Aller au contenu principal
Body

SUPERCHERIE

Algériens, Bouteflika veut vous duper

Ne nous emballons pas ! L'annonce de Bouteflika de ce lundi soir n'est qu'une farce, un piège dans lequel sont tombées les grandes chaînes de télévision et des personnalités qu'on croyait plu avisées.

Bouteflika n'a rien concédé du tout. Mieux : il fera son cinquième mandat tout en passant pour un président à l'écoute de son peuple !

Le président a habilement choisi ses mots pour nous vendre de la marchandise avariée.

Que nous dit-il ? En gros, ceci : «Je renonce à un cinquième mandat et je reporte les élections présidentielles à plus tard. Pendant ce temps je reste président de la République. Je ne quitterai le pouvoir qu'après la tenue des nouvelles élections ...qui auront lieu, dans le meilleur des cas, qu'en 2022-2023, le temps de préparer la Conférence nationale inclusive et indépendante (qu'il prévoit pour la fin de l’année 2019 ), conférence qui sera suivie d'un projet de Constitution qui émanera de la Conférence, et le temps d'un référendum populaire, tel qu'annoncé par Bouteflika.

Ajoutons le temps de constituer le gouvernement de compétences nationales, cela nous conduit bien à l'année 2023 voire 2024 ! 

Autrement dit, Bouteflika compte rester encore le temps d'un mandat ! 

Sa nouvelle proposition n'est qu'une version fardée de celle qu'il avait suggérée le 3 mars dernier.
Et son génie c'est de faire passer ce marché de dupes pour une concession majeure qui a enflammé tous les médias !

Rappelons, enfin, que la Constitution algérienne ne prévoit pas de prolongation du mandat présidentiel. 

Auteur
Le Matin