Aller au contenu principal
Body

Polémique

Ali Yahia Abdenour, Benyelles et Taleb Ibrahimi répondent à leurs détracteurs

 Ali Yahia Abdenour, Taleb Ibrahimi et Benyelles ont rendu public le 7 octobre un appel pour faire barrage à un 5e mandat de Bouteflika. Leur appel a déclenché une véritable levée de boucliers des tenants du pouvoir mais aussi de Noureddine Boukrouh qui leur a reproché de l'avoir plagié. Dans le communiqué aujourd'hui lundi, ils se défendent de toute ambition politique, notamment eu égard à leur grand âge et répondent à leurs détracteurs. Lecture :

"Au crépuscule de leur vie, les signataires de la déclaration du 7 octobre dernier tiennent à préciser qu’en lançant leur appel, ils n’avaient aucune ambition politique ou un quelconque désir d’occuper l’espace médiatique pour faire parler d’eux.

Loin des polémiques stériles, et contrairement à ce que déclarent l’un des principaux tenants du pouvoir et certains de leurs suppôts, leur seul objectif était d’attirer l’attention de l’opinion publique sur la situation extrêmement préoccupante que traverse le pays, et de contribuer modestement au rassemblement des forces patriotiques afin d’imposer pacifiquement l’instauration d’un régime démocratique, et permettre l’avènement d’une nouvelle génération de dirigeants des femmes et des hommes, en phase avec leur siècle et en pleine possession de leurs capacités physiques et intellectuelles.

A la veille de la célébration du 1er Novembre 1954, anniversaire du déclenchement de la lutte armée contre les forces d’occupation coloniales, les signataires du présent communiqué ont une pensée émue pour les martyrs de la Révolution. Ils espèrent que les sacrifices qu’ils ont consentis pour la libération du pays n’auront pas été vains."

Auteur
Yacine. K
 

Commentaires

Permalien

A cette moribonde déclaration crépusculaire, s'oppose la cinglante vérité aurorale, assénée par la vidéo des jeunes qui prennent d'assaut le Centre Culturel Français!
La veille du 1er Novembre!

Permalien

J 'aime beaucoup le commentaire çi-dessus. Eh oui la "REAL POLITICS PRIME TOUJOURS"
C'est autre chose que les reveries de nos politicards viellards et philosophes

Ajouter un commentaire