elle plus loin dans ses enquêtes ? Peu sûr.

Auteur
Khaled Ouragh
 

Commentaires

Permalien

Le gros balourd - bidasse, âgé de 79 ans,celui qui est laid,avec un gros nez( car l’air y est gratuit),DEVIENT AINSI MINISTRE DE LA JUSTICE,MINISTRE DES FINANCES EN PLUS DU PORTEFEUILLE DE
MINISTRE DES JOUETS( blindés,lance-roquettes,et YELLOW SUBMARINES),pense VRAIMENT QUE 40 millions d’algériens et d’algériens,SONT À CE POINT STUPIDES!
CELA S’APPELLE JETER DE LA POUDRE
AUX YEUX!
JETER EN PÂTURE,QUELQUES BOUCS ÉMISSAIRES,FERAIT PEUT-ÊTRE L’AFFAIRE,SELON LE GROS,GRAS ET LENT
BALOURD BIDASSE,âgé de 79 ans!
Entre le 19 mars 1962 et le 19 juin 1965,CELA AURAIT SANS DOUTE MARCHÉ,MAIS EN 2019,CERTAINEMENT PAS!
D.É.G.A.G.E.Z !
Le peuple est en MANQUE DE SLOGANS !

Permalien

Ouyahia a tjrs declare qu'il est en train d'appliquer le programme de Bouteflika, donc au lieu de trainer un excutant devant le tribunal, et ne pas convoquer Said Bouteflika et l'ensemble du clan presidentiel, cela s'appel la descrimination tout court.

Permalien

Peu de gens le connaissent et pourtant il est l’élément phare de la grande magouille du pays. Enfant prodige du système clanique. Il est directement tributaire des actes suivants :
- Détournement d’une somme faramineuse chiffrant à plus de 600 milliards(D.A) destinée à la subvention des blés.
-Scandale des 22 milliards (DA) pour la construction de 39 docks dont 9 en béton sans qu’il n’y aurait aucun dans l’horizon.
- Détournement des orges de consommations au montant de 100 milliards(DA) destiné à subventionner l’élevage ovin.
- Imposition d’une taxe arbitraire et fictive aux directeurs de différentes unités implantées dans les 48 wilayas.
-Accréditation des marchés de gré a gré pour diverses activités sans respect aucun des codes de marché.
-Marginalisation des compétences et favorisation de la médiocrité pour naviguer dans des eaux troubles. Parmi tous les directeurs généraux qui se sont succédé à l’office, il est le seul à pouvoir perdurer plus d’une décennie. Il s’appel Belabdi Mohamed DG de l’OAIC .

Permalien

si le ministre des finances est convoqué par la justice, c'est déjà un changement, quand est ce, on convoquera d'autres simplement pour fraude électorale, détournement des votes du peuple, falsifications, faux et usage de faux,
ça fera beaucoup de monde,

Ajouter un commentaire